vendredi 17 août 2018

Rentrée : toujours plus d’impôts et de taxes.



Selon la situation mensuelle du budget de l’État au 30 juin 2018, la situation des recettes de l’État est plutôt tendue. Les recettes fiscales nettes sont en baisse de 4 milliards sur l’ensemble, avec des postes lourdement sacrifiés, comme l’impôt sur les sociétés (en baisse de 1 milliard), et les taxes diverses (en baisse de 6 milliards).
Heureusement, la fiscalité sur les particuliers évite la catastrophe budgétaire globale: l’impôt sur le revenu progresse de 1 milliard €, la taxe sur le carburant de 500 millions €, la TVA de 2 milliards €. De là à soutenir que le gouvernement fait payer sa politique aux Français pour épargner les entreprises, il n’y a qu’un pas. Source et beaucoup plus.



Français moyen guettant le facteur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.