mercredi 29 août 2018

Pater Noster, d’après les textes anciens.




Anonyme nous offre en commentaire un Pater Noster traduit d’après les textes les plus anciens. Merci ! 



Notre Père des Cieux,

Que, sur Terre comme au Ciel,


Ton Nom soit glorifié,


Ton Règne vienne,


Ta Volonté soit faite,


Donne-nous aujourd’hui notre pain jusqu’à demain,


Acquitte-nous nos dettes,


Comme nous aussi avons acquitté nos débiteurs,


Garde-nous de consentir à la tentation,


Mais écarte nous du démon.


Amen


Traduction de l’abbé Jean Carmignac (1914–1986) d’après les textes les plus anciens (araméens, hébreux et grecs).


—— incroyable comme le sens est modifié....

(Charles Gounot).

62 commentaires:

  1. Réponses
    1. Petit ajout pour ceux qui seraient intéressés:
      Gardez vous bien de toucher qui que ce soit au moment de cette prière. Cette précision va à l'encontre de vous tenir la main les uns les autres comme la mode actuelle essaye de le propager.
      L'explication n'est peut-être pas compréhensible pour tout le monde. L'invocation aligne l'énergie et la propulse vers le haut du corps et ensuite vers le ciel. Si vous touchez quelqu'un vous partez à l'horizontal et vous fabriquez une chose qu'on appelle un égrégore. Ce n'est pas vraiment la même chose et cela peut être manipulé par l'officiant s'il y en a un.
      La prière des origines était égyptienne et servait dans le temple de la beauté à l'époque pharaonique. C'était un héritage de l'époque atlante. Le but étant de préparer le corps afin de le remettre en parfait état.
      On est très loin de ce que la chrétienté en a fait....

      Supprimer
    2. C'est étrange comme précision car les chakras de nos mains servent à transmettre l'énergie des communiants également. Lorsque l'on prie c'est le cas et on augmente l'énergie du cercle. De plus, un égrégore peut être négatif comme positif.

      Les égrégores sont créés par la pensée donc si elle est pure et tournée vers la lumière aucun risque à craindre. Et comme le disait Jésus à son époque plus il y a de personnes en prière plus elle devient puissante.

      "Le symbole des deux mains jointes est celui de l’unité. Il représente non seulement l’unité entre l’humain et le divin, mais aussi l’unité entre les énergies. Ce geste peut aussi vous relier à des plans plus élevés pendant votre prière."

      http://ducielalaterre.org/fichiers/exercices/les_mains_jointes_cMj.php


      Supprimer
    3. Non non les égrégores ne sont pas uniquement de la pensée mais surtout une utilisation de l'énergie.
      Confondre la transmission d'énergie par les mains avec le fait de se tenir par la main est classique pour ceux qui ne "voient" rien et qui sont uniquement dans le mental et dans l'émotion.
      Les 2 mains jointes d'une seule et même personne ont un sens suivant ce qu'on valide comme circuit d'énergie.
      J'ai bien précisé que l'égrégore peut être utilisé au gré de l'officiant qui est souvent le seul à savoir ce qui se passe réellement(quand il le sait!). Les représentants de l'église n'ont souvent pas un niveau de compétence pour en faire des êtres "éclairés".
      Les égrégores ne sont pas liés spécialement à la spiritualité.
      La prière est puissante individuellement et beaucoup plus encore à plusieurs. C'est la ligne directe avec notre "toute puissance" sur terre comme au ciel. A user sans modération !
      Il n'est pas obligatoire d'avoir une pratique religieuse pour découvrir les bienfaits de la prière.Ceux qui sont dans l'incapacité totale d'accéder à cette pratique s'en remettent aux autres très souvent. C'est ainsi que de grands cerveaux athées consultent des croyants qui prient à leur place.
      Et ça fonctionne! Voir les séances de prières des groupes Bruno Gröning....et les guérisons ...
      L'importance de la prière est l'harmonie du corps et de l'esprit . Si l'on ajoute la puissance du verbe , les sons entrent en vibration au travers du corps et partent vers l'infini.
      Les prières ont souvent été manipulées pour verrouiller cet aspect et nourrir des égrégores.
      Les derniers changements du Notre Père sont typiquement de cet ordre.Ce qui est normal si l'on comprend ce qui se passe au sommet de l'église.

      Supprimer
    4. Les egregores, c’est un mot vague et bateau dont je ne cerne pas les limites et donc que je n’emploie pas.

      Par contre pourquoi tripoter tout le monde à toute occasion ?

      C’est quoi l’idée ? :)

      Je prie seule, je ne prends les mains pleines de bactéries de
      personne et j’embrasse mes amis, et je serre sur mon cœur ceux que j’aime...

      Celui qui me donne une définition de « égrégore », je le remercie.

      Supprimer
    5. Égrégore est la préfiguration invisible d'une pensée ou de plusieurs pensées dans la matière . C'est en quelque sorte le plan, ou le planning puisqu'il peut s'agir d'un objet ou d'une action.
      La différence avec un plan est liée à son énergie stockée. Petit exemple: quand tu fais un apprentissage , ou des études en vue d'un métier ou d'un but clair et précis. Ton objectif se fabrique dans ta tête , dans tes rêves, et se construit d'une façon qui ne se voit pas sauf pour toi qui est à la source de ce projet. La différence avec un plan sur papier ou sur écran c'est que c'est comme une pile électrique que tu charges de ton intention. C'est peut-être psycho pour toi mais il y a des gens qui savent lire et voir ces "programmes". Ces égrégores sont multiples et variées et nous marchons du soir au matin en y participant ou en prenant part, de notre plein gré ou malgré nous. Ce n'est donc pas un problème , sauf quand nous contribuons à alimenter des forces négatives que nous croyons combattre!
      C'est ainsi qu'est née la machine magique, le siphon magique, j'ai nommé le smartphone!
      Petit bonus : c'est le support de bactéries visibles et invisibles le plus important que tu possèdes!
      Petit exemple caractéristique de notre époque: l'égrégore familial. Le modèle , l'esprit ou même la démarche de "nourrir" cet égrégore est en voie de disparition. L'énergie dirigée vers cette affaire est maintenant dispersée vers d'autres qui ont surgi dans l'environnement quotidien. Résultat: les corps perdent leurs caractéristiques, ne savent plus qui ils sont, usent et abusent des anciens usages sans comprendre leur rôle dans l'histoire. Les couples se font et se défont , et les enfants ne sont qu'un support d'affect provisoire ,et l'image de la famille , des sexes et de la reproduction n'existe plus. Cet égrégore a perdu son énergie . Ce n'est pas une critique mais le décryptage de ce qui entretient les clés de notre environnement social et matériel.
      Tout est basé sur l'énergie . Chaque construction matérielle est non seulement une réalisation d'un égrégore mais aussi et surtout un stockage d'énergie.
      Le plus visible est la Pyramide de Khéops.
      Je suppose que tout ça te gonfle , donc tu peux changer de modèle et croire que c'est du baratin.
      C'est aussi un des modèles actuels: sauter sans arrêt du coq à l'âne pour éviter que la conscience ne remarque les "anomalies" de notre quotidien.
      Comme dirait le hamster "bon machouillage"!

