samedi 15 septembre 2018

Pensons la croissance inclusive.

....j'étudie la croissance disruptive, non-genrée et intersectionnelle de mon côté.

Oui, je suis bien rémunérée.




3 commentaires:

  1. Il faut réduire la retraite du vieux mâle blanc cis-genré touça ou plutôt de sa veuve multiphobe, limite Hitler réincarné.

    Les vraies victimes sont les bobo gay bossant dans la com' réduits à des guettos comme celui du Bon Marché... comme chacun sait.

    RépondreSupprimer
  2. Bientôt, faire la manche deviendra un crowdfunding collaboratif nomade…

    RépondreSupprimer
  3. ils nous mettent de l'"inclusif" partout avec leur novlangue ; inclusif = global = mondial = agenda 30 = développement durable ; une sorte de mot de passe entre élites pour signifier qu'ils accomplissent le plan; hidalgo glisse des "inclusif" dans de nombreux tweets, clin d’œil à ses partenaires globalistes.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.