mardi 26 juin 2018

Sur la Terre comme au Ciel.


Le mois de juillet s’annonce agité.


La loi sur la laïcité.....on attend...l’islam de France on attend....

On attend aussi le sommet européen et la pleine Lune pour y voir clair dans l’obscurité....

Le Brexit acté aujourd’hui, signé par la reine...à suivre..

Le budget européen proposé par M et Merkel ne passera pas dimanche au sommet des chefs d’état.... Restera la question migratoire et aucun accord pérenne ne sera trouvé.

Ça pédale fort dans les hautes sphères...




Une pleine lune du 28/06 qui sera suivie en juillet par d’autres excentricités stellaires :.

L'éclipse lunaire du  est la seconde éclipse de Lune de l'année 2018. Il s'agit d'une éclipse totale ; elle est la deuxième éclipse totale d'une série de trois, se produisant à environ 6 mois d'intervalle. C'est aussi une éclipse totale centrale, la Lune passant par le centre de l'ombre de la Terre. C'est la première éclipse lunaire centrale depuis celle du 15 juin 2011Plus ici

Et la fin du mois de juillet, l'humanité sera témoin d'une série de phénomènes astronomiques réservée par des corps célestes.
En premier lieu, il s'agit d'une coïncidence de deux phénomènes, à savoir d'une éclipse totale de Lune, la plus longue depuis le début du XXIe siècle, et de l'opposition périhélique de Mars, qui ne se produit qu'une fois tous les 15 ou 17 ans.
Des spécialistes du Planétarium à Moscou indiquent que la Terre et Mars seront au plus près l'une de l'autre de sorte qu'il sera possible d'observer dans les moindres détails le paysage de la Planète rouge. 
Mars
D'après eux, outre ces deux phénomènes, le ciel accueillera encore plusieurs autres. Ainsi, le 6 juillet, la Terre sera éloignée du Soleil à une distance maximale, c'est-à-dire à 152.092.566 kilomètres. Le 13 juillet, l'éclipse partielle de Soleil ne sera visible que dans l'hémisphère sud. Source





L’éclipse de Lune du 27 juillet offrira un splendide tableau aux observateurs puisque la planète Mars sera de la partie !

Une lune rouge.