vendredi 15 juin 2018

Quand l'école française forme de bons citoyens turcs.

Cours d'islamo-nationalisme à l'école publique, dénoncés pas des parents d'élèves turcs choqués par le bourrage de crâne de leurs enfants.


 (@LePoint)



En supplément, une réponse d’une élève de 8 ans qui n’est pas turque :



(Elle a déjà eu à faire à la police ?)

1 commentaire:

  1. En même temps le papa Turc ne se plaind que d'une chose : que l'endoctrinement kémaliste ait été remplacé par l'endoctrinnement islamiste.
    De la haine du gavour ultra-nationaliste à la haine du kouffar ultra-religieuse.
    De Charybde à Skylla.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.