jeudi 30 août 2018

Les Grecs dans le plan de Dieu.


Par Géocedille, merci à lui.


Partie 1 : Prophétie de Daniel, Torah.

Daniel 8:5 Comme je regardais attentivement, voici, un bouc venait de l'occident, et parcourait toute la terre à sa surface, sans la toucher ; ce bouc avait une grande corne entre les yeux.[...]

Daniel 8:8 Le bouc devint très puissant ; mais lorsqu'il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s'élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux.[...]

Daniel 8:21 Le bouc, c'est le roi de Javan, La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi.[...]





Alexandre le Grand au temple de Jérusalem – Sébastien Conca – c. 1750 – Madri


Partie 2 : Réalisation de la prophétie de Daniel selon les Hébreux, ici l'historien Flavius Josèphe.

« Quand [le grand-prêtre Jaddus] apprit que le roi n’était plus loin de la ville, il sortit avec les prêtres et la foule des habitants, et s’avança à la rencontre d’Alexandre, en un cortège digne de ses fonctions sacrées et tel que rien n’y est comparable chez les autres peuples. Il marcha jusqu’à un lieu nommé Sapha ; ce mot, traduit en grec, signifie « observatoire » car on peut de là voir la ville de Jérusalem et le Temple. Les Phéniciens et les Chaldéens qui accompagnaient le roi comptaient que celui-ci tournerait sa colère contre les Juifs, pillerait la ville et ferait périr le grand-prêtre d’une mort cruelle ; mais les choses tournèrent tout autrement.

En effet, dès qu’Alexandre vit de loin cette foule en vêtements blancs, les prêtres en tête, revêtus de leurs robes de lin, le grand-prêtre dans son costume couleur d’hyacinthe et tissé d’or, coiffé de la tiare surmontée de la lame d’or sur laquelle était écrit le nom de Dieu, il s’avança seul, se prosterna devant ce nom, et, le premier, salua le grand-prêtre. Tous les Juifs alors, d’une seule voix, saluèrent Alexandre et l’entourèrent. À cette vue ; les rois de Syrie et les autres furent frappés de stupeur et soupçonnèrent que le roi avait perdu l’esprit ;

 Parménion [un des généraux d’Alexandre], s’approchant seul d’Alexandre, lui demanda 
pourquoi, alors que tous s’inclinaient devant lui, lui-même s’inclinait devant le grand-prêtre des Juifs ?

— Ce n’est pas devant lui, répondit Alexandre, que je me suis prosterné, mais devant le Dieu dont il a l’honneur d’être le grand prêtre. Un jour, à Dion en Macédoine, j’ai vu en songe cet homme, dans le costume qu’il porte à présent, et comme je réfléchissais comment je m’emparerais de l’Asie, il me conseilla de ne pas tarder et de me mettre en marche avec confiance : lui-même conduirait mon armée et me livrerait l’empire des Perses. Aussi, n’ayant jamais vu personne dans un semblable costume, aujourd’hui que je vois cet homme et que je me rappelle l’apparition et le conseil que je reçus en rêve, je pense que c’est une inspiration divine qui a décidé mon expédition, que je vaincrai donc Darius, briserai la puissance des Perses et mènerai à bien tous les projets que j’ai dans l’esprit.

Après avoir ainsi parlé à Parménion, il serra la main du grand-prêtre et, accompagné des 

prêtres qui couraient à ses côtés, il se dirigea avec eux vers la ville. Là, montant au Temple, il offrit un sacrifice à Dieu, suivant les instructions du grand-prêtre, et donna de grandes marques d’honneur au grand-prêtre lui-même et aux prêtres. On lui montra le livre de Daniel, où il était annoncé q’un Grec viendrait détruire l’empire des Perses, et le roi, pensant que lui-même était par là désigné, se réjouit fort et renvoya le peuple. Le lendemain, ayant assemblé les Juifs, il les invita à demander les faveurs qu’ils désiraient. Le grand-prêtre demanda pour eux la liberté de vivre suivant les lois de leurs pères et l’exemption d’impôt tous les sept ans : le roi accorda tout. Ils lui demandèrent aussi de permettre aux Juifs de Babylone et de Médie de vivre suivant leurs propres lois, et Alexandre promit volontiers de faire leur désir. Et comme il disait aux habitants que, si quelques-uns d’entre eux voulaient se joindre à son armée, tout en conservant leurs coutumes nationales et en y conformant leur vie, il était prêt à les emmener, un grand nombre se décidèrent volontiers à faire partie de l’expédition. »


