vendredi 31 août 2018

Canada : une vache écorchée vive en offrande.

Ils écorchent une vache vivante. Pendant l’Aïd. La police locale dit qu’il ne s’agit pas de traitement cruel sur animal et classe l’affaire.

D’autres disent que c’est pour bénir la mosquée de la ville de Milton, au Canada.

Un sacrifice rituel de bénédiction joyeuse.


On parle Ourdou aussi au Canada. En riant. 

Le ministère de l’agriculture lance une enquête... 

———-
Ne pas regarder :

La Patrie Reconnaissante.

1) Au coin, entre la rue Leon Jouhaux et la place de la Republique, devant une brasserie.


(.....se souvenir qu’ « ensemble tout devient possible »...)

Nicéphore...Daguerre... quel hommage posthume !




2) Zéro grille d'arbre Boulevard Magenta afin que les riverains puissent végétaliser à leur guise... C'est évidemment encore très nu.... cela n'a toujours pas donné envie à l'un des milliers de piétons qui fréquente l’artère quotidiennement de planter un géranium...

En même temps, c’est pas mal pour les œufs de Pâques.. Paris, ville interdite aux aveugles...



À quoi sert la suppression des grilles ?
Qui décide quoi et comment ?

Écologie.

Source parmi d’autres

Cohn-Bendit à l’écologie ? Oui, mais attendons le conseil des ministres !
On est en démocratie, que diable ! Ventre saint-Gris ! Diantre ! Sacrebleu !


Une réunion au sommet s’impose. L’heure est grave ! 

L’écologie c’est « bien », c’est inclusif, c’est chic, c’est Rolex et Lacoste et Tesla,Google home et Alexa d’Amazon et...uritrottoirs, bref, on rigole pas avec l’écologie !

Pensez chatons.


Cartomancie et quinquennat.








En complément le Commentaire de, Coklico de Paris (sa chaine YouTube)

Bonjour Daniel, votre tirage est fort intéressant mais j'aurais interprété différemment certaines cartes, si vous permettez (et dans une lecture plus focalisée sur la question initiale) : -ligne1 : le "feu" est l'état actuel de la situation. Le couple macron dont vous avez tres bien vu que l'un est pour paraitre (lui) et elle pour exercer un controle occulte, est en très mauvaise posture, et "accident" signifie que beaucoup d'autres scandales et suites de l'affaire benalla vont leur exploser à la figure. Il est fort possible qu'il y ait un/des attentat(s) pour faire diversion ou une sorte de renversement du président, qui ne sera en fait qu'une manipulation. Tous ces événements font partie d'un programme qui se déroule parfaitement bien (réussite) Il faut comprendre que macron et brigitte ne sont que les pions d'un pouvoir supérieur qui n'a pas d'état d'âme pour eux, et qui les utilise à ses fins (instaurer le NOM) et les sacrifiera si nécéssaire. -ligne2 : "l'eau" qui représente les "fluides/énergies" suivit de "vol perte"qui a entre autres le sens de "manipulation, fourberie" : signifie qu'il y a un travail occulte de manipulation des énergies (ou empoisonnement de l'eau ? (scandale sanitaire ou histoire privée ?) qui aura un fort impact sur la santé ou la nature (carte suivante) et tout cela servira de socle pour justifier une forte propagande ("communication") soit pour défendre macron soit contre lui. -ligne3 : c'est là qu'on retrouve ce que j'ai moi même sorti dans mes tirages (Belline et Tarot) et c'est à cet endroit dans votre tirage que ça dit qu'il ne finira pas son mandat comme prévu car "mariage" est à voir comme association contractuelle : pour moi macron va être affublé d'une 2eme personne (imposée par l'état profond, mais cela ressemblera peut être à une sorte de putch mais ce sera un faux) avec qui il partagera le pouvoir d'une façon inédite, c'est pour ça qu'on a "nativité" (avec peut etre une notion de temps : 1an - mais est ce 1a avant la fin ? ) Quoi qu'il en soit cette union va consolider le pouvoir mais d'une façon malsaine (famille à l'envers) -ligne4 : configuration de gouvernance effectivement tres nouvelle, qui va porter les caractéristiques de la passion c'est à dire alternance de fougue et de douleur, complètement déconnecté de la raison et du raisonnable - ligne5 : avec "la table" (ou "banquet") cette association va aboutir a encore + d'excès de l'oligarchie totalitaire et égoïste, qui ne pense qu'à son propre plaisir (orgiaque) en restant dans un "entre soi" au lieu de se tourner vers les problèmes du peuple. la carte rajoutée "méchanceté" met le point sur le i de ce que je viens de dire, en rajoutant que ce sont de tres basses énergies qui animent ces gens de l'élite, et que ça va mal finir.


