mardi 4 septembre 2018

La première bataille de la dernière guerre a commencé.

Les russes frappent massivement en Syrie. 

Trump ne peut pas empêcher la chute d'Idlib.

La première frappe de la dernière bataille a commencé.

Tout le monde est là, c’est parti ! 




« Nous n’avons nulle part où aller, donc c’est certain qu’on se défendra. C’est la bataille existentielle de la révolution ». Source et bien plus.