Les conquêtes d’Alexandre : Source très belle carte a télécharger


Carte simplifiée :




Partie 3 : Le retour en Egypte

Alexandre est acceuilli comme le libérateur tant attendu à Jérusalem. Les Juifs décident de nommer une génération de fils ainés "Alexandre" en l'honneur du nouveau souverain.

De son côté Alexandre incorpore les Hébreux à sa nouvelle société. Deux des 5 quartiers d'Alexandrie d'Egypte, les plus proches du palais, sont reservés aux Juifs.

Une mixité culturelle commence, les Juifs s'hellenisent, les Grecs se judaisent.

L'Egypte revient au général Ptolémé à la mort d'Alexandre, mais c'est son fils Ptolémé II philadelphe qui jouera un rôle important dans l'histoire religieuse en accédant à la demande du directeur de la grande bibliothèque, Démétrios du Phalère, d'incorporer la Torah dans la collection. 


Ptolémée II demande à 72 rabbins de traduire la Torah en Grec.


A noter que Ptolémé II, outre qu'il est très lettré, joue la carte (pluri) religieuse à fond. 


Il est le premier roi grec à se fait proclamer pharaon pour les Egyptiens, théô sauter (dieu sauveur) pour les Grecs, et fait venir une délégation d'Inde pour enseigner l'hindouisme.

La traduction des 72 rabbins deviendra la Septante, premiere version 'officielle' stable de la Torah, si bien que les rabbin proclameront que le Grec est langue liturgique aux côtés de l'hébreux.


En fait, le nombre de Juifs parlant mieux le grec que l'hebreux a augmenté, grâce à l'enseignement public, et de même un nombre grandissant de Grecs se convertissent au 

monothéisme.

C'est pourquoi on trouve dans les Evangiles des Hébreux ayant des noms grecs comme André, Philippe, Matthieu...

Au point que les rabbins 'traditionnalistes' de Jérusalem se rebellent contre cette "dérive" et ourdissent en Judée la révolte des Macchabés, qui, comme le nom l'indique a assez mal tourné. 

Mais cette guerre métaphysique entre Athènes et Jérusalem perdure aujourd'hui (cherchez sur google BHL + guerre metaphysique entre Athènes et Jérusalem, vous serez surpris.)

A ce moment, les Juifs ont integré l'humanisme grec, les Grecs ont assimilé le monothéïsme juif et on est mûr pour la venue du messie pour l'annonce aux nations de la Bonne Nouvelle.



Ça fait sens !!!!




30 commentaires:

  1. Croyant au Dieu vrai, je te fous tout ça à la poubelle ! Je m'en fiche de ces sableux.

    RépondreSupprimer
  2. Un drôle de dieu quand même, je ne m'y fierait qu'à moitié si j'étais vous...
    Dieu a tué 2,8 millions de personnes dans la Bible
    https://www.slate.fr/story/117235/dieu-assassin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne m'y fieraiS rhaaaaa!!

      Supprimer
    2. Slate, pareil à lui même, fait de l'intox antichétienne en faisant semblant de ne pas savoir qu'il s'agit de la Torah et non de l'Evangile.

      "Oui mais la Torah c'est dans la bible, c'est l'ancien testament" répètent inlassablement les hypocrites.

      Sauf que voilà, c'est nous, les Grecs qui l'avons mis là l'ancien testament. Et on sait pour quoi faire.
      Ce n'est pas pour le prendre à la telle, c'est pour documenter le nouveau testament.
      D'ailleurs on ne lit jamais aucun passage de l'ancien testament lors de la liturgie. Les Cathos non plus (au moins ca c'est fait correctement).
      Pourquoi?
      Parce que Jésus a maudit les scribes (de la Torah) et les Pharisiens (qui enseignaient la Torah) pour y avoir mélanger la loi de Dieu et des traditions humaines.

