samedi 4 août 2018

Un point : « indépendance de la justice ».

...ça étonne quelqu’un ?

Mais qui est ce type ? Aurait-il des « dossiers » à l’étranger ? Où ?  En Chine ? ;)

Un coup des russes sans doute... ;))

Mise jour de 13h30, après avoir trouvé cette analyse sur Astro Journal

Une gouvernance privée est en cours de finalisation. Alors est-ce anormal que des entités privées, en l’occurrence de sécurité,  cohabitent sous les ors de la république aux côtés de Services d’Etat, devenus obsolètes?
Mais voilà M Macron qui a voulu joindre deux mondes, celui de la république et celui de la haute finance a fait des faux pas.
Les journalistes du Monde se sont sentis trahis dans le cadre de la gestion de l’ouverture du capital de leur journal (Voir le témoignage de Adrien de Tricornot. Et l’affaire Benalla a été dévoilée par Ariane Chemin du Monde…
Cette lecture des évènements pour dire aux journalistes qu’ils représentent un pouvoir puissant dont les peuples ont besoin pour rétablir les faits, et tourner les projecteurs vers les repésentants d ela haute finance et leur prise de pouvoir politique! Source et plus :

Ubuesque :









8 commentaires:

  1. ça commence à devenir interessant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les institutions ne tiennent plus la route...

      Ou le procureur de Paris est sous « tension « ...

      Supprimer
  2. Benalla se sent pousser des ailes, franc-maçon de fraîche date (GLDF), ne serait-il pas également agent de liaison de M. le maudit selon les dires de méchants « complotistes » ?

    "Alain Guionnet - Journal Revision" nous a promis la tête de Benalla. Tiendra-t-il parole ?

    « Pour Benalla recette est connue, direct au foie puis manchette à la nuque, il meurt en trente secondes. Crussiez-vous qu'Alain étudia sport de combat à gendarmerie nationale pour rien ? Nenni, il est bon élève. »

    Vas-y Alain, on te suit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai lu « Alain » à suivre...
      Histoire de barbouzes ou assimilés....

      Merci pour le lien.!

      Supprimer
  3. pas d'indépendance du parquet directement sous ordre de l'exécutif; article 5 de l’ordonnance du 22 décembre 1958 (statut de la magistrature): « Les magistrats du parquet sont placés sous la direction et le contrôle de leurs chefs hiérarchiques et sous l’autorité du garde des sceaux, ministre de la justice. A l’audience, leur parole est libre.»

    Dans cette affaire N.Belloubet a été décriée par le syndicat de la magistrature car elle a porté atteinte à la séparation des pouvoirs malgré l'instruction en cours en demandant de considérer cette affaire comme une instrumentalisation politique; elle devrait rester neutre mais se comporte comme marcheuse et non pas comme gardienne de l'indépendance de la justice ; c'est grave.

    SMagistrature 31 juil. a retweeté Europe 1
    C'est si difficile que ça, @NBelloubet, de répondre "une information judiciaire est en cours, ainsi qu'une enquête préliminaire, en tant que garde des Sceaux, je ne m'exprimerai pas sur cette affaire", plutôt que de répéter le #CeNestPasUneAffairedEtat seriné par le pouvoir ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok.

      Merci. Mais enfin... les magistrats...?

      Supprimer
    2. ceux du siège sont normalement inamovibles mais ils tiennent à leur avancement et à leurs breloques (barrettes) et FM infiltrée malheureusement (il faudrait faire le ménage et interdire comme en italie pour les fonctions assermentées); conflit d'intérêts (double serment incompatible) plus dangereux que l'appartenance politique ou le mur des cons.

      Supprimer
  4. Entierement d'accord !

    il faut qu'ils choisissent s'ils veulent défendre la République ou la FM.

    Bravo Salvini !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.