mardi 4 septembre 2018

La première bataille de la dernière guerre a commencé.

Les russes frappent massivement en Syrie. 

Trump ne peut pas empêcher la chute d'Idlib.

La première frappe de la dernière bataille a commencé.

Tout le monde est là, c’est parti ! 




« Nous n’avons nulle part où aller, donc c’est certain qu’on se défendra. C’est la bataille existentielle de la révolution ». Source et bien plus.






19 commentaires:

  1. https://numidia-liberum.blogspot.com/2018/09/le-30-aout-7-superordinateurs-centraux.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c’est vrai, ben, hop !

      La guerre c’est la guerre,,,

      Supprimer
    2. Selon toute vraisemblance : 1( ordi + satellites hors service ) +1 ( début bombardement prélude à l'assaut terrestre ) = 2 .
      Bingo.
      Faites vos jeux, rien ne va plus .
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
    3. J’espere Qu’ils ne donneront pas l’assaut terrestre... ça va être une boucherie...

      Si l’info des ordis est vraie... ça sent le sang...

      Supprimer
    4. L'assaut terrestre ne peut qu'être donne tôt ou tard, selon moi.
      Combien de dizaines de milliers de terroristes ? Qui sont arrivés à idlib de leur propre choix et volonté n'ayant pas voulu déposer les armes auparavant.
      Ces gens, pour la plupart se battent étants accompagnes de leurs familles, histoire d'élever de futurs petits kamikazes, une cellule djihadiste spéciale en a fait une pépinière de futurs martyrs dirigée par un français de mémoire., on croit rêver !
      Les opposants civils à Assad se sont également retranchés à idlib , ayant refuses les propositions du régime via les russes .
      Ils ont fait leur choix : in' ch Allah !
      Certes qu'ils vont se battre, certes qu'ils ne peuvent attendre beaucoup de " tendresse " pendant les combats à venir.
      Et la tendresse, bordel.....!
      On dit qu'il y a 10 000 ouïgours parmi eux , les troupes spéciales chinoises présentes sont venues pour éliminer définitivement le problème, faut pas rêver......
      Ont ils le choix ? Ils vont devoir se battre et non plus d'egorger quelques victimes et prisonniers sans defense et violer quelques femmes puis les vendre comme esclaves ensuite, ça va les changer, c'est sur....
      Tsss, tssss, je ne sais plus quel général disait : il m'importe peu de savoir si Dieu les attend ou pas au paradis, il m'importe d'organiser la rencontre.....
      Mektoub, c'était écrit.
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
    5. Tu as une source pour les chinois ?

      Mais ça ne m’étonnerait pas... ils vont finir par les massacrer leur musulmans, les chinois. Ils ont commencé par les camps.

      Les ouïgours se trouvent pile poil sur la route de la soie ... :)

      10.000 en Syrie... possible...

      Bien attendons...c’est parti, c’est parti. La propagande est une arme et en temps de guerre encore plus.

      Le Golan, ça fait des dizaines d’années que c’est tendu... le Hezbollah restera t il tranquille ?

      Supprimer
    6. De mémoire wendy, il me semble que c'était Strategica 51 , le site généralement bien informé, ou peut être réseau international .
      Mais je reste sur de l'info dans le cadre du développement chinois au M.o & route de la soie & bases militaires.
      Sur le golan , une base électronique israélienne a été bien touchée il y a quelques semaines. Ils n'ont rien " vus" venir ! Une répétition en vue de ce qui s'est produit pour les us ?
      Hezbollah ? Les russes vont probablement leur "demander " de se tenir tranquilles pour l'instant , histoire de n'être pas présents au four et au moulin en même temps.
      Après........Faudra voir.!
      Les événements prophétiques cites par Rhorsach ne se sont pas encore tous produits, histoire de se consoler comme on peut .
      Cdlt.
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
  2. Meyl Konstantin - La guerre des ondes scalaires

    https://vk.com/doc463996388_471215090?hash=9b0a84c575ddf5b75b&dl=d2a41e66f263ada721

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Interessant. Il parle de la neutralisation du Donald Cook...