      Supprimer
    6. "égrégore" : un ENSEMBLE de 'A' et/ou de 'I's.

      Djinn./.

      Supprimer
    7. Toi ! On comprend de quand date ta scolarité !
      Effectivement on parle d'ENSEMBLE mais il n'y a pas que ça. On peut admettre que , comme pour le lavage , il ne faut pas mélanger les couleurs avec le blanc.
      Que tu mettes des 'A' ou des 'I' l'égrégore se charge. Et ça ce n'est que la 1ère étape.

      L'importance de l'égrégore est le pilotage et l'usage qui peut en être fait!!!!!!

      L'égrégore de "bonnes intentions" peut être dirigé par quelqu'un de malveillant.

      C'est ainsi qu'on a inventé le ....Téléthon .

      Le fameux ensemble des 'I' s'est placé où dans cette histoire d'après toi? Gag !!!!

      Supprimer
    8. Egregore : ce serait donc l’ensemble

      1) désir

      2) imagination

      3) mise en place de la stratégie pour créer l’objet du désir.

      4) construction de l’objet

      Cad : de la conception à la réalisation.

      Le conceptuel n’est pas, de mon point de vue un egregore (?) mais réflexion pour atteindre un but.

      Supprimer
    9. Ce que tu appelles egregore j’appelle ça manipulation de masse.

      Propagande et outil de propagande.

      Supprimer
    10. Wendy : "Celui qui me donne une définition de « égrégore », je le remercie."

      Le 'Djinn' a proposé sa 'définition'... SANS BLABLAS autour... SANS HISTOIRES autour.

      ÉGRÉGORE = ENSEMBLE de 'A's et/ou 'I's, où :
      * les 'A's représentent les 'A'damiques, les CHAIRS Humanoïdes.
      * les 'I's représentent les 'I'blissiens, les ESPRITS 'encapsulés' dans ces mêmes Humanoïdes.

      Le 'et/ou' est plus que pertinent... c'est de la LOGIQUE 'pure' :
      ces entités sont DISTINCTS et ne réagissent pas toujours dans le même sens... même si c'est le 'A' ET 'I' d'une MÊME personne.

      Et toi 'ta' définition ?

      Rigolo :
      Tu vas te retrouver comme un CON, conséquence des 'I's TORDUS, en réalisant que ta définition correspondra probableMENT à la définition du 'Djinn'... excepté SI ton 'I' reste INTENTIONNELLE-MENT 'TORDU'.

      Ex du TELE-CON :
      * des 'A's de CHAIRS se mettent devant la tété-CON (pour de multiples raisons : rien d'autre à foutre avec leurs corps, fainéantise, rester assis pour se reposer, mieux dans le salon que dehors, tendance à faire comme 'tout le monde' des 'A's ici, ... etc... etc...

      * de 'I's en ESPRITS se focalisent sur le TELE-CON-'POISSON' animés aussi de multiples raisons : se donner bonne CON-sciences en donnant de l'argent (il parait que ça compte pour l'au-delà), penser que l'union des bonnes volontés va faire changer les choses, tendance à faire comme 'tout le monde' des 'I's cette fois-ci... etc... etc...

      Les 'A's et/ou les 'I's... SE RÉUNISSANT... pour LE PIRE :)

      Le 'Djinn' a révélé des ensembles de 'I's.

      Oui, oui... GAG !!! :
      Mais c'est uniquement le fait de ton 'I' TORDU, QUI ... N'Y A VU... QUE DU FEU :)
      (dans tous les sens du terme).

      Supprimer
    11. Je ne divise pas l’humain en esprits et en chairs.

      Quand je vis mon esprit engage mon corps qui lui répond et je ne fais qu’un avec lui pendant mon temps terrestre de vie.

      Ensuite... on verra.

      À et I, pour moi ne peuvent être dissociés sauf ds la mort.

      Supprimer
    12. Wendy :)
      Tu PERDS LA TÊTE... EN CONTRE-DISANT le 'Djinn' :)
      Ou plutôt... tu MARCHES SUR LA TÊTE :).

      A moins de DISSOCIER la Chair... de l'Esprit... les expressions précédentes, (que TU UTILISES souvent), n'ont plus AUCUN SENS :)

      Vu qu'on était dans des problèmes de 'PERF', de 'I', y a pas si longtemps avec la "JJ" qui souhaitait mettre FIN A SA VIE...

      Es tu sûr que la Chair de "JJ" est D'ACCORD pour MOURIR ?
      N'est pas l'Esprit de "JJ" qui, LUI, VEUT MOURIR ?

      Le 'Djinn' qui essaie de ne PAS ÊTRE TROP 'TORDU'... est 'MORT' DE RIRE... pas son 'A' !!

      Supprimer
    13. Tu dis :


      * les 'A's représentent les 'A'damiques, les CHAIRS Humanoïdes.
      * les 'I's représentent les 'I'blissiens, les ESPRITS 'encapsulés' dans ces mêmes Humanoïdes.

      Bon, alors si je ne comprends pas je ne comprends pas. :))

      Si l’un est encapsulé dans l’autre comment tu les dissocies ?

      En ce qui me concerne un humain est indivisible jusqu’à sa mort.

      Parce qu’il y a une correspondance étroite ne serait-ce que génétique entre A et I.

      C’est pour cela aussi que les paraboles ont plusieurs niveaux de lecture.

      Nous ne somme égaux que devant Dieu et la Loi.

      Supprimer
    14. Wendy :)

      OUI 'encapsulés'... MAIS... des 'A's ET des 'I's DISTINCTS... clairement A DISSOCIER !

      Ne comprends tu pas ma question précédente ?

      Es tu sûr que la CHAIR de "JJ" est D'ACCORD pour MOURIR ?
      N'est pas l'ESPRIT de "JJ" qui, LUI, VEUT MOURIR ?

      La CHAIR ET l'ESPRIT dans chaque Humanoïde a des préoccupations DIFFÉRENTES et DISTINCTES... qui peuvent avoir des intérêts CONTRAIRES, des objectifs CONTRADICTOIRES.

      L'ESPRIT de "JJ", son 'I' VEUT LA MORT... ce n'est ABSOLUMENT PAS le cas de son 'A', Sa CHAIR VEUT VIVRE tant qu'elle le peut.