******j'ai oublié de dire que la carte "découverte" signifie aussi "surveillance" !!! ce qui pour moi confime encore que tous ces événements, ce grand cirque des pantins politiques est surveillé de près par la main qui les agite !  



Place de la Nation et pentagramme.

.....ils nous font simplement un pentagramme de 100m de circonférence Place de la Nation. 

Rendez-vous toutes les prochaines nuits de pleine lune de 2019 pour le rituel.

😉






Migrants : à quand les formations macramé ?





Des jeunes migrants et italiens suivent ensemble une formation pour apprendre à devenir DJ, dans le cadre du projet "DJing laboratory" conçu par le Système de protection des réfugiés et demandeurs d'asile (SPRAR). Source

Crédit : Co&So cooperative group

École : « on vous voit les musulmans » !






A Aulnay-sous-Bois, une école musulmane hors contrat ouvre sur un terrain municipal. 

Et pour booster les inscriptions, son fondateur accuse l'école publique d'"apprendre la masturbation"...

À qui profite le crime ? Ou « cherchez le pognon » !

C’est cadeau, c’est le contribuable qui contribue ! 

———— : 
Dans un post publié le lundi 27 août sur son profil Facebook - qui a été supprimé - Hassen Farsadou prend un ton très musclé pour inciter les parents musulmans à retirer leurs enfants des établissements publics. Le président de l'EMJF pourfend « les laïcistes » qui auraient « enlevé le hijab de l’école », « lancé une vendetta contre les bandanas, les jupes longues, les sorties scolaires » ou encore « mis en application les ABCD » de l’égalité, un programme de lutte contre les stéréotypes de genre mis en place par Najat Vallaud-Belkacem, mais abandonné en 2014 après de rudes polémiques. Source
Le président de l’EMJF conclut ainsi son post énamouré pour l’école de la République : « En 2018, les bouquins pour leur apprendre la masturbation sont prêts = vous allez continuer à leur laisser vos enfants. Mais vous attendez les sorties scolaires dans les Gay pride pour vous ressaisir ??? ».
Cerise sur le gâteau : ce nouvel établissement occupera le bâtiment d'une ancienne école... loué par la mairie d’Aulnay-sous-Bois ! Comme le racontait Le Parisien début août, le conseil municipal a en effet voté l’octroi d’un bail de 25 ans à l’association qui, jusqu'ici, occupait les lieux gratuitement. Une décision assumée par le maire Bruno Beschizza (Les Républicains), cité par le quotidien : « Dans une grande ville comme la nôtre, on peut multiplier les écoles confessionnelles… à condition qu’elles respectent la loi. »

L’EMJF avait déjà laissé apparaître ses orientations très communautaristes en conviant des prédicateurs radicaux en 2015 et 2016Comme l’avait révélé Marianne, les intervenants en question prônaient sans complexe la soumission des femmes à leurs maris et l’un d’entre eux était même suivi par les services pour ses discours pro-djihadistes. L’une de ces sympathiques conférences s’était tenue dans un gymnase municipal, gracieusement prêté par Bruno Beschizza. 

Visiblement, les relations sont toujours au beau fixe, même lorsqu’il s’agit de combattre les affreux « laïcistes ».

——- intentions de vote musulman aux européennes 2019 ?

Payées très cher et par avance par les autres...