      Supprimer
  3. Toujours la même rengaine, propagande anti-blanc H/24 oblige :

    https://www.ouest-france.fr/monde/israel/hitler-incarnait-le-diable-le-president-israelien-fait-la-lecon-au-president-philippin-5949111

    RépondreSupprimer
  4. Le Syrie est potentiellement un nouveau Vietnam pour les USA.

    En fait, on est entrain d'assister à l'echec de la politique des révolutions colorées en raison de plusieurs facteurs : création d'un bloc anti-USA militairement efficace (Russie, Chine, Iran, Syrie)
    Refus des états européens de l'OTAN d'assumer les migrations de peuples liés à cette politique.
    Impossibilité de justifier cette guerre aux opinions pour passer d'un soutien furtif à un engagement ouvert, necessaire pour empecher la défaite des 'djihadistes' proxies hétéroclites mal armé face aux armes lourdes russes.
    Coût politique de cette politique aventureuse aux US (défaite de Clinton).

    Mais surtout, la Russie a fait preuve de son retour au premier plan de puissance capable de projeter des armes de haute technologie alors que les USA se sont fait damer le pion aussi bien en mer noire qu'en Mediterranée (et son absents de la mer Caspienne)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité- plus que la puissance russe, ce que la Syrie révèle, c'est la fragilité de la puissance américaine.

      Par beaucoups d'aspect l'empire US ressemble à l'Empire d'occident décadent, alors que Moscou ressemble à Constantinople.

      Ce qui saute aux yeux, ce sont les paralléles éthiques et économiques. Le $ fait penser à ces deniers romains de plus en plus légers au fur et à mesure que les caisses impériales (puis les caisse des généraux factieux s'entretuant pour le titre d'empereur) se vident. Aux USA on ne peut même plus parler de poids. Les quantitative easings se font en numérique avec un nombre de 0 défiant l'imagination.
      Comme lors du bas empire, les moeurs se mollissent. S'enculer devient la norme, mais avoir le sens des responsabilités est fasciste.
      Comme dans l'empire décadent, les frontières ne sont plus gardées. des hordes de barbares deferlent pour profiter du luxe occidental tant convoité. Le savoir s'amenuise aussi vide que le goût pour l'effort.
      Des hommes aux moeurs dépraves se partagent les postes de pouvoir.
      Mais aussi, des hommes faibles. Obama refusera d'engager le bras de fer avec Poutine quand la flotte Russe abattra les missiles tirés par la flotte US contre Damas.
      Seul le sous-fifre Hollande continuera de sonner la charge car personne n'avait pris la peine de l'informer qu'Obama s'était fait dessus et qu'il est trop bête pour le comprendre tout seul.

      La plaie économique est mortelle pour les empires. L'infrastructure coûte cher. A partir du moment ou il n'y plus de quoi payer des lègionaires sur le mur d'Adrien, l'empire s'effondre. Et ca va vite,

      Outre le manque d'argent, l'Amériqe est également profondément divisée. Républicains et Démocrates se haïssent de façon inconciliable et les modérés ont disoaru du paysage. Un pays divisé ne peut pas maintenir son rang.

      Enfin, il y a un phénomène particulié lié à la façon dont les USA gèrent la technologie.

      Ca s'est vu avec les vaisseaux habités. Après Apollo, mis au rancard de façon expéditive pour des raisons de jalousies internes, la nasa a développé la navette, en rupture complète avec la technologie Apollo et Mercury.
      La navette est un exemple parfait d'overingeniering. Elle est intrinsèquement beaucoup plus dangereuse et plus chère que des modules type Spoutnik, Mercury, Apollo. C'est pourquoi, la Nasa a enterré le projet Apollo et fait comme s'il n'y avait pas le choix.
      Il lui a fallu perde 2 navettes pour revenir à la réalité.
      Aujourd'hui, ils tentent de ratrapper le temps perdu avec Orion et en encourageant des recherches privées comme SpaceX.

