lundi 4 juin 2018

Le "Malaisant".

C'est curieux ce terme apparu il y a un an, 18 mois...

Cela signifie qu'on lit ou écoute quelque chose de glauque, de pas entièrement clair qui produit chez nous un malaise, un écœurement, un haut le cœur, une confusion, qui donne le tournis et qu'on a envie d'oublier ou de jeter très loin.

quelque chose de profondément mauvais mais dont on ne saurait dire en quoi ou pourquoi...d'où le terme "malaisant".

un terme tout neuf pour une vague qui donne le mal de mer, toute neuve.

pour produire quelque chose de "malaisant" ce n'est pas facile. Il faut rester entre deux eaux, faire semblant d'aborder un sujet sans jamais l'effleurer de sorte que le récipiendaire du message reste sans contre argument, sans réponse, juste mal dans sa peau.

au départ, je pensais que c'était l’extrême-extrèèèème droite qui avait inventé ça. Ces sortes de messages codés, tellement codés que je ne comprenais rien à part que c'était "sale". Sale de quoi ?
je ne sais pas.... mais sale....des gens avec un langage rien que pour eux, comme des schizophrènes.... 

un genre de groupuscule qui ferait passer un message dont je ne serais pas la cible, une sorte de secte obscure, tellement éloignée de moi que j'en perdais mon français.

Je me suis rendu compte que le seul message était le message lui-même. Le trouble induit.

le message comme discours. discours au sujet de quoi ? de rien.

le but ? le trauma, l'attaque de la logique, créer le sentiment que le sens n'a rien à voir là-dedans, que "ça cache quelque chose" et que ce quelque chose restera à tout jamais hors de portée.

Au final, ces articles ou vidéos "malaisants" sont un exercice de style. la technique est bonne car elle est efficace.

Je ne sais toujours pas qui a inventé ça, ni pourquoi mais il est clair que "ça touche".

si quelqu'un peut nous expliquer les tenants et aboutissants de ce "malaisant", merci !










11 commentaires:

  1. HS - il est temps ! / L'appel de Jean Ziegler à "l'insurrection des consciences", sociologue et auteur du livre « Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures » :

    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-appel-de-jean-ziegler-a-l-insurrection-des-consciences-780464.html

    RépondreSupprimer
  2. HS - "Olivier Faure a accusé lundi Emmanuel Macron, à qui il promet de ne "céder aucun point", de "cherche(r) à radicaliser le mouvement" de grève à la SNCF.

    "Il cherche à radicaliser le mouvement, et aussi à mettre de côté les syndicats réformistes", a estimé sur France 2 le député Nouvelle Gauche, avant d'égratigner le gouvernement.

    Pour l'élu de Seine-et-Marne, l'exécutif "a fait un choix depuis le début: entrer dans le débat sur la SNCF de la manière la plus provocante possible, pour créer de la radicalité, de la tension, puis ensuite jouer le pourrissement", a-t-il critiqué.

    RépondreSupprimer
  3. HS mais pas complètement :"Les personnes présentes à Notre Dame des Landes au cours de cette semaine ont pu constater qu’une grande partie des grenades GLI F4 tirées sur la foule au cours des affrontements n’a pas explosée. Il est notable que les forces de gendarmerie cherchent à écouler les vieux stocks de 2004 et 2005 (voir indications sur les capsules des grenades), sensiblement périmés, tout en effectuant la transition vers l’utilisation des grenades GM2L : conscientes certainement de l’usure des vieilles grenades GLI F4, elles ont alterné tout au long des affrontements l’usage de celles-ci avec les nouvelles grenades GM2L de fabrication récente (2017 pour la plupart)." (https://desarmons.net/index.php/2018/04/17/les-grenades-utilisees-dans-loperation-militaire-de-notre-dame-des-landes/)
    Selon l’aveu d’un des colonels des opérations rencontré sur zone, nos chiffres concernant les grenades utilisées depuis le début des expulsions seraient faux. C’est en effet avec une fierté non dissimulée qu’il nous explique qu’ils ont tiré, non pas 14’000 grenades, mais bien 17’000 grenades depuis le début des opérations. Au-delà des conséquences directes dramatiques, les conséquences indirectes ne sont pas moindres (Dévaster en feignant de protéger : les dégats de l’opération policière sur le bocage de NDDL : https://zad.nadir.org/spip.php?article5678).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si des malpropres squattaient mes terres, je serais heureux que les gendarmes les fichent dehors. Y'en a marre de l'inversion accusatoire permanente des muzzs, des gôchos et autres casse-bonbons malaisants (pour ne pas être HS). Dehors !