      Les 'meurtres' commis par Yahwé dêcrits dans la Torah ne font manifestement pas partie de la loi et ne sont pas non plus des prophéties (dont Jésus a reconnu la validité).

      Bref, c'est du folklore hébreux.

      Mais bon, ni les protestants, ni les Cathos n'enseignent ca correctement, les premiers parce qu'ils judaïsent à donf et les autres parce que l'heure serait au pansynchrétisme avec le judaïsme (et l'islam, soyons fous!)

      Supprimer
    3. Bof, moi, je préfère les histoires de la Torah...

      Je sais je sais...ne me hurlez pas dessus...!!!

      J’aime Les histoires des Dieux grecs qui me parlent des humains.

      Dieu se venge, parle aux hommes et dit le chemin, moi, ça ne me dérange pas...

      L’histoire de Job, homme juste et pieux, qui perd tout de façon injuste me parle .. sa révolte me parle...

      Les demi-Dieux grecs enchaînés à leurs passions aussi...

      Pourtant je prie la Vierge avec foi.

      Dieu est trop grand pour moi, Jésus est trop grand pour moi.

      La Vierge intercède.

      Je dors avec son icône orthodoxe depuis 20 ans et je la prie plusieurs fois par jour.

      Je suis une chrétienne de pacotille, je sais...

      Mais je crois en Dieu dans mon cœur.

      Géocedille les chrétiens cathos de France sont divisés il y a ceux (papistes) qui se tournent vers les musulmans et les autres (dogmatiques) qui se tournent vers les juifs.

      Personnellement je suis greco-judéo-chrétienne par mon parcours de vie depuis ma plus tendre enfance.

      depuis l’age De 6-7 ans où j’ai ouvert un livre de mythologie, puis vers 11 ans l’ancien testament puis en suite les évangiles...

      S’il y a une guerre de religion.... je suis quoi ?

      Je suis une croyante qui prie la Vierge et Dieu qui est dans les cieux et tout l’univers... 

      Malgré toute cette foi, je n’oublie jamais que je vis dans « la cité » et que mes aspirations spirituelles ou mes questionnements
      métaphysiques au final, n’intéressent personne.

      Sauf mes proches bien sûr.

      Jesus a dit quelque chose comme ça « 

      Quand vous parlez de moi, ou invoquez mon nom, ou parlez en mon nom, je suis parmi vous ».

      Quand nous parlons de foi ici Jesus est avec nous.

      Supprimer
    4. Géocédille
      C'est pas slate qui a écrit le livre et je ne vois pas où les faits sont contestables.
      Les agissements de ce dieu posent questions quant a ses desseins.
      Dans l’article il est question de quel dieu si ce n'est pas de celui là ?

      Supprimer
    5. Non en effet, ce n'est pas Slate qui a écrit la Torah, ce sont les Scribes. Ceux que le christ a maudit pour l'avoir truffée de traditions humaines.
      Qu'est-ce que tu as du mal à comprendre?

      Que le christianisme c'est pas le judaïsme?

      Essaye avec un peu de bonne foi et t'y arrivera.

      Supprimer
    6. Tu ne réponds pas sciemment,
      jésus est il ce dieu qui s'est incarné sur terre dans la chair ? Ou bien est ce un autre dieu ?

      Supprimer
    7. Tu veux jouer au plus con? Je peux me faire très con tu sais.
      Tu vas perdre! :-)
      C'est quoi que tu ne comprends pas dans la phrase "Scribes et Pharisiens ont ajouté des traditions humaines à la loi de Dieu dans la Torah?"

      Non. Jésus n'est pas le Dieu folkorique des scribes et des Pharisiens.
      Oui. Jésus est le Dieu des 10 commandements de Moïse.
      Oui. Jésus est le messie prophétisé par les prophètes.
      Non. Les Chrétiens ne suivebt oas la Torah à la lettre.
      Oui. Les Chrétiens suivent Jésus.

      Supprimer
    8. :))

      C’est simple !

      Géocedille ne s’est jamais caché et sa déclaration présente n’est pas la première !

      Géocedille est chrétien ? Non, vraiment ?

      15:55 tu es de mauvaise foi ?

      Sans préjuger de laquelle...

