lundi 30 juillet 2018

Une histoire de censure.



Je ne savais pas qu’on achetait ou vendait des « like » ou des « dislike »...

Voilà où nous en sommes.....

7 commentaires:

  1. Repérés:
    https://www.youtube.com/watch?v=p7YhwxFvz3U

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!! C’est vraiment incroyable !!!!

      Mais vu comment Google m’a bridé mon blog....

      Je ne sais pas si un jour on vivra normalement....

      Supprimer
  2. Censure également + gestion massive de décès...

    https://www.youtube.com/watch?v=1--aTGPjq7M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!!! Décidément....tout est un vaste fake...

      Supprimer
  3. https://www.ouest-france.fr/provence-alpes-cote-dazur/var/saint-tropez-les-proprietaires-de-yachts-refusent-d-aider-les-sauveteurs-en-mer-5903284

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se demande bien pourquoi ! La fraternité humaine s'arrête semble-t-il au bureau de vote.

      NIMB : not in my backyard. L'enrichissement c'est pour les pauvres et les classes moyennes qui se paupérisent. Les riches sont déjà assez enrichis. Il y a une certaine logique sûrement trop subtile pour nous. :)

      Supprimer
    2. Ils raisonnent en terme d'argent : le prix des anneaux de port et tarif de location ; un anneau à saint tropez sur le quai d'honneur (pour être admiré des kékés) en pleine saison avec les plus grosses unités = 243.000€; ils doivent considérer à juste titre qu'à ce tarif, ils n'ont pas à assurer le secours en mer; la moindre griffure sur un yacht bling-bling coûte un prix élevé et quant c'est une panne de moteur, c'est hors de prix, ça se chiffre jusqu'à 200KE. C'est dur la vie de milliardaire...

      Cela étant, la ville de saint tropez n'est pas nécessiteuse et sinon, ils n'ont qu'à doubler les tarifs. Une ville chiante l'été, soit deux heures pour en sortir à cause des bouchons, mais très agréable hors saison.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.