Les taux d’intérêt.


Interest Rate.

Argentina: 60%
Venezuela: 20.8%
Iran: 18%
Turkey: 17.75%
Nigeria: 14%
Mexico: 7.75%
Pakistan: 7.5%
Russia: 7.25%
Brazil: 6.5%
India: 6.5%
Indonesia: 5.5%
China: 4.35%
Saudi: 2.5%
US: 2%
Canada: 1.5%
UK: 0.75%
Euro area: 0%

Japan: -0.1%

J’ajoute que nos banques payent la banque centrale pour conserver nos épargnes...

Forcément puisque même le livret A coûte cher...quand le taux d’intérêt directeur de la BCE est à 0.

Dangereux....

Bain de sang pour les devises « émergentes ».

Encore hier, une journée Catastrophique pour les devises émergentes (-11.9% pour le Peso, -2.8% pour la Livre...). 

Depuis le début d'année, les devises des « émergents » chutent violemment !!! 

Le panier des devises décroche de -13.3% en 2018 et est sur des plus bas historiques !!!

Tout augmente et surtout les matières premières alimentaires !

Après le « printemps arabe », le printemps des pauvres ?

La guerre comme diversion ? Les armes sont moins chères que le blé.




—————

Les pays « émergents » pourront toujours compter sur la « Couronne » et la City. 




 ...et sur T. May !  ... si proche de leurs préoccupations....

jeudi 30 août 2018

Algérie : arrestation massive d’agriculteurs.





Suite à la propagation de l’épidémie du choléra, les autorités ont arrêté 1744 agriculteurs qui ont irrigué leurs champs avec des eaux usées.
Le ministère des eaux a décidé de raviver la police des eaux, qui avait pour tâche de contrôler la qualité d’eau et de prévenir ce genre de pratiques criminelles. Source


La secte très occulte de l’anthroposophie envahit l’écologie.



Les 6 et 7 septembre prochains à Berlin, les militants anti-OGM européens organisent la 9e édition de la « GMO Free Europe Conference ».



Le plus cocasse, c’est que ces scientifiques vont faire leur présentation à la GLS Bank, coorganisatrice de l’événement. De plus, l’une des autres structures organisatrices de l’événement – la Zukunftsstiftung Landwirtschaft (Fondation pour l’Avenir de l’Agriculture) – est elle-même dépendante de la GLS et a comme objectif de financer des projets en agriculture biologique et en agriculture biodynamique.
Or cette banque n’est pas anodine. Elle est d’inspiration anthroposophique, une pensée ésotérique développée au début du XXe siècle par l’occultiste autrichien Rudolf Steiner. 

Ce dernier, auteur de La science de l’occulte, est notamment connu pour avoir imaginé l’agriculture biodynamique, une méthode agricole mettant en jeu les forces telluriques et cosmiques. 

