vendredi 17 août 2018

Du poly-amour à la polygamie.





Le polyamour c’est super ! 


La polygamie demeure une pratique étroitement liée à la culture musulmane mais aussi aux coutumes les plus ancestrales.

 Avoir plusieurs épouses est une bénédiction pour la plupart des hommes maliens. C’est la garantie d’avoir une nombreuse progéniture et accroître la richesse, puisque femmes et enfants constituent le patrimoine d’un homme, selon les traditions du Mandé.

Même si les avis sont divers sur le sujet, il est important de rappeler que le mariage, peu importe son régime, est sacré. Pour le bien-être de la société, tâchons de respecter cette sacralité pour l’épanouissement de tous dans le respect strict de la loi et de la dignité humaine. Source et plus.




Le poly-amour c’est chouette mais moins que la polygamie ! Heureusement que nos jeunes filles s’y préparent doucement ! 

Et vous savez pourquoi ? Parce que dans un monde sans emploi, les femmes devront tout de même manger au moins une fois/jour, sachant que leur seule richesse est leur ventre. Éventuellement une dot...? 

L’islam protège les femmes !

Je note que l’islam polygame est une adaptation au peak-all. 

L’islamisation de nos sociétés n’est peut-être rien d’autre que le masque de la misère.

17 commentaires:

  1. L'islamisation trouve son origine dans la misère morale et intellectuelle.
    J'ai toujours été abasourdi par la niveau culturel des nouveaux convertis à l'islam : ce sont les pires teubés que l'on puisse imaginé ou les pires connes à la servilité incomparable.

    La polygamie est un truc, non seulement de société d'arriérées car tribales, mais en plus de société résolument guerrière qui remplace constamment les morts par de nouveaux soldats, ou brise les peuples soumis par le métissage forcé.

    C'est à la fois une arme et un boulet car quand on a six épouses et vingt chiards on ne s'en occupe pas et ça fait des cons en série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La qualité ou la quantité, la sueur ou le sang.

      Choisi ta vie camarade.

      Supprimer
    2. Aux temps des amazones il n'y avait pas de surpopulation!
      Nous pratiquons toujours la même chose avec les volailles. Si nous voulons les oeufs nous bouffons les mâles! Les poules continuent à pondre mais nous réglons le problème dès le départ.
      La polygamie n'est pas arriérée . Ce n'est qu'un ensemble de comportements acceptés par les 2 côtés du problème.
      Les gosses sont une variable .
      Dans la société occidentale la monogamie a toujours été de paire avec les relations extraconjugales (prostitution ou trio ).
      Nous avions Mitterrand qui ne pouvait pas officialiser sa fille illégitime et maintenant nous avons un faux couple à la tête de notre douce France!
      Les histoires de patrimoines sont effarantes. Notre société est complètement pourrie par ces affaires. Alors que dire de ces cultures musulmanes ?
      Nous avons inventé des pacs et autres relations de couples plus ou moins officielles. Demandez à un notaire ce qu'il pense des transmissions de patrimoines dans notre société!
      Les FDS sans changement, en couple constant jusqu'à la mort deviennent l'exception!
      Les patrimoines des couples multi recomposés sont récupérés par l'état avec de multiples taxations. La seule chose que peuvent faire ces couples est de prendre moultes assurances pour éviter les dettes insurmontables après un décès.
      Le sujet des "cons en série" est hélas à mettre au crédit de nombreuses familles de tous milieux.
      A une époque révolue on parlait de crétinisme . Mais ces "choses" se reproduisent même quand elles sortent d'un institut spécialisé!
      La vraie nouveauté ce sont les idiots-intelligents . Nous avons inventé l'autisme . Ce n'est que la partie visible de l'iceberg de la population en liberté au milieu de nous. Les symptômes autistiques se constatent jusque dans les émissions de télé , sans compter le web....
      Les chiards se multiplient dans toutes les couleurs de peau....et dans toutes les couches de la société.

      Supprimer
    3. Tu dis :

      Dans la société occidentale la monogamie a toujours été de paire avec les relations extraconjugales (prostitution ou trio ).


      ——- c’Est toujours la même confusion entre sexe et mariage/patrimoine.

      Le mariage même quand il est sans amour permet l’accumutation du kapital et l’heritâge et donc la transmission aux enfants nés dans le mariage.

      Le mariage donne une identité et une filiation aux enfants. Et une place sociale aux femmes.

      Rien à voir avec le sexe, les amants, les maîtresses, etc...

      Si tu aimes ton mari et ta femme : c’est cadeau.

      Sinon, tu construis tout de même ta famille et ta vie.

      Ceux où celles qui épousent plusieurs fois et ont des enfants avec plusieurs maris et plusieurs femmes multiplient les identités dans une famille toujours demi.

