samedi 29 septembre 2018

Musk : ça sent mauvais.

Tesla : le fondateur et PDG Elon Musk forcé de démissionner de la présidence du CA et de verser 20 millions de $, après un accord avec le gendarme de la bourse qui l'accuse de fraude, selon des médias américains. Il resterait directeur général.

AFP 


La cinquantaine.




La trentaine.

Il aura eu le temps de se faire des implants.

Disparu de Wikipedia, son véritable nom de naissance....ainsi vont les « bios »....



1 commentaire:

  1. Musk fait partie de ces entrepreneurs qui ont compris qu'internet permettait de monter un business sur du vent, lever des fonds et les utiliser pour racheter des entreprises qui, elles, ont un business basé sur du réel.

    Exemple : les tuiles photovoltaïques Tesla, qui sont en perpétuel recherche et développement.

    Pourquoi cette recherche n'aboutit pas?

    Simple : C'est déjà au point. Rien qu'en France il y a deux concurrents : Imerys et Dyaqua. Il n'y a rien à déposer comme brevet, c'est déjà fait. Musk pourrait racheter un de ces concurrent, mais encore faut-il que les actionnaires veuillent vendre.

    En réalité les tuiles solaires de Musk sont un non produit. C'est invendable sauf à des milliardaires snobinards.

    Voici pourquoi : Déjà le photovoltaïque 'classique' avec panneaux solaires n'est rentable que dans une configuration sans batteries, avec un onduleur-injecteur qui injecte le surplus de production solaire dans le réseau.

    Pourquoi? Parce que les batteries sont chères, fragiles (5 ans d'usage), polluantes et surtout peu efficientes (20% de l'energie stockagée et restituée, le reste part en chaleur). Ca n'est utile que si il n'y a pas d'acces au réseau.

    L'injection du surplus dans le réseau permet d'oublier cette histoire batteries et s'attaque directement à l'électricité la plus chère : celle de la facture. Les opérateurs facturent un max mais rémunèrent très mal. Si on veut rentabiliser son installation il faut donc couvrir sa consommation moyenne pour réduire la facture, mais eviter d'en injecter trop dans le réseau. Injecter ne sert qu'à se débarasser de l'electricitée en trop sans avoir à la stocker, le stockage étant ruineux.

    Avec des panneaux classiques, en zone favorable, on peut tout juste rembourser sont investissement en 5 ans, avec une durée de vie de l'installation de 10 ans.

    Les tuiles solaires ont un rendement bien plus faible.

    Chez Imerys le kit autoconsommation composé d’un module de 250Wc coûte environ 2500€, soit 10€ le Wc.
    Les tuiles solaires Alpha Solaire sont commercialisées 2,800€ pour 11 tuiles, soit 286Wc, ce qui représente 2m².
    C'est 10 fois plus cher qu'un panneau classique chinois.
    Bref, ce n'est pas rentable et d'un ordre de magnitude 10.

    Le seul usage potentiel c'est l'installation en zone classée où les autorités n'autorisent pas la mise en place des panneaux classiques. Un marché de niche.

    Tesla est bien pire. Leur concept tourne autour des 'power walls', des batteries basées sur les batteries développées pour les ordinateurs portables. Les mêmes que dans sa voiture Tesla.

    Hors de prix. Blindé de méteaux rares. Une non-solution.

    Bref c'est de la com'. Que de la com. Oui ça marche. oui c'est une technologie réelle. Non ce n'est pas un produit vendable. Non il n'y a pas de business plan concret.

    PS. Le vrai scandale du compreur Linky, ce n'est pas la pollution hertzienne. C'est d'empecher de baisser sa facture par l'injection de courant dans le réseau.

    Moi, mon compteur, il est electro mécanique. Le disque qui tourne, plus ou moins vite, à l'ancienne. Quand j'injecte du courant il tourne à l'envert et mon compteur de consimation baisse. Je vends mon electricité plein pot.
    Pas possible avec Linky.

    Bref, qu le gouvernement françaus était écolo, il commencerait par obliger EDF à rembourser le KWh au prix ou il le facture. Ca suffirait pour motiver à s'équiper en panneaux photovoltaïques.

    Mais au lieu de ça on force Linky partout.





    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.