lundi 6 août 2018

Aides sociales en baisse pour 3,5 millions de ménages.


Selon un rapport interne, révélé par Le Monde, la fusion des aides sociales provoquerait une baisse de revenus pour 3,5 millions de ménages. Et bien sûr, les dégâts se font particulièrement ressentir pour les plus précaires.

...labélisé ASU (allocation sociale unique), la fusion devrait remplacer le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation de solidarité spécifique (ASS), la prime d’activité, les aides au logement (AL), l’allocation adulte handicapé (AHH), l’allocation de solidarité pour les personnes âgées (ASPA) et l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI).

sur les 3,5 millions de foyers, 1,5 million d’entre eux, seront privés de toute aide.

...ce nouveau système ferait deux fois plus de perdants que de gagnants chez les chômeurs longue durée, idem pour les bénéficiaires des aides au logement.

..il y aurait 3,3 fois plus de gagnants que de perdants chez les bénéficiaires de l’ASPA. De plus, les fluctuations sont sensibles selon la configuration familiale, notamment en ce qui concerne le taux de pauvreté. Ainsi, si les familles monoparentales et les couples avec un ou deux enfants verraient leur situation légérement s’améliorer, les personnes isolées, elles, seraient particulièrement impactées, avec une hausse de 1,6% du taux de pauvreté.

en terme de casse des acquis sociaux, le gouvernement s’est fixé un objectif ambitieux à l’échelle du quinquennat : 60 milliards d’économies d’ici à 2022.

______

J'ajoute, dans le non-politiquement correct, que les.... 

"AIDES SOCIALES NE SONT PAS UN REVENU"....