Il prétendait aussi que pour un disciple à « l’œil spirituel » ouvert, « les événements des vies antérieures s’étalent comme dans un livre ouvert » et qu’il est possible de discerner « l’Aura » des personnes. Ou encore, il affirmait que quand on « contemple spirituellement » une racine, « on remarque qu’elle est environnée par des milliers de petits esprits élémentaires prodigieusement actifs », dénommés « gnomes » ou « esprits des racines » et qualifiés de « gardiens de la sagesse cosmique au sein du globe ». Tout en précisant que ces Gnomes « haïssent l’élément terrestre » car ils « ont ce sentiment : si nous nous laissons enchaîner trop fortement par la terre, nous deviendrons des crapauds et des grenouilles ». Sans commentaires.
Cette intervention de ces scientifiques contre le génie génétique sous l’auspice des structures anthroposophes, c’est un peu comme si des scientifiques étaient conviés par une fondation d’astrologues pour critiquer les fondements de l’astrophysique ! De quoi les discréditer encore davantage.
Sources
Rappels :
1903, c'est la première parution de la revue Luzifer, qui s'appelle à partir de 1904, Lucifer-Gnosis. À partir de 1904, son activité de conférencier prend de l'ampleur, notamment en dehors de Berlin. Il publie le petit livre Théosophie, et écrit des articles pour la revue Lucifer-Gnosis sur la « Chronique de l'Akasha ». 
Steiner publie le Drame d'Édouard Schuré Les Enfants de Lucifer dans Lucifer-Gnosis
Puis à partir des éléments initiatiques qu'il avait rassemblés, il fonda son propre Rite la « Franc-maçonnerie ésotérique ».
Ce rite se servait d'un rituel fort ancien, dont le texte se trouve partiellement dans l'ouvrage Dogme et Rituel de Haute Magie d'Éliphas Lévi
Certains anthroposophes comme Gregor Schwartz-Bostunitsch (de) ont ouvertement participé à l'élaboration du mysticisme nazivia la Société Ariosophique, organisation occultiste nazie d'inspiration théosophique et anthroposophique.
La société de médecine anthroposophique Weleda a activement collaboré avec le régime nazi, qui lui passa d'importantes commandes notamment pour des expériences et des séances de torture dans des camps de concentration, notamment à Dachau où exerçaient sous la supervision d'Himmler deux anthroposophes reconvertis SS, Franz Lippert et Carl Grund. Source et plus
——————
L’occultisme partout. ... de l’éducation à l’agriculture... les francs-maçons deviennent anthroposophes, c’est à dire de plus en plus « occultes »....



La secte occulte anthroposophe au gouvernement !

Yann Toma. – « Flux radiant », de la série « Plovdiski nochti » (Les Nuits de Plovdiv), 1998
© Yann Toma-ADAGP, Paris, 2018

Source et plus


L’avenir de l’Education Nationale, avec les scientologues et toutes les sectes.
Exit les francs-maçons, bienvenue les sciento-anthroposopho-occultistes ! 

Quoi de commun entre l’agriculture biodynamique, une école à la pédagogie atypique, une grande entreprise de cosmétiques, un investissement dans une ferme éolienne ? Tous sont liés à l’anthroposophie, un courant spirituel fondé au début du XXe siècle par Rudolf Steiner. Discret mais influent, ce mouvement international dispose de relais économiques et politiques… jusqu’au sein du gouvernement français.

De son vivant, Steiner a doté son mouvement spirituel d’une vision du monde, d’une esthétique, de lieux de socialisation, d’un culte, d’une médecine, d’une agriculture, d’une diététique, d’écoles. Un siècle plus tard, l’anthroposophie est un empire. Avec respectivement 14 milliards et 4 milliards d’euros d’actifs sous gestion, les banques Triodos et GLS, deux établissements fondés et dirigés par des anthroposophes, s’imposent comme des références de la « finance durable » (2). Elles soutiennent des entreprises d’inspiration anthroposophique. Pas moins de 1 850 jardins d’enfants et 1 100 établissements scolaires Steiner-Waldorf (du nom de l’usine de cigarettes dont le propriétaire demanda à Steiner, en 1919, la création d’une école pour ses ouvriers), répartis dans 65 pays, appliquent les principes pédagogiques du touche-à-tout autrichien. Numéro un des cosmétiques biologiques en France et en Allemagne, les laboratoires Weleda ont réalisé 401 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, en vendant dans le monde entier lotions capillaires au romarin, pâtes dentifrices au ratanhia, huiles essentielles anticellulite au bouleau, ainsi que pour 109 millions d’euros de « médicaments anthroposophiques ». Deux actionnaires de référence, la Société anthroposophique universelle et la clinique anthroposophique d’Arlesheim, voisine du Goetheanum, détiennent 33,5 % du capital de l’entreprise et 76,5 % des droits de vote de Weleda (3).

