jeudi 19 juillet 2018

L’Afrance, état nation des judéo-chrétiens ?



CCIF.
Une illustration qui n’a bien évidemment rien à voir.


La Knesset adopte une loi controversée définissant Israël comme "l'Etat-nation du peuple juif".


L'article le plus controversé, qui évoquait la possibilité de créer des localités exclusivement réservées aux juifs --ce qui en excluait les citoyens arabes israéliens, qui constituent 17,5% de la population totale israélienne-- a en revanche été amendé.
Le texte amendé affirme que "l'Etat considère que le développement des implantations juives relève de l'intérêt national et que l'Etat prendra les mesures pour encourager, faire avancer et servir cet intérêt".

La formulation initiale avait suscité une vague de critiques, notamment du président Reuven Rivlin, du procureur général Avishai Mandelblit et de la délégation de l'Union européenne en Israël en raison de son caractère jugé discriminatoire. Source et plus