      Supprimer
    2. 17000 grenades et 1 seule victime (1 main arrachée) ? Il y a quelques choses qui colle pas! Ah oui j'ai compris c'était une sorte de Roland Garros avant l'heure. Dans ce jeu un camp lance les bombes et l'autre les récupère avec des raquettes. Alors pourquoi ils n'ont pas pris des balles de tennis?
      Réponse: les fabricants d'armes sont des mauvais joueurs et ne savent pas faire des balles de tennis explosives.
      Petit détail: les joueurs de NDDL avaient des maillots non réglementaires!

      Supprimer
  4. https://twitter.com/MalaiseLREM

    On fait semblant que tout est normal et que tout va bien tout en ressentant un certain malaise. De là, arrive le néologisme.

    Je l'ai lu et vu martelé sur le 18/25 de jvc à l'époque. Je ne sais pas si c'est l'origine mais ils ont participé à propager ce meme, comme bien d'autres, avant de se faire purger par le 410 à cause des p^tes féministes et de la ministre pornocrate schiappas (censure d'Etat sur les jeunes hommes blancs donc). Ce qui fut très malaisant et créera à l'avenir de l'alt-right française à la pelle (id nazis anti-sjw en gros, comme aux usa, mêmes causes mêmes effets).

    Bientôt dans le petit Robert lol. Sinon, le plan se déroule sans accroc... le contraire serait des plus malaisants, non ?

    https://trends.google.fr/trends/explore?date=all&geo=FR&q=malaisant

    Cela correspond à l'arrivée de micron et cette campagne électorale malaisante semble-t-il. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. p^tes = petites évidemment ! Mon clavier a fourché ! :D

      Supprimer
    2. Merci !

      Google trend hyper interessant !

      Oui, un mot qui traduit « un malaise » juste à l’arrivee de M !

      Oui, la montée d’une alt right mais souterraine.

      Maintenant je me dis souvent qu’avec de Lesquen on a mangé le pain blanc....

      Le retour de Marion M c’est aussi le retour des groupes qu’elle traine derrière elle.

      Les électeurs n’ont pas voulu de nationalisme, ils auront de l’identitaire.

      Bon, ceci dit, c’est simplement le retour des vieilles gardes armées de JMLP qui s’entraînaient dans le sous sol du siège du FN. Il y a longtemps... :))

      Ce n’est pas ma culture politique mais ma culture a été détruite.

      Le nationalisme n’est pas la culture mais je le comprends et même je peux le soutenir !

      M et l’europe Dans les faits poussent à ce que les identitaires se développent.

      Le souci des identitaires c’est leur manque d’idéologie.

      Du coup, ils se feront toujours balayer à un moment où a un autre par ceux qui développeront une « pensée complexe » LOL !

      Il y a toujours eu des « « « néo-nazis » » » » en France. Toujours.
      Même si on ne les a jamais entendu.

      Maintenant, je vois monter l’esssstreème droite et je me demande qui est la tête et combien de combattants a t elle ...

      La gôche et les gouvernements successifs sont 100% coupables de ce que je sens arriver.

      Le no-limit ça marche pour tout le monde.

      Je pense que les identitaires /style anciens soldats de JMLP sont dans les périphéries des grosses villes de province.

      ... merci pour les précisions ! Vraiment !

      ;)

      Supprimer
  5. Par exemple, le raz de marée intellectuel qui va renverser la vie politique de la FWance ne souffrira pas de la malaisance. Il est important de le savoir pour qui voudra devenir député à ce moment. :)

    https://www.youtube.com/watch?v=l1PkMYgNX6I

    100% non-malaisant et pour la réémigration ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, un peu malaisant...

      De Lesquen, le plus gentil et rigolo !

      Mais je pense qu’il peut être plus « rude »...

      ;)

      Supprimer
    2. La prise de pouvoir actuelle par des galopins techno ne signifie pas que la politique est morte. L'intellect ne sauvera pas ce monde bien au contraire. Une remise à plat va se faire par l'empathie.Les troubles sont occasionnés par l'incompréhension de ces mondes qui se sont coupés les uns des autres.Les 1ers de cordées vont rester seuls au bout de leurs cordes.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.