vendredi 3 août 2018

Trop d’humains tue l’humain.

Les navires de pêche industriels parcourent deux fois plus de milles pour capturer trois fois moins de prises qu’en 1950, selon une étude. Un article de notre partenaire le Journal de l’Environnement.  
Pour rejoindre leurs zones de pêche, les navires chinois, espagnols, sud-coréens et taïwanais parcourent désormais 4.000 kilomètres en moyenne. Soit deux fois plus que la distance observée en 1950, selon une étude publiée le 1er août dans la revue Science Advances.
Les chercheurs des universités de Colombie-Britannique et d’Australie occidentale, auteurs de l’étude, se sont basés sur les données du groupe de recherche international Sea around us, spécialiste des impacts de la pêche sur les écosystèmes marins.
Ces flottes largement subventionnées sont responsables de l’extension des zones de pêche, qui s’étendent aujourd’hui sur 90% de la surface des océans: 30% de plus qu’en 1950. «Alors que la plupart des pays ont concentré leurs efforts de pêche sur les eaux territoriales, la Chine, la Corée du Sud, l’Espagne et Taïwan injectent beaucoup de subventions dans les équipements et les carburants pour encourager ces flottes à opérer à des milliers de kilomètres de leur port d’attache», observe David Tickler, l’auteur principal de cette étude, de l’Université d’Australie occidentale. Un mouvement surtout à l’œuvre dans les eaux d’Asie du Sud-Est, d’Afrique et d’Amérique du Sud.
Un choix d’autant moins opportun que le rendement de ces flottes a plongé. Le taux de capture des navires des 20 principaux pays pêcheurs (qui représentent 80% des captures industrielles mondiales) a été quasiment divisé par 4 en 65 ans. Il a en effet décliné de 25 tonnes pour 1.000 km parcourus en 1950 à 7 tonnes seulement en 2014. Chaque poisson capturé coûte donc davantage de carburant, de temps passé en mer, et d’émissions de CO2.
Bien sûr cela n’a rien à voir avec la surpopulation !
Supprimer les allocs et punir les familles nombreuses !


(J’en vois qui rechignent...mais c’est ça ou Soleil Vert !)