vendredi 28 septembre 2018

Nos politiques ignorent totalement le nucléaire !!!


Depuis la fin du mandat d’Yves Bréchet, fin septembre, la fonction de Haut-Commissaire à l’énergie atomique est vacante. Ce n’est pas une surprise. 

Cette vacance délibérée de la fonction est donc une faute gouvernementale, de première importance. Elle révèle que le pouvoir politique actuel ne traite pas avec le sérieux nécessaire la question nucléaire, tant civil que militaire. Le Haut-Commissaire, par exemple, exerce un rôle de contrôle dans la gestion des stocks de plutonium. Source

plusieurs textes définissent son rôle. Nommé en Conseil des ministres, il conseille simultanément le « patron » du CEA et l’exécutif : le Président de la République, le premier ministre et les ministres de la Défense, de la recherche et ceux liés au enjeux énergétiques. 

Quoi que l’on pense de la bombe nucléaire, tant qu’elle est là, il faut la gérer avec compétence et rigueur absolue. 

Le nucléaire fait partie des options de long terme pour l’approvisionnement en électricité du pays. Un vecteur énergétique dont on dit qu’il doit s’étendre aux transports routiers à l’avenir. Or, les technologies en jeu et leurs temps typiques – un demi-siècle, voire plus pour la gestion des déchets nucléaires – supposent de confier au CEA des missions sur cet avenir lointain, dont les effets politiques, et non seulement énergétiques ou économiques, se feront sentir bien longtemps après la fin de l’exercice du pouvoir par les dirigeants actuels. Dépasser toute réflexion de court terme et donc tout intérêt politicien dans les décisions à prendre suppose un sens de l’Etat très élevé et une connaissance étendue des enjeux et possibles techno-scientifiques. Dans cet exercice, le rôle de conseil scientifique au pouvoir politique est crucial. 

Pour mémoire et rire (jaune) voici un extrait de débat télévisé célèbre montrant à quel point le pouvoir politique de droite et de gauche à besoin de ce conseil :


Hallucinant !!! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.