vendredi 15 juin 2018

Qui veut la peau de l’europe ?







C’est un tournant dans la politique menée par la Banque centrale européenne (BCE) depuis les crises de 2008 et 2011. L'institut sis à Francfort a annoncé ce jeudi son intention de cesser progressivement son soutien accru à l’économie, notamment en planifiant l’arrêt de son programme de rachats de dettes pour fin décembre. Ses taux directeurs resteront inchangés au moins jusqu’à l’été 2019, laissant présager une première remontée si les conditions économiques restent favorables.
Source

Sur Zero Hedge, parmi d’autres articles. La sortie de l’europe de l’Italie, finalement, c’est « bien ». 

Pour ceux qui partent à l’étranger, par contre, c’est dur ! L’euro ne vaut plus autant...!

Pour ceux qui restent, ils paieront plus cher leur pauvreté, l’inflation s’installe ...! 

Et tout ça, avant que l’on puisse mesurer les mesures douanières de Trump ! 

Pour ceux qui veulent acheter, le faire avant décembre, avant la remontée des taux ! 

Qui veut la peau de l’Europe ? Personne, je pense. 
La peau sur les os de l’europe ? Personne.

Ha ! Si ! Les citoyens européens qui n’ont plus de laine sur le dos ! 

Mais nous n’avons aucun pouvoir ...

N’oublions pas que l’europe est associée à Io, une vache (à lait) qui a mal fini !

Il n’y a pas de hasard ! 

Elle se fait violer par Zeus ....lire ici la triste histoire de Zeus et de Io et le lien avec l’europe.

[Rappel : Io et Europe sont des satellites de Jupiter.
La France sera la dernière à sortir ? Une source

L’Europe a fait son temps, elle a enrichi certains et appauvri la masse, ses usines sont parties, son niveau de vie a baissé.

L’Europe, si c’est l’Allemagne, ça n’a plus aucun intérêt. Fin de la blague. 






Tiens, cadeau ! Sans croissance, sans usine, la prévision chômage du ministère de la propagande :