samedi 2 juin 2018

Paris, c’est Dogville.

De la « convergence des luttes » à l’insurrection.
Je suis bien placée pour mesurer l’avancement du dossier. 😉



Paris 18°, cour des miracle. La convergence de tous les malheurs. Les super pauvres, la drogue, la prostitution, les roms qui deviennent syriens au fil des jours, la tour de Babel interdisant les échanges hors ethnies d’origine, les longues files pour obtenir un.. »rendez-vous »....

Alors, oui, forcément, quand on crée une convergence d’intérêts il ne faut pas se plaindre que cette dernière mène à la violence de la révolte.





Combien de temps pensez-vous qu’un humain puisse vivre sans rien ? La « salle de shoot », Gare de Nord, masque le déshonneur des pouvoirs publics qui laissent les toxicomanes seuls dans les rues.

Et Marmottan ? Le centre de désintoxication ? Trop bien, trop onéreux. Les zootorités lui ont préféré une salle qui n’est, dans les faits, qu’un distributeur de seringues propres. Inutile et à la charge des contribuables, sachant que les pharmaciens s’acquittaient très bien de cette charge, gratuitement.

Toutes ces « populations » ont les mêmes intérêts, dans un premier temps du moins : un toit sur la tête, de quoi manger, se laver, se vêtir, se reposer.

J’insiste sur le manque de sommeil car il a des conséquences neurologiques, psychologiques et physiques et altère la conscience.

L’iniquité se paye toujours. Vous souvenez-vous de « Dogville » ? Sur Wikipedia

Paris c’est Dogville :


Qui sommes nous pour pardonner l’impardonnable?

On sait comment ça finit.




On est tous tués et personne ne nous pleure.

La pensée molle tue !

1 commentaire:

  1. remerciez Soros et la Sainte lorelei Merkrel ainsi que le pape François...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.