lundi 6 août 2018

un problème moral, casuistique ou jansénisme ?

Un problème moral.

Comment aider notre camarade, Ici, qui nous pose une question :


« mon voisin est un tueur de chats et surtout les miens. je sais plus quoi faire pour le neutraliser. il me reste encore la carte du bon coup de pute mais je sèche un peu là! »

Donnerons-nous raison à Pascal et aux jansénistes ou prendrons-nous pour base de réflexion la casuistique jésuite ?

De ce choix dépendra notre réponse.

De prime abord je ne sais que répondre à « Anonyme ». Je vais donc y réfléchir. 




(Je ne plaisante pas, répondre à cette question c’est livrer sa vision de l'éthique.)

21 commentaires:

  1. le problème n'est pas moral. C'est juste un problème de territoire. En France on "cause" du matin jusqu'au soir des migrants mais on oublie l'invasion de certaines espèces animales comme celle des chats.
    Les chats se régulent en fonction des prédateurs comme toute espèce. Le problème est que la société a multiplié cette race pour compenser le vide affectif des individus.
    Qu'un humain de temps en temps s'énerve et entre en guerre contre cette invasion n'a rien d'anormal. On peut critiquer la méthode c'est évident.
    Les marquages des chats sont la nouvelle pollution qu'il faut apprendre à gérer.
    Les chats jouent avec leurs petites victimes jusqu'à épuisement(info pour ceux qui ne connaissent pas). Quoi d'étonnant que des humains s'y mettent eux aussi.
    Bon je n'en rajoute pas car mes chats me regardent et me font les gros yeux......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est un problème de territoire! tu parles de migrants, et bien à mes yeux, mon voisin, est vieux connard de retraité parigot qui a migré de sa capitale merdique pour venir déverser son sadisme et sa frustration dans ma verte campagne.
      Et oui, le migrant spoliateur n'est peut-être pas celui qu'on croit.
      En terme d'invasion, tu as peut-être raison, felis silvestris catus est une vrai menace pour le futur de l'humanité. On ne parle pas assez des vols et des viols perpétrés par tous ces matous enragés! et que dire de leurs armes... des jets de pisse à énergie dirigée, des crottes anti-jardiniers du dimanche, des boules de poils allergisantes et j'en passe! oui! exterminons-les!

      ouaip, finalement,j'aurais dû combler mon vide affectatif avec un NAC genre boa constrictor! vachement plus fun et ça laisse pas de traces!

      Supprimer
  2. Ne plus prendre de chat...

    RépondreSupprimer
  3. Avoir de la litière et garder son chat chez soi
    JSP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. leur litière, elle fait 2 hectares! mais merci pour tes précieux conseils

      Supprimer
  4. ca tombe sous le coup de la loi ... et puis un anonyme peut par erreur reveler son adresse ...

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'ai bien l'impression que mon voisin s'occupe de la chatte de ma femme ... Que dois je faire Wendy ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vaut mieux la chatte de ta femme que la chatte de ta fille

      Supprimer
    2. "la chatte à la voisine " tube des années 77-78 , repris par la compagnie créole dans les années 80.
      C'était la grande époque où on appelait un chat un chat....Et où un tir de carabine nettoyait le potager de ce terrifiant félin !
      Maintenant ça "tchatte" et ça fantasme sur la chatte à la voisine qui est en surchauffe...
      Allez allez il faut se bouger les amis et battre le fer quand il est chaud hihihihi....

      Supprimer
    3. Pour rester dans le thème :

      https://www.youtube.com/watch?v=j8VcIaenfIY

      Supprimer
  6. @bonjour

    la légalité


    Association Stephane LAMART : 01 44 75 00 47
    30 Millions d'Amis : 01 56 59 04 44
    Association FAAA : 01 39 49 18 18
    Association Brigitte Bardot : 01 45 05 14 60

    et puis cela

    http://www.micetto.com/conseil/Connaitre-la-loi-sanctionnant-la-maltraitance-animale

    ce monsieur aurait besoin de l´aide de quelques gros rats

    suicidaires ou ailurophiles .

    si rien ne fonctione il reste au monsieur a ne plus vivre

    avec ces félins pourtant indispensables

    Thierry

    Thierry



    RépondreSupprimer
  7. Ici Alf de retour de Melmac.

