jeudi 12 juillet 2018

Santé : 19.000 postes de médecins non pourvus.

Dossier « shit hole » en progression constante.




L’hôpital souffre d’un manque chronique de titulaires : plus de 19 000 postes de médecin y étaient « statutairement vacants » en début d’année, selon le rapport annuel du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers (CNG), dévoilé jeudi 12 juillet. Les contractuels compensent en grande partie ce déficit.

Le taux de « vacance statutaire » pour les postes à temps plein « a progressé de 0,9 point entre 2017 et 2018 » et s’établissait au 1er janvier à 27,4 %, indique le rapport. Cela correspond à 15 052 postes « budgétés » mais pas « occupés statutairement » par des praticiens hospitaliers (PH).

Une grande partie de ces postes à temps plein sont toutefois « provisoirement occupés » par des praticiens contractuels : une étude du CNG réalisée en janvier 2017 estimait leur nombre à plus de 12 000. Pour les postes de PH à temps partiel, la vacance statutaire culminait à 47 % au début de 2018, soit 4 039 titulaires manquants. Source

Selon un rapport annuel, plus d’un quart des postes de titulaires à temps plein sont vacants, et près de la moitié des postes à temps partiel.




2 commentaires:

  1. Beau jour !
    Il dit quoi, ce manque de médecins ?
    Que, pour diverses raisons, ils dédaignent le travail en hôpital ?
    Ou qu'ils prefèrent s'instaler en ville parce que plus rentable ?
    Ou que la vocation de soigner se rarefie ?

    RépondreSupprimer
  2. Il dit que l'immigration est une chance pour la France.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.