vendredi 21 septembre 2018

Sécurité mondiale, fortement détériorée en 10 ans.

La sécurité mondiale s’est fortement détériorée cette dernière décennie, annonce le rapport en préambule.

La létalité des conflits armés a augmenté. 

Mais contrairement au passé, les conflits armés semblent aujourd’hui se concentrer dans les zones urbaines et font plus de victimes parmi les civils que parmi les militaires.

Sur les onze premiers mois de 2017, au moins 15 399 civils ont été tués par des armes explosives, soit plus de 42% d’augmentation par rapport à 2016. Plus de 65,5 millions de personnes ont été déplacées de force. Les conflits dont le nombre a augmenté ont également aggravé l’insécurité alimentaire.

Au Yémen par exemple, la coalition menée par l’Arabie saoudite a maintenu son blocus partiel des territoires sous contrôle houthi, entraînant une insécurité alimentaire aiguë pour au moins 17 millions de personnes représentant 60% de la population. 

L’internationalisation de conflits internes, le lien entre la violence criminelle et les activités d’une multitude de groupes armés ou l’impact du changement climatique sont autant de complications qui exacerbent l’insécurité humaine.

(Pour analyser et comprendre l’évolution de la sécurité internationale, le Stockholm international peace research institute (SIPRI) produit chaque année des documents de référence sur la situation mondiale. Leur dernier rapport 2018 est sorti fin août 2018).

Les dépenses militaires mondiales sont estimées par le SIPRI à 1 739 milliards de dollars en 2017, soit 2,2% du PIB mondial ou 230 dollars par personne, le niveau le plus élevé depuis la fin de la guerre froide.  

Les Etats-Unis restent le premier dépensier avec 700 milliards de dollars pour 2018, récemment approuvés par le Sénat pour le nouveau budget militaire (610 milliards en 2017). La Chine est en deuxième position avec 228 milliards (+ 5,6% sur 2016).  

L’Arabie saoudite se place en troisième position avec 69,4 milliards de dollars (+ 9,2% sur 2016). Suivi par la Russie avec 66,3 milliards de dollars (20% de moins qu’en 2016) et l’Inde avec 63,9 milliards de dollars (+ 5,5% sur 2016). source et davantage de chiffres ici.

Depuis 2018, neuf Etats possèdent des armes nucléaires (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël, Corée du Nord).

Sur le total de cet arsenal qui comprend 14 465 armes nucléaires, 3750 ont été déployées avec des forces opérationnelles et près de 2000 d’entre elles sont maintenues en état d’alerte opérationnelle élevée.


 

1 commentaire:

  1. C'est joulie toutes ces lumières ! Nous on n'a pas eu la chance d'en avoir depuis la seconde guerre mondiale ! Chacun son tour en fonction de ce que décident les maîtres de cérémonie. Mais pas d'inquiétude, c'est un peu comme les jeux olympiques, on peut les avoir plusieurs fois ! Il suffit de le vouloir et de tout faire pour ! La chance ! :)

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.