      Supprimer
    15. Wendy, j'oubliais :
      Tu soulèves des CONsidérations 'génétiques' ÉTROITES pour le 'A' ET le 'I'.

      Depuis quand les 'I's ont une 'signature' GÉNÉTIQUE ?
      T'as déjà VU des 'I's... 'supposés' 23+23 chromosomes ?

      La seule chose que le 'Djinn' VOIT, c'est que '23' est le '9'ème Nombre Premier... et que 'I' est la '9'ème Lettre de l'Alpha-BÊTE... et que nos 'I's à toi et moi échangeons dans le monde du W.W.W., la 23ème Lettre de l'Alpha-BÊTE.

      Supprimer
    16. Sans vouloir vous gêner dans votre petite conversation wendy-djinn ...je reviens à la définition , ou plutôt à la compréhension de Wendy.
      "Le conceptuel n’est pas, de mon point de vue un egregore (?) mais réflexion pour atteindre un but."
      C'est typiquement une réponse de Chef de Projet!
      Alors que l'esprit binaire du djinn est lui aussi basique ...
      Donc vous êtes bien dans la même cellule à vous torturer les neurones du cerveau gauche!
      Donner des idées de mort de vie , de chair ou d'esprit vous ballade dans les confins du crétinisme des religions.
      Les chiffres du hamster sont l'air qu'il respire. Ses neurones ne fonctionnent qu'avec ça.
      Mais , si on enlève tout ce charabia techno il reste le sens de l'énergie à comprendre. Ce qui n'a pas l'air de vous effleurer le moins du monde!
      L'égrégore n'est pas une vue de l'esprit ou un mirage. C'est la forme invisible qui atterrit dans la matière quand on lui a mis assez d'énergie. Basiquement c'est une maison ou une assiette! Un étage au dessus c'est une entreprise humaine dans toutes ses composantes physiques et sociales. Le level 3 c'est possible que ce soit au niveau d'un pays . etc etc..
      Les égrégores ne sont pas des "projets" mais des réalisations . Celui ou ceux qui déclenchent l'apparition sur le plan matériel est comme un chef d'orchestre qui connait le sujet sur le bout des doigts.
      Les fameux "I" ou "A" du djinn ne servent qu'à remplir d'énergie l'égrégore en pédalant dans leur cage comme un hamster , comme le djinn.
      Tordus ou pas les entités humaines (ou pas) nourrissent ces formes. Je précise ce détail car ceux qui "voient" ces égrégores (avant qu'elles soient matérialisées) constatent qu'il y a de tout . C'est pourquoi Wendy qui ne dissocie pas les humains ne peut comprendre les 3 étages qui composent un être sur terre.
      Le Père le Fils et le St Esprit sont une réalité qui n'est pas une fiction mais le schéma de l'être humain.

      Supprimer
    17. Le 'Djinn' hamster s'est pourtant arrêter de pédaler pour décrire sa CONception de l'égrégore.

      Ensembles de 'A' et/ou 'I'...
      Ensembles de 'Chairs' et/ou 'Esprits'.
      Ensembles de '2' entités 'distinctes'.

      Quelle est TA DÉFINITION, stp, SANS HISTOIRES et SANS BLABLAS.

      Ce qui SE COMPREND BIEN... S’ÉNONCE CLAIREMENT :)

      Ne me PIPEAUTES PAS avec des IMPRESSIONS, des ÉNERGIES, des EXPÉRIENCES, des RESSENTIS.

      Quelle est la CONSTITUTION pour toi d'un Egrégore ?.
      Quelle est TA LISTE des entités et/ou concepts pouvant rentrer dans la constitution d'un ÉGRÉGORE ?.

      Une DÉFINITION... Juste une DÉFINITION...
      RIEN que LA DÉFINITION...

      Quelle entité ou quel concept... le 'Djinn' supposé RIEN COMPRENDRE... ou A L'OUEST... a t il OUBLIÉE ?

      Apparemment, tu sais compter jusqu'à '3'...
      Quels sont donc les '3' étages supposés des êtres sur Terre ?
      Le 'Djinn' arrête de pédaler... se pose et il est tout ouïe : ÉCLAIRE donc le hamster 'Djinn' sur ce sujet :)

      PS : Le 'Djinn' est impatient de vérifier si LE CENTRE de sa contrib en 1:38 est pertinente (sujet : la CONNERIE ABYSSALE des 'i's TORDUS).

      Supprimer
    18. J’ajoute que le Djinn comme moi-même te remercions humblement pour ta condescendance.

      :)))

      Egregore, t’as raison !

      C’est un mot pour perdre les pauvres d’esprit malheureux comme les pierres , abandonnés de tous et qui se raccrochent à un monde qui...

      Ben.... qui... n’existe pas !

      Je suis croyante chrétienne, je parle aux esprits, même pas en rêve tu vas me la faire à l’envers.

      Bonne route à toi et à tes explications !

      Supprimer
    19. "Le Père le Fils et le St Esprit sont une réalité qui n'est pas une fiction mais le schéma de l'être humain."

      A force de mâchouiller, le djinn va réinventer le fil à couper le beurre, à savoir la trinité. Il y est presque ! ^^

      Sur les égrégores, Joël Labruyère en a parlé, ça doit encore se trouver sur le net...

      Supprimer
    20. En résumé :

      ZÉRO amélioration ni contre-argument sur la définition d'ÉGRÉGORE du ‘Djinn’.

      ZÉRO proposition de définition tout court.

      La CRITIQUE est aisée mais l'ART est difficile :)

      OUI le 'Djinn' pédale à bloc dans la Cage à Hamster... mais ses CON-tradicteurs pédalent EUX dans LA SEMOULE.
      Un comble de la part du 'Djinn' supposé 'Chamelier' :)

      La recherche sur la DÉFINITION... est OUBLIEE !!

      Mieux :
      Les 'I's TORDUS 'EXPLIQUENT' le 'CONcept' qui n'est même PAS DÉFINI !!!

      "On avance !!" comme dirait Wendy... "DANS LA CONNERIE" rajoutera le 'Djinn' :)

      Supprimer
    21. Discuter des égrégores c'est comme discuter des djinns. L'autre ano dit voir des égrégores et toi croire au coran et aux djinns. Conflit d'égos sans intérêt comme d'habitude puisqu'on est dans la croyance comme avec ta technique lolesque.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gr%C3%A9gore

      "Un égrégore (ou eggrégore) est, dans l'ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe influencé par les désirs communs de plusieurs individus unis dans un but bien défini. Cette force a besoin d'être constamment alimentée par ses membres au travers de rituels établis et définis.

      Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les métaphysiciens qui l'ont chargé d'un fort potentiel subversif. "


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Djinn

      "Les djinns (arabe : جِنّ ǧinn, singulier جِنّي ǧinnī ; parfois transcrit dgin ou jinn) sont des créatures surnaturelles, issues de croyances de tradition sémitique. Ils sont en général invisibles, et peuvent prendre différentes formes (végétale, animale, ou anthropomorphe). Ils sont capables d'influencer spirituellement et mentalement le genre humain (contrôle psychique : possession), mais n'utilisent pas forcément ce pouvoir1. "

      Cela nous fait une belle jambe...

      Supprimer
    22. 04:05

      Bien dit ! Rien à ajouter !

      Merci !

      Supprimer
    23. Encore et toujours des HISTOIRES.

      RISIBLE :
      Le 'Djinn' a DEFINIT un EGREGORE comme ensemble de CORPS et/ou d'ESPRITS.

      VOUS parlez... PAS COMPRENDRE 'CORPS' ?
      VOUS parlez... PAS COMPRENDRE 'ESPRITS' ?

      VOUS parlez... PAS COMPRENDRE que :
      LA DÉFINITION du 'Djinn' REFLÈTE... la DÉFINITION de Wiki... SANS HISTOIRES AUTOUR.

      VOUS parlez... RACONTER maintenant DES HISTOIRES... sur les Djinns.
      VOUS parlez... BÂTIR VOS Raisonne-MENTS sur des HISTOIRES FAUSSES... EXOGÈNES au Coran.

      Ano4:05 :)
      Le 'Djinn' ADHÈRE aux ÉCRITS du Coran... ET ... il pense que les ESPRITS EXISTENT.

      ESPRIT = DJINN... SANS BLABLAS autour !

      Si VOUS 'pensez' que les ESPRITS 'existent' ET que VOUS DITES en MÊME TEMPS que le 'Djinn' 'croit' à ces CONNERIES d'ESPRITS :
      VOUS = CLOWNS à 100% !!

      RIEN A AJOUTER aussi :)

      Supprimer
    24. Tous les esprits ne sont pas Djinns islamiques.

      La définition d’esprit n’est pas le calque de celle de Djinn.

      C’est tout.

      Je crois aux esprits mais les Djinns tels que décrits par les musulmans ne correspondent pas à ce que je peux ressentir des esprits.

      Ensuite... chacun sens, croit, ressent... selon...sa culture et sa sensibilité.

      Supprimer
    25. Le 'Djinn', le 'I', le ESPRIT de l'Humanoïde (constitué AUSSI de CHAIR) est en train de FAIRE ÉCRIRE avec les doigts du 'A' sur un clavier.


      TON 'I', Wendy, a écrit :
      "chacun sens, croit, ressent... selon...sa culture et sa sensibilité.".

      Le 'Djinn' te rétorque :
      C'est juste de la SUBJECTIVITÉ, des A-PRIORI... bref : des HISTOIRES.... ou pire... des CONNERIES

      A toi Wendy et aux Autres 'A' 'I's qui racontez des HISTOIRES ou qui dites des CONNERIES sur le 'Djinn' :

      VOUS pouvez TOURNER vos 'I's dans tous les sens : en '9' ou '6'... TORDUS ou CONS :)
      Vous pouvez TORDRE ou MENTIR sur la signification des Mots.
      Vous pouvez RACONTEZ des Histoires ou DIRE des CONNERIES :
      * autour des Mots...
      OU même...
      * sur les Mots.

      OUI, vous pouvez RACONTEZ des Histoires, DIRE des CONNERIES... AUTOUR... ET/OU ... SUR les Mots :

      * "ÉGRÉGORES"
      * "ESPRITS"
      * "CHAIRS".

      La DÉFINITION du 'Djinn' tient la route :
      "ÉGRÉGORES" =
      Ensemble de "CHAIRS" et/ou "ESPRITS".

      CQFD du 'Djinn', désigné 'spécialeMENT' par ton Esprit Wendy... PILE POIL... au '19'ème mot.

      Une 'spéciale' FARCEUSE de la part ... de la 'A''I'... de la '1''9'... la SOURCE 'PRIMORDIALE' d'un ÉGRÉGORE.

      Supprimer
    26. Ah là là... Il faudra encore subir monsieur CQFD pendant des mois, voire des années, avant qu'il ne fasse son coming-out chrétien et qu'il ait fini de mâchouiller ses trucs et ses machins et de les retourner dans tous les sens...

      Sinon, +1 point pour l'ano qui lui a fait apprendre le mot égrégore. On va le voir à toutes les sauces celui-là maintenant... Maudit soit celui ou celle qui lui a appris l'alphabet avec des "A" et des "I". pff

      Supprimer
    27. Tu DÉMONTRES TOI-MÊME le CQFD en '9'ème mot de ta contrib :)

      "Maudit soit celui ou celle qui lui a appris l'alphabet avec des "A" et des "I" ".
      CELUI QUI A APPRIS (tous) les NOMS à Adam : c'est DIEU.

      Ton 'I' TORDU te FAIT MAUDIRE... DIEU :)

      L'OBSCURANTISME des 'I's dans toute sa SPLENDEUR :)

      Supprimer
  2. À Anonyme de 9:58 : grand merci de ces passionnantes précisions. Pourrais-tu transmettre un ou des liens vers des sites ou livres qui parlent de ce sujet ?
    Et, pour ceux qu'intéressent les textes premiers : lire les Écrits gnostiques et les Evangiles apocryphes. Ils permettent d'accéder au christianisme originel, bien différent de ce que l'administration religieuse de Rome en a fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rose

      Bonjour,pour vous

      http://religions.free.fr/2400_apocryphes/2400_apocryphes/2401_liste_apocr.html


      Thierry

      ps pour tous ceci est aussi pour VOUS.

      Supprimer
  3. Vous avez compris l'imposture? On change les mots un à un d'une prière chrétienne fondamentale puisqu'à la base c'est une prière quotidienne d'exorcisme pour la priver de son effet.

    Tout cela depuis que le Vatican a été infiltré après une double messe noire. D'où l'intérêt de réciter la prière originelle avec foi (et non pas comme une recette de cuisine). C'est pour cela que les chrétiens ont vu d'un très mauvais œil le souhait du faux pape de modifier encore ce texte sous prétexte de le moderniser; quelquefois que nous puissions faire racheter nos âmes, ce n'est pas du goût des lucifériens qui veulent au contraire nous conduire vers la perdition et le néant. Mais nous gagnerons le combat car Dieu a toujours vaincu Satan et ses ouailles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui l'adversaire n'est là que pour nous obliger à agir.
      Ce faux pape qui a pris la place à partir d'une sorte de coup d'état n'est qu'un imposteur. Mais il est doué pour manipuler .
      Son fond de commerce est comme celui de notre micronus. Il prend dans la poche de tous les petits , les humbles , car là il y a du monde!

      Le combat est à chaque instant pour contrer les forces négatives.