      Demi-sœur, demi-frère etc...

      Donc jalousie comme dans les mariages polygames et déchirures très souvent.

      De plus, plusieurs Mariages appauvrissent l’un ou l’autre des ex-époux d’un premier mariage.

      C’est ce que j’ai noté dans ma vie...

      Supprimer
    4. Le mariage est une évidence de toute manière.

      Soit les femmes sont collectives (lisez Hérodote...) Soit elles appartiennent exclusivement à quelque'un.
      Il n'y avait pas d'entre deux, c'était impossible sinon c'est la guerre permanente entre les mâles à savoir qui pinera la Pamela Anderson du Néolithique.
      Le mariage est aussi un compromis afin d'établir un équilibre et une paix sociale !

      Et quand on se rend compte que la moité de la population est féminine... Bah c'est que chacun a droit a sa chacune, là je crois que Dieu ou la hasard a voulu nous faire passer un massage...

      Supprimer
    5. ...le hasard a voulu nous faire passer un message...


      Rrrah 'tin d'clavier !

      Supprimer
    6. Un massage aussi ! Pour les plus chanceux et chanceuses !

      😊

      Je suis pour le mariage ! Et pour le mariage des miens aussi !

      Supprimer
    7. Justement Wendy ce que tu racontes est tout le contraire ."Le mariage donne une identité et une filiation aux enfants. Et une place sociale aux femmes.

      Rien à voir avec le sexe, les amants, les maîtresses, etc..."

      NON NON.Le mariage n'est pas une accumulation .
      L'époque actuelle est obnubilée par l'argent et le sexe.
      Le mariage est tout le contraire. C'est une exploration des possibles en se remettant corps et âme entre les mains de quelqu'un. Le côté social et religieux est l'emballage de l'expérience. La polygamie est une technique appauvrie de dispersion des risques (côté masculin). En se limitant dans la relation à l'autre puisqu'il a son cheptel, il ne prend pas le risque de se dévoiler. Rabaisser la chose à un compromis est une farce.
      Dans cette histoire personne n'appartient à personne mais au contraire chacun se met dans une situation de vulnérabilité créative.
      L'absence de contrat matériel est une sorte de liberté "contrôlée" qui n'engage que ceux qui y croient. Et la filiation est ignorée totalement au bénéfice de l'instant présent et de sa jouissance.
      Bonjour le respect de l'être qu'on appelle un enfant!
      Nous arrivons dans la grande escroquerie intellectuelle nouiageuse du "carpe diem"....
      Ce concept est né dans société de conso soi-disant ...infinie.
      C'est une blague , tout comme le côté liberté de ceux qui vivent ensemble sans contrat...pour ne pas dire sans contrainte!
      Notre vie est responsable du début à la fin. Tout est lié à ce fait. Il n'y a pas de femme soumise ou de quoique ce soit désobligeant. Tout le monde choisit du matin jusqu'au soir son statut de victime ....ou pas!Nous décidons de notre vie ou bien nous décidons que les autres décident pour nous.
      Simple à comprendre .

      Supprimer
    8. Historiquement le mariage bourgeois ou même paysan permettait soit d’accumuler du kapital soit de fusionner les terres pour transmettre par héritage.

      Je ne vois pas en quoi c’est faux.

      Cela n’enlève en rien l’amour et le respect mais s’il y avait absence des deux cela permettait tout de même une construction familiale positive.

      Positive pour les enfants en tout premier ordre.

      Le mariage polygame est très loin de permettre cela sauf pour les chefs tribaux et leurs enfants.

      A savoir ce qui correspond pour nous « aux seigneurs feodaux ».

      En ce qui concerne la vie en harem lire les asiatiques qui ont pratiqué aussi... !

      Folklorique le nombre de décès chez les femmes et/ou courtisanes ainsi que chez leurs enfants surtout mâles !

      De plus dans les sociétés polygames les enfants appartiennent aux pères.... »c’est une richesse »...

      Sans parler de l’islam ou des animistes les japonais et les chinois vendaient leurs enfants pour de l’argent sans souci légal....

      Supprimer
  2. À 5:34 elle dit :
    -il faut avoir une certaine image de toi
    -une haute estime de toi, pardon
    -POUR RÉUSSIR A NE PAS ÊTRE DÉPENDANT AFFECTIVEMENT D'UNE AUTRE PERSONNE
    -enfin bref y'a plein d'autres paramètres qui rentrent en compte blablabla

    Tout ça c'est juste de la baise, peu importe le nom qu'on lui donne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non.

      La « baise » est absente du discours.

      N’importe qui ayant connu l’extase avec son ou sa partenaire te dira qu’en cas de passion sexuelle personne ni ne trompe ni n’accepte d’etre Trompé ...

