vendredi 31 août 2018

École : « on vous voit les musulmans » !






A Aulnay-sous-Bois, une école musulmane hors contrat ouvre sur un terrain municipal. 

Et pour booster les inscriptions, son fondateur accuse l'école publique d'"apprendre la masturbation"...

À qui profite le crime ? Ou « cherchez le pognon » !

C’est cadeau, c’est le contribuable qui contribue ! 

———— : 
Dans un post publié le lundi 27 août sur son profil Facebook - qui a été supprimé - Hassen Farsadou prend un ton très musclé pour inciter les parents musulmans à retirer leurs enfants des établissements publics. Le président de l'EMJF pourfend « les laïcistes » qui auraient « enlevé le hijab de l’école », « lancé une vendetta contre les bandanas, les jupes longues, les sorties scolaires » ou encore « mis en application les ABCD » de l’égalité, un programme de lutte contre les stéréotypes de genre mis en place par Najat Vallaud-Belkacem, mais abandonné en 2014 après de rudes polémiques. Source
Le président de l’EMJF conclut ainsi son post énamouré pour l’école de la République : « En 2018, les bouquins pour leur apprendre la masturbation sont prêts = vous allez continuer à leur laisser vos enfants. Mais vous attendez les sorties scolaires dans les Gay pride pour vous ressaisir ??? ».
Cerise sur le gâteau : ce nouvel établissement occupera le bâtiment d'une ancienne école... loué par la mairie d’Aulnay-sous-Bois ! Comme le racontait Le Parisien début août, le conseil municipal a en effet voté l’octroi d’un bail de 25 ans à l’association qui, jusqu'ici, occupait les lieux gratuitement. Une décision assumée par le maire Bruno Beschizza (Les Républicains), cité par le quotidien : « Dans une grande ville comme la nôtre, on peut multiplier les écoles confessionnelles… à condition qu’elles respectent la loi. »

L’EMJF avait déjà laissé apparaître ses orientations très communautaristes en conviant des prédicateurs radicaux en 2015 et 2016Comme l’avait révélé Marianne, les intervenants en question prônaient sans complexe la soumission des femmes à leurs maris et l’un d’entre eux était même suivi par les services pour ses discours pro-djihadistes. L’une de ces sympathiques conférences s’était tenue dans un gymnase municipal, gracieusement prêté par Bruno Beschizza. 

Visiblement, les relations sont toujours au beau fixe, même lorsqu’il s’agit de combattre les affreux « laïcistes ».

——- intentions de vote musulman aux européennes 2019 ?

Payées très cher et par avance par les autres...

2 commentaires:

  1. Tant mieux, le pire serait qu'ils fassent semblant et qu'ils frappent le moment où ils seraient en force. Là, ils vont le faire trop tôt et se planter. Le plus important est que l'on n'a pas de doute sur leurs vraies intentions en temps que groupe.

    En même temps :

    https://reseaulibre.org/site/2018/08/27/les-nouveaux-manuels-scolaires-pour-nos-bambins/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, je prends les uns et les autres et hop : en camp’de Rééducation !!!! Pas de quartier !

      :))

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.