      La prière n'est pas une recette de cuisine mais c'est de la méditation active(pour parler comme la mode actuelle). C'est toute la différence entre un robot et un être humain. La conscience active l'énergie de la prière.
      La foi est la clé de démarrage de cette énergie.
      C'est un réel défi pour ce monde où chacun croit ce qu'il voit sur un grand ou petit écran mais ne croit pas en une puissance divine.
      Les églises sont vides mais la spiritualité est toujours disponible pour ceux qui le désirent.
      La première marche est de ....croire.

      Supprimer
  4. Où as tu trouvé ce texte? Il est différent de celui que j'ai trouvé.

    https://www.persee.fr/doc/rhr_0035-1423_1970_num_178_2_9651

    Notre Père des Cieux
    Ton nom soit glorifié
    Ton règne arrive
    Ta volonté soit faite sur terre comme au ciel
    Donnes nous chaque jour notre manne jusqu'au suivant
    Acquitte-nous nos dettes comme nous avons acquitté nos débiteurs
    Garde nous de consentir à la tentation
    Et surtout éloigne nous du malfaiteur.

    RépondreSupprimer
  5. Le 'Pater èmon' en grec ancien, qu'on dit toujours tel quel lors de la liturgie orthodoxe (ou en slavon, en russe, en arabe...)

    Πάτερ ημών ο εν τοις ουρανοίς,
    αγιασθήτω το όνομά Σου,
    ελθέτω η Βασιλεία Σου,
    γεννηθήτω το θέλημά Σου ως εν ουρανώ και επί της γης.
    Τον άρτον ημών τον επιούσιον δος ημίν σήμερον,
    και άφες ημίν τα οφειλήματα ημών, ως και ημείς αφίεμεν τοις οφειλέταις ημών.
    Και μη εισενέγκης ημάς εις πειρασμόν, αλλά ρύσαι ημάς από του πονηρού.
    Ότι σου εστί η βασιλεία και η δύναμις και η δόξα

    Traduction littérale

    Notre Père, qui est dans le cieux,
    Que ton nom soit sanctifié,
    Que ton règne vienne,
    Que ta volonté advienne dans les cieux comme sur terre.
    Donne nous aujourd'hui notre pain super-substantiel,
    Et abolit nos dettes, comme nous abolissont les dettes qui nous sont dues,
    Et ne nous induit pas en tentation,
    Mais garde nous du malin,
    Car c'est à toi que reviennent le règne, la puissance et la gloire.

    A remarquer que le terme epiousion, super-substantiel est un terme peu courant en grec, en fait on n'en connait pas d'autre usage dans la littérature grecque.
    La traduction 'de ce jour' est lié à une traduction très terre à terre des Cathos, reprise par les Protestants, qui serait justifié par la decouverte du mot épiousion sur une liste de courses antique. Je rigole. 'Dieu, donne nous le pain de nos courses d'aujourd'hui'.
    Pour un orthodoxe super-substantiel fait référence aux paroles du christ "l'homme ne se nourrit pas uniquement de pain matériel". Ce que la prière dit, c'est que nous demandons une nourriture spirituelle.
    De meme 'dettes' (ophelemata) signifie aussi "ce que nous devons", notre dû, et ça peut être une obligation morale, une offence, un peché.






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Géocedille !

      Clair et concis !

      Tout le monde comprend !

      Supprimer
    2. Les cathos, moi, nous n’avons plus de références au « Malin ».

      Simplement « delivre nous du mal ».

      Pas de Satan pour les cathos.

      Le pain quotidien pour les cathos aussi est souvent pris au sens strict : la baguette !

      Nous n’avons pas non plus de référence aux dettes donc rien à devoir. Sous entendu ni sur terre ni aux cieux....hum. Hum...

      La générosité n’est pas évoquée ni la responsabilité.

      Ni crédit ni débit sur la Terre comme au ciel....

      Bref, c’est assez troublant et je vois bien comment l’eglise a éloigné les cathos du message des évangiles....

      Supprimer
    3. Ce Vatican fut une plaie tout au long de son histoire.

      Heureusement qu’il a sponsorisé les arts...

      Supprimer
    4. Le Vatican a commencé a être toxique à partir du meurtre du saint pape Jean VIII en 882, saint uniquement pour l'Eglise orthodoxe, pour l'Eglise latine il était 'La papesse Jeanne' un femme ayant usurpé pe trone de st Pierre et qui aurait été lynchée par la foule après avoir mis au monde un bébé en public dans les rues de Rome.

      Il existe encore le porche où elle fut prétendûment lynchée.

      En réalité ce mythe a été construit pour eviter de rendre public les circonstances de l'assassinat, mais qu'on connait par un chroniquer de la court : Saint Jean fut empoisonné dans ses appartements du Vatican, mais le poison ne faisant pas effet assez vite, il fût achevé à coup de marteau.

      Par qui? Simple : Son successeur, Marin 1er, nommé par l'empereur germain, pris comme première décision d'inclure le Filioque au crédo, comme l'exigeait Charlemagne en 800, et contre quoi tous les papes depuis Léon III (contemporain de Charlemagne) s'opposaient farouchement depuis.

      Le pape Leon III avait même définit le terme 'orthodoxe' telle qu'on le comprend aujourd'hui quand il avait fait clouer deux plaquessur les portes de St Pierre de Rome avec le credo sans le Filioque en grec et en latin suivi de cette phrase en latin :

      "Moi Léon, ai fait ceci pour le salut et l'amour de la foi orthodoxe."

      Bref, Saint Jean VIII fut le dernier pape de Rome à y defendre la foi orthodoxe.

      Le geste de Marin, du fait qu'il était anti-canonique (seul un concile oeucuménique a le pouvoir de changer le credo) a eu des conséquences dogmatiques bien au delà du but politique recherché par les empereurs germmains (obliger Rome à rompre avec Constantinople, ce qui ne sera definitif qu'en 1054).

      En effet Rome a dût justifier l'action unilatérale du pape Marin et construire de toutes pièces le dogme de l'infaillibilité pontificale, un dogme qui fut proclamé par un pape, logique circulaire, assez tardivement, en fait au moment où le monde orthodoxe se libérait du joug ottoman.

      On ne peut pas imaginer dogme plus bancal :

      1) Le pape est infaillible, donc sa proclamation d'infaillibilité est infaillible.
      2) Le pape n'est pas infaillible, donc sa proclamation d'infaillibilité n'est pas infaillible.
      Bref, le Vatican c'est les Duponds dans On a marchè sur la Lune qui se tiennent fermement... l'un à l'autre.

      Depuis les papes successifs ont liquidé tous les pouvoirs intermédiaires partiarchaux et épiscopaux (par exemple l'évêque de Lyon est officiellement Patriarche des Gaules, mais le titre est vidé de substance).
      Enfin avec la réforme Grégorienne de 1050, le pape se constitue souverain, se dote du vêtement écarlate des empereurs tomains, crée le sénacle des Cardinaux, qui se dotent du vêtement pourpre du sénat romain.

