mercredi 18 juillet 2018

Migrants : l’Espagne remplace l’Italie pour l’accueil de masse.




Depuis le début de l’année, l’Espagne a accueilli un peu plus de 20 000 personnes sur ses côtes. Un chiffre qui dépasse désormais celui de l’Italie – qui a secouru 19 000 migrants
"Comme nous l’avions prédit il y a plusieurs semaines, l’Espagne est devenue la route la plus active pour les migrants africains et pour les personnes utilisant l’Afrique comme un tremplin vers l’Europe", a déclaré un porte-parole de l’OIM, Joel Millman, lors d’un point de presse à Genève.
L’Espagne "a surpassé l’Italie le week-end dernier", a-t-il également annoncé.
L’année dernière, l’écart entre les deux pays était saisissant. L’Italie avait accueilli à la même période plus de 80 000 personnes, l’Espagne 6 000. 
Le chef de l’Agence européenne des garde-côtes (Frontex), Fabrica Leggeri, avait souligné début juillet que l’Espagne pourrait peu à peu devenir le nouveau point d’arrivée.
La route libyenne est devenue difficilement praticable en raison de l’augmentation des patrouilles des garde-côtes libyens dans la zone de sauvetage (SAR zone), en Méditerranée. Les migrants, candidats à la traversée, préfèrent ainsi tenter des passages depuis d’autres points de départs (comme le Maroc).
Source

Le Maroc seulement ? Pas l’Algérie ? 

Pourtant, Alger-marseille c’est seulement 755 km.

Par rapport à Libye-Italie, c’est peu. Libye-Italie c’était 1700 km.

——-

Deux photos « ambiance du jour » :


Supprimer les morts ? Des listes électorales ? 
N’y pense même pas !



À gauche le gars qui voulait « re sacraliser la fonction présidentielle ».




9 commentaires:

  1. Comme par hasard, dès que l’Italie a bloqué l'immigration, nous avons vu surgir en Espagne Pedro Sanchez, un socialiste non élu, favorable à l'immigration de masse et qui a reçu en cachette Soros. C'était le plan B des mondialistes qui ont installé une nouvelle marionnette pour prendre le relais pour poursuivre l'invasion. Il paraît aussi que les clandos ne veulent pas rester en Espagne et une fois sur le territoire, se dirigent vers d'autres pays dont la France.

    https://reinformation.tv/george-soros-pedro-sanchez-premier-ministre-espagnol-dolhein-85888-2/
    https://eurolibertes.com/politique/sanchez-coup-de-soros-espagne/

    Merkel vient aussi de déclarer sûrs plusieurs pays tels l'algérie, la tunisie et le maroc et s'apprête à expulser des magrébins....qui viendront chez nous. Tadjani demande aussi à l'UE d'exempter de visas les kosovars.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/18/97001-20180718FILWWW00148-l-allemagne-veut-accelerer-les-expulsions-de-migrants-maghrebins.php

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/18/97001-20180718FILWWW00278-ue-bruxelles-propose-d-accorder-une-exemption-de-visas-pour-le-kosovo.php

    Quant à Macron, il n'y a pas chez lui de ferme volonté politique de stopper l'immigration alors qu'il a indiqué au parlement européen qu'il fallait préparer l’Europe à recevoir d'ici 2050, 250 millions d'africains, sous faux prétexte du réchauffement climatique.

    Nos chefs d'état ne nous disent pas tout et œuvrent en secret pour réaliser l'agenda mondialiste d'immigration de masse et de tiers-mondisation de l'europe.

    RépondreSupprimer
  2. La migration est organisée et planifiée ; les médias et les politiques se sont bien gardés de nous dire que les élus ont participé le 2 mai 2018 à Marrakech dans le cadre du processus de Rabat avec la commission européenne, l'ONU , les pays d'afrique , d'europe et du maghreb à une conférence euro-africaine pour planifier les migrations, les faciliter et protéger les migrants. Il est précisé que c'est un des objectifs de l'agenda de développement durable de 2030.

    Seule la Hongrie qui protège ses nationaux a refusé de ratifier ce document qui curieusement n'a pas été traduit en français ni divulgué.

    https://www.youtube.com/watch?v=ZknrZNuQB48

    https://www.rabat-process.org/fr/

    https://ec.europa.eu/home-affairs/sites/homeaffairs/files/20180503_declaration-and-action-plan-marrakesh_en.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En clair, soit ils s’entretuent en Afrique soit ici.

      On les divise là bas et on dispatche la misère et la guerre.

      Ok. Ben bientôt des guerres tribales ici. Il y en a déjà dans les « ghettos »

      Ça avance bien.

      Supprimer
    2. On lrs divisent là-bas....
      Béh allons !!

      Ils n'ont jamais été uni, il s’entre-tuent depuis la nuit es temps pour les mêmes questions.

      Je dirai plutôt "On" les a unifié, soigné, défendu, et très accessoirement multiplié la population par 7 ou 8.

      Le gros problème des peuples africains.... C'est que ce ne sont pas des peuples mais des additions de tribus.

      Zéro solidarité, zéro conscience nationale.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ne dis pas ça stp.

      C’est franchement et sincèrement odieux.

      Rien à ajouter.

      Supprimer
    2. (je ne suis pas le même ano)

      Au moins Brévik n'est pas tombé dans le piège de la division et le combat entre immigrés et blancs. Il s'en est pris à ceux qui divisent et font rentrer les immigrés à cause d'une idéologie mortifère confinant au génocide blanc. Ce qui choque c'est qu'il s'en est pris à des "enfants". De futurs leaders. En terme de guerre, ceux qui le manipulaient (qui au fait ?) ont procédé à une frappe de décapitation. Vu ce qui se passe, il n'est qu'un précurseur et un futur martyr. Et quand on voit sa froideur et sa détermination toute "nazie", il a dû faire réfléchir deux ou trois personnes. Au delà, ce n'est qu'une guerre de factions. Il faut savoir sortir de l'émotion pour analyser parfois.

      Supprimer
  4. propagande nike suite à la CDM pour les banlieues et la diversité : https://www.youtube.com/watch?v=com8NZGb864

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.