      Il s'est passé la même chose pour l'armement. Les USA ont tout misé sur le champ de bataille connecté.

      Le souci c'est que les russes eux, n'ont jamais laissé tomber les technos eprouvées et non seulement sont keaders en vols habités mais aussi en guerre electronique, en particulier en contre-mesures incapacitant le réseau de l'OTAN.

      C'est d'autant plus redoutable que le soldat US ne sait plus se battre sans ses bequilles électroniques et logistiques.

      Un peu comme les Allemands lors de la 2e guerre mondiale qui ont perdu la pluspart des tanks Tiger, qui dominaient les autres chars de loin, à cause de pannes... Le Tiger était une concentré de technologie allemande. Trop de techno.




      Supprimer
    2. Ce que tu dis est frappé du coin du bon sens. (Entre autre).

      L’amerique Quand elle a perdu « le rêve américain » a perdu son âme.

      Elle n’est plus garante d’un espoir de justice pour tous, la valeur du self made man est totalement oubliée.

      Maintenant c’est Beyoncé ou Kardashian ou l’escroc Elon !

      Les américains étaient désespérés entre Clinton titubante et Trump farfelu.

      C’est visible pour n’importe qui allant au cinéma.

      But where are Billy Wilder ou Georges Cukor et tous les autres.

      Mr Goldwin de la Métro disait «  un scénario, un scénario et un scénario ».

      Les américains sont devenus des adeptes du marxisme social de Marcuse. Deconstruction créatrice.

      Absence de scénario. Absence de sens et de liens.

      Regarde les films russes, c’est le contraire !

      2 roubles et hop ! Un super film ! Un scénario un scénario un scénario !

      L’intelligentsia est à l’est. Comme les coréens tenaient le haut du pavé en 1990 les russes et les pays de l’est le tiennent maintenant.

      Regarder un film français c’est une épreuve !

      On fait la guerre avec un peuple derrière sinon c’est la défaite assurée. Un peuple éduqué.

      Tu as raison c’est la Rome au temps de l’effondrement de l’empire.

      Tu as raison...

      Supprimer
    3. Trump pas pressé d’y aller....

      C’est Roch Hachana à partir du 9/09.

      Le jour du jugement...

      Israël est sans arrêt sur le plateau du Golan...eux ils peuvent frapper aussi...

      Supprimer
  5. Wendy, soyons logiques : s' il a été possible de neutraliser l'électronique us, l'électronique israélienne le sera aussi, non ?
    Surtout que les israéliens ont ds centres électroniques ( écoute/ détection / etc....) sur le golan qui constituent leur defense avancée.
    A eux de se tenir tranquilles .
    Le combat sur idlib ne les concerne plus, boire ou conduire il faut savoir choisir....
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les russes ont une guerre d'avance. Ce n'est pas une vague idée mais le niveau actuel. Ils sont, tout comme aux échecs, plusieurs coups en avance . Certaines pratiques (technos et autres "exotiques" sont typiquement Russes. les Chinois , dans cette histoire, sont là pour aider et apprendre les nouvelles pratiques , les nouvelles méthodes de guerre. Ceci explique cela. Trump est un farceur reflet de l'arrogance US (business+techno). Le nouveau monde qui est en route ne sera pas compréhensible pour les Européens qui ne sont pas assez ouverts aux nouvelles pratiques techno psychiques des Russes.
      Bizarrement les Africains vont apparaître à la tête de ce nouveau monde. Alors que nous n'en voyons que les flots de réfugiés, une élite "colorée"va devenir maître du nouveau monde .

      Supprimer
    2. Eh oui, bientôt le retour de Wakanda et des pyramides volantes !

      Supprimer
  6. les russes frappent lâchement nos alliés d'al nosra ... amis de Fabius et de la mafia khazare qui contrôle nos vies ... amis qui ont pourtant fait un si bon boulot il n'y a pas si longtemps ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. On est du côté des terroristes. On en est même le bras armé. J'ai honte pour mon pays.
      On menace même les russes qui font le boulot.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.