      L'Eglise devient Etat constitué, contrairement aux instruction du christ, et donne chair à la Grande Prostituée vêtue de pourpre et d'écarlate dont parle St Jean dans le livre de l'Apocalypse.

      Depuis, il y a eu Vatican 2, et le pape se demande désormais "Qui suis-je pour juger?"





      Supprimer
    5. Les instructions du christ concernant le pape de l'Eglise :

      (traduction Louis Second, les protestants ont bien compris de quoi il s'agit)

      Evangile selont st Matthieu 20:25 Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. 26Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; 27et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. 28C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

      Analyse :

      1) L'Eglise ne doit pas s'hiérarchiser sur le modèle des monarchies temporelles
      2) Le pape est le serviteur de tous et non le maître.
      3) Ce n'est pas Dieu qui fait le pape, c'est de sa propre volonté qu'il devient pape. "quiconque veut parmi vous être grand"
      4) La grandeur se mesure a l'humilité et au service rendu. Un grand pape n'est pas un souverain pontif qui domine et asservit.


      Supprimer
    6. Merci, merci, merci !

      Ha ! Ben, c’est plus grave que dans mes pires cauchemars...

      Le début : un meurtre sauvage et la fin un doute inhérent à l’histoire dont il est issu mais délétère pour les croyants ..

      La fin, comique. Tragique aussi, le fait que plus personne ne sache qui est ce Barbarin « Primat des Gaules »...

      C’est la fin... personne ne pleurera et certainement pas moi !

      Lol : « qui suis Je pour juger ? ».

      Le coq a chanté !

      Supprimer
    7. Saint Luc relate la chose avec plus de précisions :
      Chapitre 22:…25Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. 26Qu'il n'en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. 27Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.

      Le christ démolit le dogme catholique de la nécessaire soumission au pape de chaque chrétien pour pour son salut quand il dit de ne pas immiter les rois qui dominent au pretexte d'etre bienfaiteurs.

      Conclusion?

      1) Les protestants se trompent quand ils disent qu'il n'y a pas de 'premier dans l'Eglise'. Le christ admet qu'il y a une hiérarchie ecclesiastique.
      2) Les Catholiques ont outrepassé par deux fois les instructions du christ en constituant une monarche semblable aux rois temporels et en proclamant que la soumission au monarque pontifical est un bienfait (passage obligé pour le salut).

      Ce passage est lié au moment où Jésus enseigne aux disciples le lavement des pieds, c'est à dire le pardon des péchés, service sacerdotal fondemmental de l'Eglise.

      Les protestants en sont privés et se croient purs en dépit des enseignements scripturaux.

      Les Cathos se croient sauvés en se soumettant à un pape qui se croit infaillible.

      Seigneur prend pitié de nous pauvres pècheurs.

      Supprimer
    8. Dans ton n° 4, j’y vois aussi une allusion au chef de famille, au patriarcat fondateur de notre civilisation.

      Inconsciemment l’occident regarde le Pape tomber, les hommes tomber...

      Ça fait sens pour moi.

      L’orthodoxie serait davantage à relier avec ce qu’on appelle la refonte du système d’exploitation et de production dit « local », non pyramidal...

      Une façon plus « écologique » de voir l’organisation sociale...

      Supprimer
    9. Seigneur, donne nous le discernement...

      Supprimer
    10. L'orthodoxie se conçoit comme la pyramide inversée : le sommet de la hiérarchie est en bas, c'est le plus serviable qui est le plus grand.

      Cette hierarchie se superpose à la hierarchie imperiale chrétienne après la conversion de Constantin, qui reste une pyramide avec le sommet en haut.

      Le gouvernement byzantin avec ces deux hiérarchies qui se superposent donne le signe de Salomon, le roi sage mythique de la Torah, appelé à tord l'étoile de david.

      Supprimer
    11. Interressant...Salomon l’héritier...le juge juste.

      L’equilibre.

      Supprimer
  6. Wendy, tu m'as demandé de parler des Grecs dans le plan de Dieu.
    Je met ça ici, tu reposteras à ta guise.

    Partie 1) Prophétie de Daniel, Torah.

    Daniel 8:5 Comme je regardais attentivement, voici, un bouc venait de l'occident, et parcourait toute la terre à sa surface, sans la toucher ; ce bouc avait une grande corne entre les yeux.[...]

    Daniel 8:8 Le bouc devint très puissant ; mais lorsqu'il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s'élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux.[...]

    Daniel 8:21 Le bouc, c'est le roi de Javan, La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi.[...]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Partie 2
      Realisation de la prophétie de Daniel selon les Hébreux, ici l'historien Flavius Josèphe.

      « Quand [le grand-prêtre Jaddus] apprit que le roi n’était plus loin de la ville, il sortit avec les prêtres et la foule des habitants, et s’avança à la rencontre d’Alexandre, en un cortège digne de ses fonctions sacrées et tel que rien n’y est comparable chez les autres peuples. Il marcha jusqu’à un lieu nommé Sapha ; ce mot, traduit en grec, signifie « observatoire » car on peut de là voir la ville de Jérusalem et le Temple. Les Phéniciens et les Chaldéens qui accompagnaient le roi comptaient que celui-ci tournerait sa colère contre les Juifs, pillerait la ville et ferait périr le grand-prêtre d’une mort cruelle ; mais les choses tournèrent tout autrement.

      En effet, dès qu’Alexandre vit de loin cette foule en vêtements blancs, les prêtres en tête, revêtus de leurs robes de lin, le grand-prêtre dans son costume couleur d’hyacinthe et tissé d’or, coiffé de la tiare surmontée de la lame d’or sur laquelle était écrit le nom de Dieu, il s’avança seul, se prosterna devant ce nom, et, le premier, salua le grand-prêtre. Tous les Juifs alors, d’une seule voix, saluèrent Alexandre et l’entourèrent. À cette vue ; les rois de Syrie et les autres furent frappés de stupeur et soupçonnèrent que le roi avait perdu l’esprit ; Parménion [un des généraux d’Alexandre], s’approchant seul d’Alexandre, lui demanda pourquoi, alors que tous s’inclinaient devant lui, lui-même s’inclinait devant le grand-prêtre des Juifs ?

