lundi 10 septembre 2018

« L’islam de France ».

...vieux serpent de mer.

20 millions de musulmans français, bi nationaux ou pas, plus ceux qui sont clandestins.

« Ingérence », « gestion indigéniste », décision « de conquérant »... Pour Fateh Kimouche, fondateur du site Al Kanz et prometteur du halal, le rapport présenté ce matin par Hakim El Karoui est une erreurSource, ce que pense Al Kanz du rapport sur l’islam en France.

Je mets ce lien pour changer de point de vue. Le rapport, extrait :



Et le vote « extrême droite » suédois par classes d’âges, parce qu’on ne peut pas découpler les deux :





—- l’islam c’est aussi beaucoup, mais alors énormément, d’argent, des euros et des dollars qui circulent sous couvert de religion.

Il y aura un islam de France quand le fisc aura mis la main sur la zakat. Je ne parle même pas de la taxe sur les produits allal.

Juste la zakat. Que finance-t-elle dans nos quartiers, cette Zakat ? Zakat sur Wikipedia.

[Le terme " Zakât", souvent traduit en français par "aumône légale", signifie littéralement "purification". 
Il désigne l'aumône obligatoire que chaque musulman verse en vertue des règles de solidarité au sein de la communauté musulmane.
La zakat est le Troisième pilier de l'Islam, c’est dire ! (après l'attestation de foi et la prière). Source et plus]

Qui la touche et qui la redistribue, cette zakat ? À qui et selon quels critères ?

La zakat des mosquée c’est la seconde CAF du musulman. 

Curieux, non, que personne n’en parle...

;)

Je ne m’inquiète pas... personne n’en parlera parce qu’en parler c’est ouvrir la boîte de Pandore et déchaîner les passions.

Ça serait aussi l’occasion de mesurer l’ampleur de cet état dans l’état, d’en apercevoir la puissance et de constater que la république est bien fragile et hyper dépendante de cette zakat opaque pour faire semblant de tenir debout...



LOL ! Sans oser dire que les « écoles coraniques » fleurissent dans nos villes.

Qui payent les « cours » où se pressent les petites filles entoilées à 7-8 ans ? 

Les frères musulmans participent mais d’autres aussi. C’est l’entrisme musulman que le ministre veut stopper ? Trop tard. 

Sourire, ci-dessous. Images de la tv turque :