lundi 6 août 2018

Maroc, terre d’asile.







Après trois semaines de tourbillon médiatique suite à l’affaire Benalla, le principal protagoniste est de retour sur le marché du travail. Effectivement, suite aux révélations faites par les médias, Emmanuel Macron avait finalement dû licencier son homme de confiance la semaine dernière. Mais il n’aura pas fallu beaucoup de temps au garde du corps le plus connu de France pour trouver un nouveau travail, bien loin des affres de la politique cette fois.
D’après les révélations du compte Instagram TvRealityFR, faites le 4 août et depuis confirmées par Closer Mag, Alexandre Benalla serait devenu depuis peu le garde du corps d’Ayem Nour et de son fils de deux ans, Ayvin. La star de télé-réalité et animatrice aurait effectivement été vue en compagnie de l’ex-chargé de mission de l’Elysée à l’aéroport du Bourget, le mardi 30 juillet, alors qu’ils prenaient la direction de Marrakech (Maroc). 

3 commentaires:

  1. Ah ! Donc affaire réglée ! Maintenant qu'il est parti, on peut être sûr que micron n'aura pas sa garde prétorienne privée s'appuyant sur des étrangers, pour faire un coup d'Etat ne disant pas son nom, au nom de la finance apatride davosienne ! Ouf ! Je suis rassuré ! Occupons-nous maintenant de Booba et Kaaris ! Bonnes vacances ! o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toi pas compris l'affaire. Ce n'est pas micron qui a créé ce processus. Ce sont ses maîtres qui lui ont mis cette opération pour le contrôler. Ses proches parlent de lui comme d'un parano.Il a des infos que ses proches n'ont pas et comme Pontifex et d'autres coucous il a peur de se faire allumer. Dans l'intimité il est "brutalisé" par son coach fémino-reptilien. Et au grand jour il a son rictus forcé malgré qu'il fasse dans son froc.
      Pourquoi a-t-il peur ? Tout simplement qu'il sait que ce n'est qu'un jeu de tricheurs tout comme Pontifex et Trump et d'autres. Tous ces pions se sont positionnés pour un jeu de rôle où ils vont tous être éjectés plus ou moins brutalement suivant les cas. Ils sont la face visible d'une "farce" d'une armée d'occupation. Sur le terrain plusieurs groupes manipulent les pions (argent,politique,etc) avec plus ou moins de classe! Les tweets de Trump sont des blagues tout comme les paroles du micron devant ses équipes.
      Benalla peut être effacé il y a obligatoirement un autre qui a pris le poste pour empêcher que le "jouet micron" fasse des conneries.
      Le jeu mondial des "forces extérieures" est toujours d'actualité.

      Supprimer
    2. "au nom de la finance apatride davosienne"

      :)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.