      — Ce n’est pas devant lui, répondit Alexandre, que je me suis prosterné, mais devant le Dieu dont il a l’honneur d’être le grand prêtre. Un jour, à Dion en Macédoine, j’ai vu en songe cet homme, dans le costume qu’il porte à présent, et comme je réfléchissais comment je m’emparerais de l’Asie, il me conseilla de ne pas tarder et de me mettre en marche avec confiance : lui-même conduirait mon armée et me livrerait l’empire des Perses. Aussi, n’ayant jamais vu personne dans un semblable costume, aujourd’hui que je vois cet homme et que je me rappelle l’apparition et le conseil que je reçus en rêve, je pense que c’est une inspiration divine qui a décidé mon expédition, que je vaincrai donc Darius, briserai la puissance des Perses et mènerai à bien tous les projets que j’ai dans l’esprit.

      Après avoir ainsi parlé à Parménion, il serra la main du grand-prêtre et, accompagné des prêtres qui couraient à ses côtés, il se dirigea avec eux vers la ville. Là, montant au Temple, il offrit un sacrifice à Dieu, suivant les instructions du grand-prêtre, et donna de grandes marques d’honneur au grand-prêtre lui-même et aux prêtres. On lui montra le livre de Daniel, où il était annoncé qu’un Grec viendrait détruire l’empire des Perses, et le roi, pensant que lui-même était par là désigné, se réjouit fort et renvoya le peuple. Le lendemain, ayant assemblé les Juifs, il les invita à demander les faveurs qu’ils désiraient. Le grand-prêtre demanda pour eux la liberté de vivre suivant les lois de leurs pères et l’exemption d’impôt tous les sept ans : le roi accorda tout. Ils lui demandèrent aussi de permettre aux Juifs de Babylone et de Médie de vivre suivant leurs propres lois, et Alexandre promit volontiers de faire leur désir. Et comme il disait aux habitants que, si quelques-uns d’entre eux voulaient se joindre à son armée, tout en conservant leurs coutumes nationales et en y conformant leur vie, il était prêt à les emmener, un grand nombre se décidèrent volontiers à faire partie de l’expédition. »

      Supprimer
    2. Incroyable !

      Je ne connaissais pas (comme d’habitude ;) !

      Je poste.

      D’où vient la partie 2 ?

      De quel auteur ? De quel texte ?

      Merci beaucoup Géocedille !

      Supprimer
    3. Désolée j’ai lu trop vite :))

      Je poste.

      Supprimer
    4. Partie 3 : Le retour en Egypte

      Alexandre est acceuilli comme le libérateur tant attendu à Jérusalem. Les Juifs décident de nomme une génération de fils ainés "Alexandre" en l'honneur du nouveau souverain.

      De son côté Alexandre incorpore les Hébreux à sa nouvelle société. Deux des 5 quartiers d'Alexandrie d'Egypte, les plus proches du palais, sont reservés aux Juifs.

      Une mixité culturelle commence, les Juifs s'hellenisent, les Grecs se judaisent.

      L'Egypte revient au général Ptolémé à la mort d'Alexandre, mais c'est son fils Ptolémé II philadelphe qui jouera un rôle important dans l'histoire religieuse en accédant à la demande du directeur de la grande bibliothèque, Démétrios du Phalère, d'incorporer la Torah dans la collection.
      Ptolémée II demande à 72 rabbins de traduire la Torah en Grec.
      A noter que Ptolémé II, outre qu'il est très lettré, joue la carte (pluri) religieuse à fond. Il est le premier roi grec à se fait proclamer pharaon pour les Egyptiens, théô sauter (dieu sauveur) pour les Grecs, et fait venir une délégation d'Inde pour enseigner l'hindouisme.
      La traduction des 72 rabbins deviendra la Septante, premiere version 'officielle' stable de la Torah, si bien que les rabbin proclameront que le Grec est langue liturgique aux côtés de l'hébreux.
      En fait, le nombre de Juifs parlant mieux le grec que l'hebreux a augmenté, grâce à l'enseignement public, et de même un nombre grandissant de Grecs se convertissent au monothéisme.

      C'est pourquoi on trouve dans les Evangiles des Hébreux ayant des noms grecs comme André, Philippe, Matthieu...

      Au point que les rabbins 'traditionnalistes' de Jérusalem se rebellent contre cette "dérive" et ourdissent en Judée la révolte des Macchabés, qui, comme le nom l'indique a assez mal tourné.

      Mais cette guerre métaphysique entre Athènes et Jérusalem perdure aujourd'hui (cherchez sur google BHL + guerre metaphysique entre Athènes et Jérusalem, vous serez surpris.)

      A ce moment, les Juifs ont integré l'humanisme grec, les Grecs ont assimilé le monothéïsme juif et on est mûr pour la venue du messie pour l'annonce aux nations de la Bonne Nouvelle


      Supprimer
    5. Ha... ok !!!!!!!

      Ça fait sens !!!!!!! Ok !!!!!!!! Ben voilà !!!

      Je poste cette suite aussi. J’ai déjà posté les deux premières parties !!!

      Supprimer
    6. Moi, je suis super contente !!!! Je n’ai plus à me sentir mal d’acoir Rencontré Zeus avant Jésus !

      Blague à part, Alexandre (que j’aime particulièrement) est vraiment incontournable !

      Ainsi que tous ceux qui inlassablement et dans l’ombre ont construit notre civilisation en traduisant et archivant et éduquant,,, et en transmettant la tradition ...

      Très belle histoire qui a en plus, le mérite de tenir debout !!!!

      Enchaînement implacable !

      Bonne nouvelle, c’est sur ! Pour moi c’est certain !

      Supprimer
    7. BHL :

      https://youtu.be/ENe6QS9tX_k

      Supprimer
    8. Ha ha! t'as retouvé BHL! Impayable BHL. Le malin incarné.

      Bon partie 4 : Bon, on a vu l'histoire côté Hébreux, voici l'histoire coté Grecs.

      En effet on peut se demander pourquoi Alexandre et les Grecs se sont tant interessé aux Hébreux et à leur religion monothéiste. Après tout, les Grecs étaient des polythéistes endurcis, nous a-t-on enseigné à l'ècole.

      Bon ben vous avez dût roupiller lors des cours de philo alors car les Grecs, depuis les philosophes présocratiques et en particulier à partir d'Aristote, développent le thème de la Cause première (logos) ou le Premier Principe, (arkhè) est la première de toutes les causes c'est-à-dire la plus ancienne ou la plus profonde, celle responsable de l'ordre de l'univers. Dans l'école de pensée scolastique, selon le raisonnement dit de causalité ou cosmologique, ce concept peut-être également assimilé à Dieu :

      Aristote enseigne, notamment au jeune Alexandre dont il est le précepteur que Dieu est Logos, Λογος , cause première et unique de toutes les autres relations de cause a effet successives qui se sont produites du commencement jusqu'à ce jour pour créer l'univers.

