jeudi 23 août 2018

Paris est un « shit hole ».



C’est un type de droîîte qui le dit et il « stigmatise » la diaspora musulmane. De plus ses images ne sont pas à jour...

Ok. Mais, comme je l’ai dit en commentaire, je suis allée rue de Vaugirard hier et les « quartiers-réserves chics et propres » se réduisent à vue d’oeil.

Le chicissime Miromesnil se dégrade, Saint Philippe du Roule aussi...ben, si ! Gare Saint Lazare c’est la zermi ! :)

Il ne reste plus que « le fameux triangle d’or » dont le périmètre se rétrécit. Passé École Militaire, c’est fini. :)) faut l’faire ! Même la Motte Picquet Grenelle a perdu de son charme !!!

Des mendiants partout. Des SDF, des migrants partout... le plus frappant dans les « quartiers préservés », Mirosmenil par exemple c’est la tristesse et la saleté.

Bien sûr on quitte l’hallucinante Place de La Chapelle ou Gare du Nord. Ok. Mais la misère gagne du terrain.

Le XV° c’est le XVIII° il y a 5-8 ans... ce n’est plus le XV° d’il y a 15 ans, tout pimpant et propre. Elle a pris cher la rue de Vaugirard ! :)

Paris c’est la porte d’entrée principale des devises étrangères via le tourisme.

Résultat : on a déjà perdu les riches touristes japonais et chinois. Paris va devenir une destination touristique pour les classes moyennes turques, géorgiennes, russes, etc...

À terme, une ville touristique pour les moins aisés... Paris devient la Tunisie de l’europe.
Du tout inclusive chip ! 

Dans le XV° il y a encore des femmes en minijupes, comme dans le XVIII° il y a 7 ans !

Ce qui est le plus frappant, pour moi, c’est moins le nombre d’extra européens (j’ai l’habitude) que la tristesse, la saleté et les miséreux qui déambulent.

Il y a déjà 3 ans je vous parlais de « l’abandon du savon » que je notais dans mon quartier.

Des gens sales vêtus de vêtements sales, hier rue de Vaugirard j’ai croisé les mêmes.

Le prix au M2 dans le 15° peut atteindre 12.000 € pour un bien « de qualité »... jusqu’à quand ?

Ils détruisent tout sous couvert de générosité mais en fait de générosité je ne vois qu’abandons...
Je dis « je vois » car je peux en témoigner ! 

Abandon des vieux habitants parisiens, abandon des malades mentaux à la rue, abandon des migrants qui dorment dehors, abandon des pauvres qui déambulent en quémandant une cigarette, abandon des légions de SDF, abandon des poubelles vertes horribles dès 15h sur les trottoirs... parce que les gars qui sortent les poubelles sont si mal payés qu’ils multiplient les immeubles mais les éboueurs continuent tout de même de passer à partir de 18 h...
Quand tu sors de l’école tu te cognes dans les containers dégoûtants... dégoûtants ? Oui, pour les nettoyer il faudrait payer davantage les africains et les bengalis qui font le boulot et ça, il n’en est pas question !

Pourquoi ? Pourquoi tout ça ? Je ne sais pas...
Ça n’a aucun sens... sauf à mettre en place des émeutes des abandonnés intersectionnelles ! :))

Sauf que le seul but du loumpen prolétariat c’est de prendre le boulot du prolétaire !

Et encore ! Qui dit prolétariat dit travail ! On n’y est pas ! 

je subodore des émeutes mais pas de révolution ! Bien ouèj, nos dirigeants !

Morituri te salutant ! Esclaves... partout et jeux du cirque. Panem ? Moins sur...