jeudi 26 juillet 2018

Grèce : des incendies bien criminels.





Le gouvernement grec a annoncé jeudi 26 juillet au soir avoir saisi la justice d'un "élément sérieux" pouvant indiquer que l'incendie qui a fait plus de 80 morts lundi 23 à l'Est d'Athènes était d'origine criminelle. "Un élément sérieux nous a conduit à ouvrir une enquête" après l'incendie de Mati.

Les officiels, carte satellitaire à l'appui, ont fait valoir également que 13 feux étaient partis en même temps en Attique lundi.

Source et plus.

Nos amitiés à Géocedille et à sa famille !

On se demande tous d’où ça peut venir...n’est Pas ? 


6 commentaires:

  1. Ma famille n'est pas directement touchée, Dieu soit loué. Merci.

    La multitude des départs de feux est la signature du crime. J'ai pas eu besoin de photo satellite pour le dire. La photo permet juste de determiner s'il est physiquement possible de se rendre d'une depart de feu à un autre (= un criminel) ou si c'est impossible à un seul individu (= association de malfaiteurs).

    Les satellites militaires permetteraient aussi de tenter d'identifier les véhicules utilisés et leurs trajets.

    Mais pas seulement. Si l'horaire de l'attaque est synchronisée de façon â éviter l'observation satellitaire, on peut se dire que les organisateurs ont des reseignements dans les hautes sphères de l'OTAN.

    Suivez mon regard.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. C'est toi délivrance chez dal à 9h22?...très fort...

    RépondreSupprimer
  4. la multiplication des avions qui lâchent du kérozene partout. une température d'été et hop tout s'embrase.Vevave

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.