      Alexandre croit en un dieu originel, le Logos, la cause de tout, qu'on peut traduire par le Verbe car pour les Grecs la causalité et le langage articulé sont synonymes

      Chose que saint Jean dira ainsi (chapitre 1 verset 1) :
      εν αρχη ην ο λογος και ο λογος ην προς τον θεον και θεος ην ο λογος
      ουτος ην εν αρχη προς τον θεον
      παντα δι αυτου εγενετο και χωρις αυτου εγενετο ουδε εν ο γεγονεν

      Au commencement est le Logos et le Logos est vers (pointe vers) Dieu et Dieu est le Logos
      C'est lui qui au commencement est vers Dieu.
      Tout par lui a été créé et sans lui rien n'a été créé parmi la création.

      Au XXe siècle, le chanoine catholique belge George Lemaître mettra cette genère en équation, et proposera ce qu'on appèles aujourd'hui la théorie du Big Bang.

      Mais on n'en est pas encore là. On est au 4e siècle avant JC, et quand Alexandre arrive à Jérusalem, c'est la rencontre d'un peuple qui cherche Dieu par la logique et d'un peuple qui cherche Dieu par la révélation. Les uns confirment les autres, la raison grecque confirme la foi hébraïque. On était fait pour s'entendre, non?
      En plus Dieu leur a dit qu'un roi fougueux viendrait les délivrer des Perses tel un bouc à une corne dont les pieds semblent ne pas toucher terre tellement il va vite!

      Bref, la religion révélée ethnico-centrique hébraïque se trouve confrontée à l'universalisme rationaliste grec.
      Les Grecs n'attendaient pas de messie.
      Les Hébreux se contrefichent des autres nations. Les deux se complètent.
      Le monde est prêt pour l'arrivée du messie attendu par les Hebreux et la dissémination de la Bonne Nouvelle par les Grecs aux autres nations.

      Supprimer
    9. Partie 5 : Le semeur et la terre fertile.

      En ces temps où la culture chrétienne n'est plus enseignée, il est sans doute bon d'expliquer ce qu'est la parabole du semeur.

      C'est une parabole utilisée par Jésus qu'on retrouve dans les évangiles de st Matthieu 13:1, st Marc 4:1 et st Luc 8:4

      Le semeur, qui représente Jésus, jette les graines dont certaines tombent sur le bord du chemin, sur les roches et dans des buissons d'épines, et la semence est donc perdue; en revanche lorsqu'elles tombent dans de la bonne terre, elles produisent du fruit jusqu'au centuple.

      Mais en fait Jésus reprend aussi cette parabole au moment crucial où il annonce que l'heure de son sacrifice est venue.

      Evangile selon St Luc 12:20 et + (mise en contexte de moi entre parenthèses)

      Or il y avait quelques Grecs, de ceux qui étaient montés (d'Antioche a Jérusalem) pour adorer à la fête (de la pâque juive);

      Ceux-ci donc abordèrent Philippe (car c'est un Hébreu hellénisé comme l'indique son nom grec et donc il parle grec) , qui était de Bethsaïda en Galilée, et ils lui faisaient une demande, disant : Seigneur, nous voudrions voir Jésus.

      Philippe vient et le dit à André (qui est lui aussi un Hébreu ayant un nom grec) et André et Philippe le disent à Jésus.

      Jésus leur répond disant : L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.

      (Jésus ne change pas de sujet, il répond. Il y a un lien de cause à effet entre l'annonce des Grecs et l'annonce de la glorification.)

      En vérité, en vérité, (ce double amen annonce que Jésus tiens là des paroles prophétiques) je vous le dis : Si le grain de blé, après être tombé dans la terre, ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

      On a déjà vu que le grain symbolise le christ. La terre symbolise celui qui reçois l'Evangile. Conclusion, l'heure où le Fils de l'homme (la part humaine du christ) doit être glorifiée (se sacrifier pour le salut des Hommes) est arrivée parce que la terre sur laquelle la graine va tomber n'est pas aride mais est désormais fertile. Et la seule chose qui a changé c'est qu'il y a maintenant ces quelques Grecs anonymes.

      Bref, le christ attendait ces Grecs là car ils n'y avait pas de terreau fertile avant eux. Les Hébreux n'auraient pas porté la Bonne Nouvelle aux autres nations, la graine n'aurait pas porté beaucoup de fruits.

      Pourquoi n'avons nous pas les noms de ces Grecs, s'ils sont si important? Et pourquoi n'en parle-on plus dans les Evangiles? Ont-ils assisté à la crucifixion et la résurrection?

      En fait on le sait par déduction : Saint Pierre fonde l'Eglise à Antioche. Antioche la grecque. Pas Jérusalem la juive. Pourquoi?
      On le sait par le premier concile, tenu lui à Jérusalem : une des toutes premières questions qui se pose à l'Eglise, c'est la question des non-circoncis. Nos Grecs.

      Pourquoi restent ils anonymes? Parce qu'il ne s'agit pas de créer un second 'peuple élu'. Au contraire. Il s'agit d'ouvrir l'élection à toutes les nations.

      Chose qu'un certain nombre d'Hébreux auront (et ont toujours) un satané mal a admettre. Jalousie de l'enfant ainé. C'est pourquoi BHL fait la guerre à Athènes.
      2400 ans après Alexandre...

      Cependant, l'Eglise d'Orient, née à Antioche, premier siège apostolique (le second est Alexandrie et Rome n'est que le 3e) se souvient parfaitement du rôle joué par les Grecs dans l'éclosion du christianisme. Rome est amnésique. Pourtant, jusqu'au 6e siècle, la liturgie se faisait en grec, à Rome aussi. Saint Denis, saint patron de la France est en fait saint Denysios, un évangélisateur athénien...

      Supprimer
    10. Super ! Je publie demain...et avec plaisir !!!! Je mettrai la vidéo de BHL aussi.

      Dis, Géocedille, j’exagère mais...bon... allons-y !

      Pourrais-tu nous expliquer le sens de la parabole des mines, déjà vue ici mais qui reste un grand mystère pour beaucoup.

      « Rose », en commentaire voudrait bien être éclairée et moi aussi et nous tous je pense.

      Enfin, si cela est possible pour toi...

      Supprimer
    11. Au fait tu penses que la genèse « au début était le verbe » est due à la traduction grecque ?

      Le logos dans la genèse ? Est il aristotélicien ?

      Supprimer
    12. Cela me semble possible.

      Quand les grecs ont transcrit la torah des juifs auraient-ils influencé le texte ?

      Supprimer
  7. L'italien a gardé une prière plus proche de l'original, avec "i nostri debiti" et "i nostri "debitori"...même si pour moi, croyant, ces histoires juives sont un pipeau supplémentaire...Dieu est areligieux...

    RépondreSupprimer
  8. Acquitte-nous nos dettes comme nous avons acquitté nos débiteurs: cette partie me paraît suspecte. Nos amis jésuites / FM n'auraient ils pas modifié le texte initial pour satisfaire leurs maîtres ?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.