mardi 17 juillet 2018

« Allô ? Varsovie ?! ne quittez pas ! »



Le premier ministre israélien défend bec et ongles un projet de loi qui a tout des allures de paria. Ce texte que Benyamin Nétanyahou veut à tout prix faire adopter avant la fin de la session du Parlement la semaine prochaine définit Israël comme «l'État-nation du peuple juif». Mais c'est surtout un de ses articles qui passe très mal en Israël et à l'étranger. Ce texte permettrait de créer de nouvelles localités exclusivement réservées aux Juifs, autrement dit interdites aux Arabes israéliens, une minorité qui représente 17,5 % de la population. Source
——— les pauvres arabes israéliens qui ...font l’armée...que dire ? Rien...
Si, une chose : ça ne passera pas. Je prends les paris. Contrairement à : « Israël, l'État-nation du peuple juif». Ça, ça passera comme une lettre de dénonciation à la poste.