Également positionnés sur le marché des « médicaments anthroposophiques » et des cosmétiques, les laboratoires Wala détiennent la marque Dr. Hauschka, emploient près d’un millier de personnes et réalisent 130 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Plus de 3 700 médecins diplômés pratiquent la « médecine anthroposophique » dans le monde, bien qu’un grand nombre de professionnels de la santé considèrent cette doctrine comme une pseudoscience. Nombre de ces thérapeutes « alternatifs » ont été formés par l’université de Witten-Herdecke, fondée par des anthroposophes, qui, avec 38 millions d’euros de budget annuel, est la première université privée d’Allemagne. Anthroposophe affiché, le milliardaire allemand Götz Werner a fondé la chaîne de drogueries DM, leader européen du secteur. Avec 3 500 officines et 59 000 salariés, son groupe réalise plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. En février 2018, l’enseigne a noué un partenariat avec Demeter, la marque de la , qui certifie 1 875 kilomètres carrés de terres agricoles 
à travers le monde.
À Bruxelles, les anthroposophes disposent d’un lobby pour défendre leurs intérêts auprès des institutions européennes : l’Alliance européenne d’initiatives pour l’anthroposophie appliquée - Eliant. Parmi les nombreux partenaires de ce groupe de pression, on compte le Conseil européen pour l’éducation Steiner-Waldorf (ECSWE), la Fédération internationale des associations médicales anthroposophiques (IVAA), une antenne Demeter International, ainsi que la Fondation Rudolf Steiner. Ces cinq structures ont une même domiciliation.
Paradoxe d’un mouvement qui semble épouser l’air du temps, l’anthroposophie naît d’une réaction à la modernité. À la fin du XIXe siècle en Allemagne, des prédicateurs ravivent un passé germanique mythifié, fustigent le progrès technique et scientifique, les villes et les Lumières. Ils exaltent la nature et les racines médiévales d’un Volk peuple ») organique, rural et immuable. Dans les années 1880, Steiner, qui a étudié la technique et la philosophie à Vienne, publie des dizaines d’articles dans la presse pangermaniste (4). Il intègre brièvement la rédaction de la Deutsche Wochenschrift, un hebdomadaire viennois au sous-titre explicite : « Organe pour les intérêts nationaux du peuple allemand ». Passionné d’ésotérisme, il adhère en 1902 à la Société théosophique (lire « La Société théosophique, ou le mythe de “l’insurrection des consciences” ») et devient secrétaire général de sa branche allemande. En 1913, il 
organise une scission et fonde la Société anthroposophique, un syncrétisme entre ésotérisme, philosophie idéaliste, mystique chrétienne, paganisme völkisch (peuplé de dieux du panthéon nordique, parmi lesquels Thor, Odin et Loki) et revendication de 
scientificité, laquelle imprègne alors les sociétés européennes. Dans la lignée des romantiques allemands, Steiner soutient que l’intuition et l’art ouvrent des chemins vers la connaissance de la vérité et la rédemption des peuples. L’anthroposophie refuse le qualificatif de « religion » : elle s’affirme « science de l’esprit » et défend la rigueur de ses méthodes d’investigation.
Cette « science » se fonde sur un postulat : la nature ultime de la réalité reposerait sur l’esprit. « Derrière cette fleur, avant cette fleur, il y a eu l’idée de la fleur », explique M. Jean-Michel Florin 
(5), directeur de la section d’agriculture, en montrant du doigt un bouquet posé sur une table. Pour les anthroposophes, la rationalité mathématique et la science moderne n’expliquent que la partie matérielle, « visible », du monde. Selon eux, des esprits et des forces surnaturelles agissent dans un monde invisible. « Il ne faut pas imaginer que ce monde suprasensible est lointain et diffus », écrit M. Florin dans son Opuscule sur la biodynamie (Amyris, 2016). L’anthroposophie serait « la science » qui perce, par la voie spirituelle, les mystères de ce monde occulte. « Les procédés d’initiation font évoluer l’homme depuis la forme normale de la conscience diurne jusqu’à une activité psychique où il dispose d’organes spéciaux pour ses perceptions spirituelles », considère Steiner, qui affirme qu’il est possible de communiquer avec les morts (6).
Au cours des six mille conférences qu’il a prononcées, Steiner a révélé que Karl Marx serait la réincarnation d’un seigneur du Moyen Âge devenu un serf à cause des exactions d’un brigand — Friedrich Engels (7)« Ce qu’ils avaient à régler entre eux se transforma, pendant le long chemin entre la mort et une nouvelle naissance, en désir de compenser le mal qu’ils s’étaient fait l’un à l’autre », précise Steiner, pour qui l’âme humaine progresse sans cesse à travers les millénaires, selon un cycle de vingt-cinq mille neuf cent vingt ans, soit une « année platonicienne » (8).

