mercredi 27 juin 2018

Morituri te salutant.







Borloo entre amertume et .... lucidité ! 

"Moi, mon sentiment c'est qu'on est en train de remplacer le vieux monde des solidarités par le jeune monde des abandons de ceux qui ont besoin de la solidarité", a-t-il regretté. "En d'autres termes, il faut faire attention à ce que notre pays ne se retrouve pas dans la situation désagréable où le gratin se sépare des nouilles".

"C'est le problème d'une monarchie qui en fait n'a plus de moyens, et ce qui me dérange c'est que les quelques moyens qu'elle a, elle a décidé d'arbitrer pour permettre à ce qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite", a-t-il fustigé. "Cette vision de la société, je la trouve inefficace et dangereuse", a conclu Jean-Louis Borloo, qui ne cache plus son écœurement. Source


———-




En même temps un gratin de nouilles sans les nouilles c’est peu nourrissant...
Je n’oublie pas qu’ »ils » vivent de et avec nos impôts et taxes.

Quand nous n’aurons plus rien... eux non plus. Juillet est le mois de tous les dangers et ça commence par ce sommet européen qui n’aboutira à rien, marquant la fin ou pour le moins la déchéance de l’idée européenne..

Quelqu’un veut la peau de l’Europe et ça se voit. Les USA ? Je le pense...





Ce qui est intéressant c’est que « Manu » dit la même chose avec moins d’autorité et de détails mais ça se recoupe...

Juillet c’est du feu, des incendies en pagaille, une crise économique et financière majeure, des tremblements de terre, des tsunamis, des déséquilibrés en veux-tu en voilà, des soucis dans les transports....










3 commentaires:

  1. Fiche de lecture de M Drac sur la fin de l'UE.

    https://www.youtube.com/watch?v=ys_1FDutUlo

    Très bon. Selon lui et les auteurs, l'UE est en roue libre, et en haut ils savent que c'est plié.

    Mort de l'UE : quand Hollande s'aligne sur Merkel pour dépecer la Grèce. Fin de l'UE et du PS.

    Drac explique très bien les effets boule de neige systémiques qui entrainent l'UE vers l'abime.

    Après la faillite de l'UE, possible nouveau projet basé sur les souverainetés, seule porte de sortie honorable selon lui.

    Y croit-il vraiment ?

    La première Union monétaire européenne à fini par la guerre de 14, et déjà, les grecs avaient foutu la merde.

    Tof

    RépondreSupprimer
  2. Ils vont tenter de faire un nouveau plan com pour faire passer la pilule comme Enedis le fait actuellement dans les spots médias pour redorer son image.

    "Pour alerter les usagers sur les augmentations des tarifs du gaz et de l'électricité et sur la défense du service public, les agents d'Enedis en grève multiplient les actions."

    Où en sont les français ?

    Pour info, sur lemediatv.fr - émission dans la gueule du loup ce soir : "L’Union européenne, vers le chaos ?"
    en direct en ligne à partir de 20h45 :
    https://www.youtube.com/watch?v=s3fGgx_dyCk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. plan com "Smile" (si vous le pouvez) :

      "La flexibilité devient le maître-mot et les réseaux gagnent en intelligence. C'est sous ce leitmotiv que se développe le projet Smile en Bretagne et dans les Pays de la Loire.
      Lauréat en mars 2016 de l'appel à projets national Nouvelle France industrielle, Smile vise le "développement d'un réseau de smart grids à grande échelle" sur la période 2017 à 2020."

      source : https://www.actu-environnement.com/ae/news/smart-grids-smile-bretagne-pays-loire-31586.php4

      > Film "Take back your power" sur les dangers des smart grids justement : https://www.youtube.com/watch?v=dgK14l7_cDw

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.