    Si je peux faire quelque chose, n'hésitez pas.

    Votre greffier n'attendra pas que vous soyez froid pour commencer à vous bouloter les bouts des doigts et les yeux en cas de décès solitaire. (Pompiers).

    Ainsi finissent les vieilles dames zesseulées.

    Bouffées par leurs greffiers.

    Quand ronron fini, chat toujours faire comme ça !

    Chat pas attendre que cadavre soit froid, chat aimer viande fraiche et tiède.

    Chats domestiques : 1,4 milliard d'oiseaux tués rien qu'aux USA.

    Seulement pour le plaisir du sport et le goût du sang, car préfère le ronron à sa mémère.

    Bon, je leur ferais jamais de mal. Mais les pisses de chats qui puent dans le garage ou la terrasse, GAVADE !

    Et que dire de leurs zamours et leurs bastons qui font chier tout un quartier ?

    Nos zanimaux ne sont DOMESTIQUES (quel mot horrible) que parce que nous leur donnons à bouffer et que l'Homme est leur seule famille.

    Entre l'animal domestique et l'homme : la laisse physique ou mentale.

    Expérience à faire : avoir un chat et ne le faire nourrir exclusivement que par un étranger qui vient à la maison et repart sans un mot.

    Z'allez voir où va aller l'amour du greffier à sa mémère.

    Je préfère les oiseaux, papillons, insectes, petits mammifères (hérissons) SAUVAGES.

    Hier, dans la rivière, un héron, à 10m de moi, fier et altier, libre et heureux.

    Les pieds dans l'eau, les petits poissons qui te titillent les arpions.

    L'animal sauvage, faut le laisser venir.

    Quand il vient et qu'il t'apprivoise, c'est énorme, l'instant est magique.

    Never forget : les dresseurs d'animaux ne fonctionnent qu'à la récompense. Sans ses boulettes de viande, un dresseur de fauves ne dépasse pas 5mn dans sa cage.

    Pour le problème des chats tués par le voisin : si preuves, procès. Sinon, il a surement plein de choses à cacher au fisc ...

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un chat doit être stérilisé, identifié et on ne doit pas le laisser divaguer que ce soit pour les nuisances diverses ou le massacre des autres animaux. C'est la base.

      Les miens sont parfaits, ils chassent les mouches qui ont le malheurs de rentrer en attendant de me bouffer. A moins que ce ne soit le contraire si la fin du monde arrive vite ! (C'est moi qui mangerai les mouches !) :)

      Pour l'ano, une petite campagne de "publicité" en passant par les pet-alert ou autres groupes pro-animaux, végans genre sur fesse-bouc pourrait être efficace pour faire payer l'assassin. Un type, il n'y a pas longtemps, s'est pris de la prison ferme car il avait cassé les pattes d'une quarantaine de chats par pur sadisme. En ce qui me concerne, si quelqu'un touche à mes chats, j'ai un grand grand terrain trèèèès sympa à visiter, loin de tout, très bucolique... :3

      Supprimer
    2. ce que tu racontes ressemble aux "tables de la lois".
      Ce n'est pas le problème.
      Les bêtes sont comme les humains et quand il y en a trop c'est la merde. Heureusement les humains sont de moins en moins fertiles! Il suffirait d'un problème lunaire pour ne pas dire cyclique qui change. Imaginons un moment que les femmes ne soient fertiles qu'une fois par an ! Tout changerait et même leurs humeurs (???). La surpopulation s'arrêterait tranquillement.

      Imaginons encore mieux que les humains deviennent les animaux de compagnie des chats!

      Tout est possible s'il n'y plus que des végans dégénérés , sortes de reflets d'un programme de survie du cerveau sans corps.
      Nous sommes déjà infestés de "puces ...informatiques". Les prochains humains ne mangeront plus que des nourritures genres croquettes pour chats et regarderont la vie à ronronner sur un canapé en regardant leurs écrans.

      Supprimer
    3. mi...aou ou mie-caline il faut choisir

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.