      Supprimer
    9. C'est si compliqué que ça ce que je cherche à comprendre ?
      Je veux savoir si jésus né juif est yahvé, el famoso éternel des armées, qui se serait incarné dans la chair humaine de notre monde.
      Et tu as répondu : Oui. Jésus est le Dieu des 10 commandements de Moïse.
      Donc noé, job, abel et cain, c'est donc ""le Dieu folkorique des scribes et des Pharisiens.""






      Supprimer
    10. Alors je decortique pour le simplet de service.

      Chrétien = disciple de Jésus christ.

      Jésus "Je suis venu confirmer la Loi et les prophètes."

      Tu notes simplet?

      Loi de Dieu. ok.
      Prophéties. ok.

      Jésus "Maleur à vous Scribes et Pharisiens! Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes."

      Alors simplet, il va noter : Tradition des hommes, pas ok.
      Scribe ecrire n'importe quoi dans la Torah, pas ok. Gross malheur pour sa tronche.

      Simplet a compris?

      Alors un autre exemple :

      Folklore hébreux (génèse) : la Terre est plate.
      Dgle chrétien : La Terre est un globe.

      Toi comrendre la différence ?

      Supprimer
    11. Et avant que tu me sortes les delires comme quoi Galilée aurait été brulé par l'inquisition parce que l'Eglise croyait que la Terre est plate, va t'eduquer un brin :

      Orbe imperial

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Orbe_(insigne_royal)

      Vie de Galilée

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Galilée_(savant)




      Supprimer
    12. Bah non simplet n'a toujours pas compris.
      Jésus est donc le dieu des juifs qui s'est incarné chez eux pour réformer ses commandements incompris ou dévoyés:
      "Maleur à vous Scribes et Pharisiens! Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes." Scribe ecrire n'importe quoi dans la Torah, pas ok. Gross malheur pour sa tronche. Folklore hébreux (génèse) : la Terre est plate.

      Supprimer
    13. @15:57 lurk more !

      Supprimer
    14. Ben non, Jesus n'est pas le dieu ethnique des Juifs. Il est le Dieu universel de l'univers. Il n'y a pas de Dieu ethnique. Allah n'est pas le plus grand des dieux... Dieu n'est pas en concurrence. Celui qui est en concurrence c'est satan.

      Supprimer
    15. Ah voilà, maintenant le simplet de service comprend.
      Donc on a jésus le dieu universel, et tous les autres dieux (genre païens et autres monothéistes) sont des usurpations par satan.


      à 18:26
      OSELA le grabataire, si t'es pas capable de voir la différence va t'acheter un cerveau avec des yeux qui fonctionnent §§§

      Supprimer
  3. "Alexandre le Grand au temple de Jérusalem – Sébastien Conca – c. 1750 – Madri"

    Au Temple de Jérusalem ou SOUS L'ALTAR DE LA BASILIQUE SAINT PIERRE DE ROME ?

    On se fout de la gueule de QUI là ?

    C'est pas un peu fini ces âneries ?

    Non mais !

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais bien les farces de la peinture de commande ?

      :)

      Supprimer
  4. Plus interessant serait le lien entre Socrate et Le fils de Philippe, Alexandre.

    De nos jours si vous approches des colosses de memnon, vous risquez votre vie, il y a des tireurs embusquès.

    Ils ont ordre de tuer.. Trop dangereux un émule d Alexandre

    Carvajal

    RépondreSupprimer
  5. HS : je reviens de la pompe à essence.

    Faut prépayer son plein (donc estimer à la louche)

    Trop de mecs qui se barrent sans payer m'a t-on dit.

    ça craint

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça craint du boudin !

      Supprimer
    2. Je ne devrais pas parler comme ça... mais c’est ce qui me vient..

      :)

      Supprimer
    3. Un coup de ton 9 dira l'autre djin !

      Supprimer
  6. Alexandre, un Grec, oui d' origine OCCIDENTALE.....

    Carvajal

    RépondreSupprimer
  7. HS / images spectaculaires,nous sommes gâtés par la nature depuis qq temps :

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/les-images-spectaculaires-d-un-orage-dans-le-sud-de-la-france/5828622651001/

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.