vendredi 7 septembre 2018

Protéger les migrants homosexuels.






L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a habilité pour trois ans Le Refuge à accompagner les demandeurs d’asile qui le souhaite lors de leur entretien personnel, annonce l’association de défense des droits des personnes LGBT dans un communiqué publié mercredi 5 septembre. L’Ofpra est la seule institution française à délivrer le statut de réfugié.

"Ce sont des personnes qui n’ont pas l’habitude de parler de leur homosexualité, c’est quelque chose de très compliqué pour eux. Nous, on connait leur histoire car ils nous l’ont expliqué en amont à l’association. On peut ainsi étayer leur propos auprès de l’officier de protection si besoin. On est avec eux pour les soutenir".

Les nouveaux arrivants sont généralement des Africains : Algériens, Marocains, Ivoiriens, Camerounais... Mais aussi des Albanais et des ressortissants d'Europe de l'Est.

Source



Faux mineurs, faux homosexuels... ça se tente...!