samedi 25 août 2018

Arabie Saoudite : la première brebis sacrifiée.


Canal France Algérie TV (@CFranceAlgeriie)

L Arabie Saoudite, allié objectif de la France et qui a reçu la légion d honneur, exécute une femme pour délit d opinion.

Une nouvelle déclaration des droits de l homme doit être rédigée ailleurs... 



....à la veille de l’Aïd El-Kebir, fête du sacrifice du mouton, ce régime moyenâgeux Wahhabiste  a inauguré les festivités par le sacrifice d’une femme, offerte comme bouc-émissaire à la faune islamiste saoudienne assoiffée de sang.
En effet, Al-Ghomgham, militante chiite connue pour avoir participé et documenté des manifestations de masse dans la province orientale débutées en 2011, pour mettre fin aux discriminations contre les citoyens chiites saoudiens, a été exécutée, décapitée au sabre, sur la place publique, la veille de l’Aïd El-Kebir.
Militante pour les droits des femmes et la libération des prisonniers politiques en Arabie Saoudite, Al-Ghomgham a été arrêtée en 2015 avec son mari, et détenue en prison.
Déclarée coupable pour avoir exigé la liberté pour les femmes et les citoyens chiites saoudiens, elle a été condamnée à mort.
Depuis la date de son incarcération, aucun pays n’a protesté contre sa condamnation à mort. N’a réclamé sa libération. N’a demandé de commuer sa peine de mort en peine d’emprisonnement.
Aucun média n’a relayé l’information. Ni, encore moins, mené campagne pour sa libération. Black-out total. Les intérêts financiers supérieurs de leurs États respectifs commandent le silence. Leur complicité est écœurante.




Allô ! Les féministes musulmanes !!!! Et les autres !!! Les FEMEN !!!!!




Et lui ? 



9 commentaires:

  1. Je suis là et je surveille tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un peut-il me faire le plaisir d'exploser ce fils de pute de Khalaf Nazal Al-Rawi ?

      Supprimer
  2. Ils rigolent pas avec le chite les mouloud ... ni avec la coke ... hi ! hi ! j'aime bien faire le débile ...

    RépondreSupprimer
  3. Les derniers mots de cette martyre auraient été "On me tue alors que je suis innocente. Je demanderai justice à Dieu". On va vérifier si la justice divine fera son œuvre.

    Cette jeune fille courageuse est le cas type de la réfugiée politique qui aurait mérité de bénéficier du droit d'asile en Europe.

    RépondreSupprimer
  4. Personne n'a aucune leçon à donner à l'Arabie Saoudite, c'est un pays souverain. Qu'on les aime ou qu'on ne les aime pas, ça reste un pays souverain. D'autant que l'Arabie Saoudite est presque une démocratie, en tout cas bien plus démocratique que la plupart des pays d'Europe. Le prince avait il y a peu essayé de lâcher du lest concernant les droits de femmes, des manifestations tellement importantes ont eu lieu qu'il a du reculer. Les saoudiens ne veulent pas de migrants, le prince n'en accueille pas. Les saoudiens ne veulent pas du féminisme, le prince ne l'accorde pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord. Ils font ce qu'ils veulent chez eux. Et j'aimerais que l'on fasse ce que l'on veut chez nous. ;)

      Supprimer
  5. Urgent- Nous risquons de vivre les mêmes évènements qu'en avril dernier et donc une rentrée chaude, voire explosive.

    Assad avec l'aide de la Russie veut libérer la dernière poche occupée par les djihadistes à Idlib (ou Idleb) en Syrie , là où sont retranchés 65.000 à 100.000 terroristes. La Turquie a essayé de les en dissuader car elle compte des effectifs là bas. Depuis plusieurs jours on nous annonce que des terroristes "modérés" prépareraient une attaque chimique car ils ont été vus en train de déplacer du matériel, pour faire croire comme d'habitude qu'Assad s'en prendrait à sa propre population. Le 22 août dernier, une déclaration conjointe a été faite par les US, la GB et la France pour annoncer à Assad l'imminence de représailles en cas d'attaque chimique sur les civils, ce qui est une aberration puisque Assad est contre les terroristes modérés (al nosra, al qaida)et sur le point de gagner la guerre; toujours le même double jeu.

    On annonce que les groupes terroristes viennent de lancer le djihad contre la Syrie. Quant aux US, un destroyer américain et un bombardier seraient prêts à intervenir.

    J'ose espérer que la France restera à l'écart et que Florence Parly n'ira pas encore tester ses jouets ni que Macron jouera les caniches pour Trump qui ne se gêne pas au demeurant pour lancer une guerre commerciale contre l’Europe. Affaire à suivre de près....

    https://fr.sputniknews.com/international/201808251037813891-syrie-idlib-radicaux-armes-lourdes-idlib/

    https://francais.rt.com/international/53532-syrie-moscou-accuse-terroristes-preparer-attaque-chimique-pretexte-frappes-occidentales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si il y a moyen on ira. M détournera l’attention ainsi.

      Non, il n’y a pas de poches de djihâdistes.

      Il y a des djihâdistes partout.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.