jeudi 12 juillet 2018

Récolté par les esclaves.

Ils sont originaires d'Amérique du Sud ou d'Afrique. Des travailleurs agricoles sont envoyés chaque jour dans les champs et les vergers des Bouches-du-Rhône par des sociétés intérimaires espagnoles. La CGT estime que c'est un recours frauduleux à des travailleurs agricoles détachés.
 "Nous parlons de personnes humaines en captivitéIls travaillent dans des conditions dignes de l'esclavage".
Le syndicat affirme que ces hommes et ces femmes travaillent 11 heures par jour, parfois tous les jours, dans des conditions difficiles et sont renvoyés immédiatement en cas d'accident ou de maladie.  
"Ils sont prêts à tout faireIls travaillent sans chaussures de sécurité, sans gants. Certains sont victimes d'accidents et se retrouvent sans ressources". 
Des ouvriers payés au mieux 7 euros de l'heure. Parfois moins. De grandes exploitations maraîchères dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse et horticoles dans le Var sont notamment concernées.

Hop hop hop ! J’espère que c’est bio.

4 commentaires:

  1. C'est sûrement bio vendu a 7 euros le kilo aux électeurs de macrouille dans les petites epiceries du marais ... Les pauvres n'achètent que la merde espagnole de lidl ...

    RépondreSupprimer
  2. La macronie ou les nouveaux esclavagistes et négriers modernes : qu'en pense l'inspection du travail?

    RépondreSupprimer
  3. c'est une réalité , j'ai moi même travaillé en mai dans un domaine du vaucluse et il y avait également des colombiens ; nous on faisait 35 heures , mais eux bossaient 11 heures par jour , 6 jours sur sept , heures sup non payé bien sur ;

    RépondreSupprimer
  4. Et pendant ce temps en Afrique les terres sont insuffisament cultivées, donc famine et ils envahissent les sans-dents :)

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.