Pour Steiner, Mars serait une planète liquide, la Terre un crâne géant, la Lune un amas de corne vitrifiée, et tricoter donnerait de bonnes dents ; les îles et les continents flotteraient sur la mer, maintenus en place par la force des étoiles ; les planètes auraient 
une âme ; les minéraux proviendraient des plantes ; les êtres clairvoyants pourraient détecter les athées, car ils seraient forcément malades ; initialement immobile, la Terre aurait été mise en rotation par le « je » humain (9)« Ce sera le Bien, que de découvrir comment, à partir de deux côtés du cosmos, des forces du matin et des forces du soir peuvent être mises au service de l’humanité : d’un côté à partir des Poissons, de l’autre à partir de la Vierge » (10), explique ce polygraphe dont la pensée inspire aujourd’hui des enseignants, des banquiers, des paysans. « De fait, on y rencontre ici ou là des propos qui peuvent sembler 
bizarres, scabreux, voire délirants, écrit M. Raymond Burlotte, responsable de l’Institut Rudolf Steiner de Chatou (Yvelines), sur le site de la Fédération pédagogie Steiner-Waldorf . C’est pourtant parmi de tels propos tenus souvent à brûle-pourpoint (…) que l’on trouve [des] déclarations étonnamment prémonitoires »…
Souvent confondue avec l’agriculture biologique, l’agriculture biodynamique doit son appellation à l’organisation de rituels ésotériques dans les champs, chargés de dynamiser spirituellement les sols, les plantes et l’univers par des méditations, une liturgie et des accessoires qui seraient dotés de pouvoirs surnaturels. Ses dogmes ont été énoncés par Steiner en 1924. « La biodynamie, ce n’est pas qu’un rituel, explique M. Florin. Mais c’est aussi un rituel. »
L’œuvre de Steiner comporte une dimension plus sombre. Dès 1910, il affirme que les peuples germains et nordiques appartiennent au même groupe ethnique, la race aryenne (12), et dénonce « l’effroyable brutalité culturelle que fut la transplantation des Noirs vers l’Europe, [qui] fait reculer le peuple français en tant que race (13) » Quelques années plus tard, de nombreux anthroposophes sont membres du parti nazi, de la SS ou des SA. « L’ampleur des imbrications, au niveau des organisations et des personnes, entre la Société anthroposophique et le NSDAP [Parti national-socialiste ouvrier 
allemand], était suffisamment importante pour préoccuper la faction antiésotérique des nazis », explique l’historien Peter Staudenmaier, professeur à l’université Marquette, dans le 
Wisconsin (14). Nazisme et anthroposophie, « les deux doctrines ont pu se compléter, collaborer ensemble ou entretenir des rapports de rivalité selon les années »,précise-t-il. Si 
l’historiographie anthroposophe n’évoque que les épreuves endurées par des membres de la société pendant la guerre, les recherches de Staudenmaier montrent que le chef de la chancellerie du parti nazi, Rudolf Hess, soutenait l’anthroposophie et que ses adeptes ne subirent pas de 
persécutions jusqu’à ce que Hess s’envole pour l’écosse en mai 1941. La SS a même administré des programmes d’agriculture biodynamique dans les territoires occupés et des camps de concentration. Weleda a fourni de la crème antigel pour des « expériences médicales » sur des prisonniers de Dachau (15)« Après-guerre, les anthroposophes sont simplement retournés à leurs affaires et ont étouffé toute discussion sur les aspects les plus sombres de leur passé, précise Staudenmaier. De nombreux anciens nazis ont fait carrière dans l’anthroposophie après 1945. »