      Ces gens, justement « ne baise pas ».

      Ils parlent ils parlent ils parlent.

      Fais les grimper aux rideaux et ils se tairont

      ;)

      Supprimer
    2. Liberté ou dépendance ne sont que 2 facettes d'une même aventure.
      Effectivement la baise est une notion qui n'a rien à voir dans l'histoire. L'histoire de la passion sexuelle est drôle car elle est tout sauf de l'amour , tout sauf une histoire de contrat ou de mariage.
      La mode est à l'individualité . Pourtant ça ne veut pas dire qu'on doit vivre seul ou en harem . L'expression de la personnalité a plus de champ libre maintenant. Les choix sont multiples et variés et le sexe fait partie de ces possibilités, tout comme la violence malgré les limites sociales.
      La grande question est surtout de savoir pourquoi? Pourquoi faire un contrat? Pourquoi se mettre dans un modèle plutôt qu'un autre?
      Les couples qui se séparent et qui reforment d'autres couples sont souvent dans un scénario identique. Ils cherchent les mêmes profils.A tel point que certains retournent au premier conjoint et se séparent encore une autre fois!
      La vie est faite d'expériences et d'apprentissages. La vie de famille est un microcosme social, tout comme l'école.
      Même les pires turpitudes telles que l'inceste sont souvent des répétitions d'histoires de familles.
      Pour ceux qui veulent s'instruire sur le sens du passé familial je conseil une lecture : "Aïe, mes aïeux " (existe aussi en pdf)
      Penser au futur c'est bien mais encore faut-il décoder le présent en comprenant le passé.
      Sinon c'est l’Alzheimer généralisé.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Tu fais de la promo pour quoi?
      Non Wendy n'a pas un discours de frustrée . Mais il est clair que ses états d'âme en disent long sur l'époque et le milieu d'où ça vient.
      Comme beaucoup d'autres ici elle balance ses humeurs suivant le moment. Sa vie dans le 18ème ne fait rêver personne. Vu des territoires indiens ces vies de citadins ressemblent un peu à un zoo. C'est drôle car ce sont eux qui nous prennent pour des sauvages !
      Ainsi va le monde.


      Supprimer
  3. La passion, le feu, c'est hormonal et cela ne dure que trois mois tout au plus. Dans le mariage, il y a cette notion de possession, de propriété et de sacrifice alors qu'on n'appartient qu'à soi-même et qu'on doit se donner la priorité.

    Je suis étonné car je regardais récemment la rubrique état civil du journal communal, et il y avait un seul mariage pour 19 PACS, ce qui laisse supposer que le contrat durable CDI n'est plus à la mode au profit du CDD kleenex. "Je te prends et je te jette sans préavis et selon mon bon vouloir."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "notion de possession, de propriété et de sacrifice"!!!!ouaaah
      Tu as de beaux jours devant toi avec une logique comme ça!
      Mariage = contrat . Là on est d'accord.
      Mariage = mélange et obtention de quelque chose d'autre.
      Le problème du mariage c'est le contrat.
      L'avantage du mariage c'est .....le contrat!
      Tout le reste ce n'est que faribole. Chacun en fait ce qu'il veut.
      Maintenant une femme peut vraiment garder son nom dans le mariage.
      Notre époque ne supporte plus le long terme. Tout doit être provisoire! Pourtant quand on fait un emprunt on va loin dans le temps.
      Le mariage est un engagement qui fait peur ...quand on y croit. Mais qui ne donne aucune garantie sur les résultats. C'est une sorte de fond commun de placement où il vaut mieux bien se comprendre sur ce qu'on mise.
      C'est là que les histoires de "possession, de propriété et de sacrifice" peuvent s’immiscer sans qu'on y prenne garde.
      Pour les statistiques il vaut mieux prendre les ruptures (divorces ou Pacs) . C'est plus clair. Idem pour les couples homos.

      Supprimer
  4. Mais le mariage n'est pas - dans sa caractérisation première - une expression d'amour entre deux personnes (idée apparue après 45 avec l'arrivée de l'hédonisme ) mais le socle nécessaire à la création d'une famille. La famille est le noyau de la civilisation, c'est la brique de base de l'individu - à l'inverse de l'idéologie libérale (donc de gauche pour ceux qui auraient quelques notions d'histoire et de philo ) - qui met en avant l'individu. Un groupe de famille forme un voisinage, un groupe de voisinage une cité, un groupe de cité un pays Mais un groupe d'individus ne forme rien, soit-il gigantesque.

    Considérer le mariage comme "l'amour éternel bla bla" c'est déjà accepter l'idéologie libérale (philosophique).

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.