mercredi 18 juillet 2018

Migrants : l’Espagne remplace l’Italie pour l’accueil de masse.




Depuis le début de l’année, l’Espagne a accueilli un peu plus de 20 000 personnes sur ses côtes. Un chiffre qui dépasse désormais celui de l’Italie – qui a secouru 19 000 migrants
"Comme nous l’avions prédit il y a plusieurs semaines, l’Espagne est devenue la route la plus active pour les migrants africains et pour les personnes utilisant l’Afrique comme un tremplin vers l’Europe", a déclaré un porte-parole de l’OIM, Joel Millman, lors d’un point de presse à Genève.
L’Espagne "a surpassé l’Italie le week-end dernier", a-t-il également annoncé.
L’année dernière, l’écart entre les deux pays était saisissant. L’Italie avait accueilli à la même période plus de 80 000 personnes, l’Espagne 6 000. 
Le chef de l’Agence européenne des garde-côtes (Frontex), Fabrica Leggeri, avait souligné début juillet que l’Espagne pourrait peu à peu devenir le nouveau point d’arrivée.
La route libyenne est devenue difficilement praticable en raison de l’augmentation des patrouilles des garde-côtes libyens dans la zone de sauvetage (SAR zone), en Méditerranée. Les migrants, candidats à la traversée, préfèrent ainsi tenter des passages depuis d’autres points de départs (comme le Maroc).
Source

Le Maroc seulement ? Pas l’Algérie ? 

Pourtant, Alger-marseille c’est seulement 755 km.

Par rapport à Libye-Italie, c’est peu. Libye-Italie c’était 1700 km.

——-

Deux photos « ambiance du jour » :


Supprimer les morts ? Des listes électorales ? 
N’y pense même pas !



À gauche le gars qui voulait « re sacraliser la fonction présidentielle ».