vendredi 3 août 2018

Trop d’humains tue l’humain.

Les navires de pêche industriels parcourent deux fois plus de milles pour capturer trois fois moins de prises qu’en 1950, selon une étude. Un article de notre partenaire le Journal de l’Environnement.  
Pour rejoindre leurs zones de pêche, les navires chinois, espagnols, sud-coréens et taïwanais parcourent désormais 4.000 kilomètres en moyenne. Soit deux fois plus que la distance observée en 1950, selon une étude publiée le 1er août dans la revue Science Advances.
Les chercheurs des universités de Colombie-Britannique et d’Australie occidentale, auteurs de l’étude, se sont basés sur les données du groupe de recherche international Sea around us, spécialiste des impacts de la pêche sur les écosystèmes marins.
Ces flottes largement subventionnées sont responsables de l’extension des zones de pêche, qui s’étendent aujourd’hui sur 90% de la surface des océans: 30% de plus qu’en 1950. «Alors que la plupart des pays ont concentré leurs efforts de pêche sur les eaux territoriales, la Chine, la Corée du Sud, l’Espagne et Taïwan injectent beaucoup de subventions dans les équipements et les carburants pour encourager ces flottes à opérer à des milliers de kilomètres de leur port d’attache», observe David Tickler, l’auteur principal de cette étude, de l’Université d’Australie occidentale. Un mouvement surtout à l’œuvre dans les eaux d’Asie du Sud-Est, d’Afrique et d’Amérique du Sud.
Un choix d’autant moins opportun que le rendement de ces flottes a plongé. Le taux de capture des navires des 20 principaux pays pêcheurs (qui représentent 80% des captures industrielles mondiales) a été quasiment divisé par 4 en 65 ans. Il a en effet décliné de 25 tonnes pour 1.000 km parcourus en 1950 à 7 tonnes seulement en 2014. Chaque poisson capturé coûte donc davantage de carburant, de temps passé en mer, et d’émissions de CO2.
Bien sûr cela n’a rien à voir avec la surpopulation !
Supprimer les allocs et punir les familles nombreuses !


(J’en vois qui rechignent...mais c’est ça ou Soleil Vert !)


10 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Au nom du système marchand mondialisé,on détruit les stocks pour maintenir les prix et on en jette des tonnes quand ce n'est pas vendu.
    Ce n'est pas l'humain qui est en trop(on est moins que ce qui nous est dit)c'est le système.
    C'est le système qui crée la rareté.
    https://archimagistere.com/fr/comptabilisation-de-la-population-mondiale
    http://www.dailymotion.com/video/xj1vlx_le-mythe-de-la-surpopulation-mondiale_news?start=3

    RépondreSupprimer
  3. BCP plus soft,une prime annuelle pour les couples stériles .
    JSP

    RépondreSupprimer
  4. C'est la rubrique eugéniste/solyent green? pour les alloc, ce sera supprimé un jour ou l'autre puisqu'on supprime tout et ils remplaceront par des bons alimentaires comme aux US.

    En allemagne, il paraît que c'est calme car bon nombre de réfugiés sont absents; le gouvernement allemand paye 3 semaines de vacances et fournit un billet d'avion aller et retour aux réfugiés pour retourner dans leur pays d'origine...sachant qu'ils obtiennent l'asile car leur pays est supposé être une zone de guerre: de qui se moque-t-on? (zéro hedge)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. repasse le film "soleil vert" et tu comprendras où vont les migrants...

      Supprimer
    2. dans la pâtée pour chiens et chats et même dans nos jolis conserves de raviolis ou autres.Normalement nous devrions être beaucoup plus de vivants sur terre. Mais...car il y a un mais ....les gens disparaissent . Ce n'est pas une légende. Il est fréquent de trouvé des prothèses dentaires dans des conserves.
      "soleil vert" n'était déjà pas vraiment une fiction mais ce film a donné des idées à certaines filières.

      Supprimer
    3. Je confirme pour les "petits" bonus dans les boîtes de conserve. Une ex ayant bossé en conserverie me l'avait dit. J'en avais parlé ici, il y a un certain temps. Vous aimez le rat j'espère ? Parait qu'à Paris, dans les périodes de famine, c'était très recherché ! Cela relativise la présence d'un ou deux pucerons dans les salades du jardin ! Si les citadins et leur soi-disant hygiénisme savaient...

      Supprimer
    4. la nourriture humaine industrielle est identique à la nutrition animale. Et encore si ce n'était que ça! Les boulangers font leur pain avec des préparations spécifiques. Chaque type de pain à des sacs de farines tout prêt . Ces sacs sont des mixtures chimiques faites par les minoteries. Depuis les années 2000 les humains ont le même traitement que les animaux.
      Résultat les corps ne se putréfient plus et ce n'est pas seulement l'usage des antibios qui en est la raison.
      Dernièrement on me disait qu'il n'y avait plus que le cerveau qui était intact. Hélas je ne crois pas car bon nombre d'humain agissent comme des robots . Donc nos corps sont quasiment devenus synthétiques et nous continuons à rêver comme des humains.
      Le recyclage des corps est idem au reste . Tri sélectif? Qui a le meilleur potentiel suivant la filière concernée?
      Affaire à suivre.

      Supprimer
    5. A 11h46

      Oui à tout.

      Et non, la France n’a pas eu assez d’euros cette année pour payer à tous un retour au pays pour vacances...

      Ce qui va augmenter les rancœurs de la rentrée.

      Tu peux donner le lien sur zéro hedge ?

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.