Dans la grande salle du Goetheanum, durant l’assemblée générale de mars 2018, le secrétaire général de la Société anthroposophique en Italie, le docteur Stefano Gasperi, gagne la tribune pour évoquer les principes qui guident sa pratique. « D’un point de vue médical, les maladies viennent d’une mauvaise relation entre nous et le monde,explique-t-il. Rudolf Steiner nous enseigne que nous regardons un monde mort, dont le divin s’est retiré, qui ne produit que des pensées mortes. Mon combat est donc immense. Car, quand on ausculte le cœur d’un patient, on est au cœur du patient. Il me faut donc me libérer de ce que j’ai appris à l’université. » Pour Steiner, la maladie découle d’une destinée karmique, indissociable des erreurs et des péchés commis par l’individu dans l’une de ses vies antérieures.
Lors de la journée portes ouvertes, le 21 avril 2018, tandis qu’un orchestre joue du Rameau, des cavaliers franchissent des obstacles sous le regard émerveillé de leurs parents. Aux côtés de Praxède et Henri Dahan, les deux figures de la Société anthroposophique qui dirigent l’école, Mme Françoise Nyssen (devenue ministre de la culture en mai 2017) photographie le spectacle. Avec M. Jean-Paul Capitani, des éditions Actes Sud, Mme Nyssen est la fondatrice de l’établissement. « J’ai toujours été dans une espèce de rationalisme, et il a fallu un choc, un drame, pour que tout d’un coup le voile se déchire et que la 
spiritualité parvienne au centre de ma vie », a confié Mme Nyssen au journal Nouvelles de la Société anthroposophique en France (20).
L’école est financièrement liée au Fonds de dotation Antoine Capitani, du nom du fils, mort en 2012, de Mme Nyssen et de M. Capitani. Un an après le drame, Mme Nyssen fait la connaissance de M. Bodo von Plato, alors membre du comité directeur de la Société anthroposophique universelle. « En France, déplore M. von Plato (21)dans son bureau du Goetheanum, l’anthroposophie est vue comme une secte. (…) Françoise Nyssen est heureusement une femme ouverte d’esprit. Nous sommes devenus amis. J’ai été très heureux lorsqu’elle a été nommée ministre de la culture. Je lui ai envoyé un sms pour lui dire : “Il faut peut-être qu’on interrompe notre contact maintenant.” Elle m’a aussitôt répondu un texto avec un petit cœur, qui disait : “Voyons, ne sois pas fou !” »

Chaque année en décembre, dans toutes les écoles Steiner de la planète, les élèves participent à une cérémonie initiatique : la « spirale de l’Avent ». Elle se déroule dans une grande salle entièrement plongée dans l’obscurité. Sur le sol, des branches de pin forment une spirale, au centre de laquelle brûle un grand cierge. 
Durant le rituel, les élèves les plus âgés remettent une bougie aux plus jeunes. Tandis qu’élèves et professeurs chantent religieusement dans le noir, et quelquefois en allemand dans des pays non germanophones, les enfants porteurs d’une chandelle, encerclés par la totalité des membres de l’école, progressent seuls à l’intérieur de la spirale. Parvenus au centre, ils doivent allumer leur cierge et accomplir le chemin du retour. « C’est extrêmement impressionnant lorsque vous êtes enfant et que vous découvrez cette atmosphère occultiste », confie une ancienne élève. « Cette liturgie symbolise le mouvement d’intériorisation de l’âme durant l’hiver, puis son redéploiement vers l’extériorité du monde, explique M. Perra. Aller au centre de soi-même, cela signifie trouver le Christ qui va naître à Noël. » 
En décembre 2017, sans que les parents d’élèves en aient été préalablement informés, ce rituel a été organisé au Domaine du possible. Sa fondatrice, la ministre de la culture, nous a affirmé, lors de la journée portes ouvertes, qu’il s’agit d’une école dont elle est « très fière ». « C’est dans des écoles alternatives comme celle-ci que s’invente l’avenir », assure-t-elle.