vendredi 27 juillet 2018

clin d’œil historique.

27 juillet 1794 (9 thermidor an II). Chute et arrestation de Maximilien de Robespierre.



Ils sont venus le chercher ...

Sourire : hashtag  « #AllonsChercherMacron ».

Bien sur, d’une façon ou d’une autre le pouvoir en place y restera.

Mais affaibli. Attendons septembre avec les boîtes aux lettres gorgées d’impôts et la baisse du pouvoir d’achat, l’arrivée de nouveaux chômeurs, etc...








4 commentaires:

  1. Macron, il me fait plus penser au 18 brumaire de l'an VIII qu'au 9 termidor de l'an II.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’aime bien Napoléon alors....

      Et c’est pour le 27/07 aussi !!!

      Supprimer
  2. Avez vous écouté le discours de macron à ses godillots où il finit par une phrase très ambiguë qui pourrait s'interpréter comme une menace de mort voilée envers ses opposants? Qu'en pensez-vous? si c'est le cas, c'est grave et confirme l'évolution vers le fascisme. On peut sortir ce type de phrase dans un contexte militaire mais c'est déplacé dans un contexte politique, et plutôt violent.

    "Avant de lâcher, martial : "Les tireurs couchés d'un jour finissent abattus avec les autres quand ils décident de tirer sur les camarades"."

    http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/50321-benalla-macron-tireurs-couches-finissent-abattus-macron.html

    deux nouvelles plaintes contre Benalla et Craze par deux autres manifestants molestés le 1er mai.
    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/deux-nouvelles-plaintes-pour-violences-ciblent-alexandre-benalla-et-vincent-crase_2869875.html


    RépondreSupprimer
  3. HS : j’a cru voir un mot dans les commentaires (mais de quel article ??!) sur les fâcheux incendies de Montparnasse... ben pis maintenant le RER B aussi.. ça part en c... de partout ?! ci l’iclipse, sûrement mdr

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.