samedi 30 juin 2018

Le coût de l’alimentation par régions.






Une carte, multiples enseignements. 

J’aimerais pouvoir apercevoir en calque qui vote quoi.


——————

1. Les départements où l'immobilier est le plus élevé sont souvent ceux où le panier est le plus cher...

2. Le grand Ouest dans lequel l'activité agricole reste puissante donne un gain important sur le coût de la vie des habitants.

La métropolisation, cela signifie une double peine pour ceux qui la subissent (première, deuxième couronne parisienne) : + 50 euros entre deux paniers similaires de 82 articles, l'un en Île de France l'autre en Bretagne. 
Si l'on compte un panier par semaine = 2.500 € par an.

Le monde rural sans paysannerie, déclassé, et envahi par la forêt se tire mal de la situation. Dans la 'diagonale du vide' (Lorraine, Limousin), le panier est au dessus de la moyenne. Logiquement, le pourtour méditerranéen paie cher le 'moteur' touristique... Corse comprise.

Le plus rageant  (voir en rose et rouge) : l'Allier la Seine et Marne, la Gironde, le Tarn et Garonne, la Côte d'Or... Des terroirs exceptionnels, des couronnes maraîchères ont été dilapidés.

"Aménagement du territoire" = Expression farce pour manuels d'histoire-géo du secondaire.


(Via : @geographedumonde suite un article de « que choisir ».Sur l’article Source et plus).



Le palmarès des grandes enseignes :

La première place de notre palmarès dans sa version 2015 était occupée par deux enseignes, E. Leclerc et Géant Casino. 

Cette fois-ci, il n’en reste qu’une : E. Leclerc garde sa première place avec un coût du panier moyen à 342 €. La fin du classement ne change pas. Comme de coutume, c’est Monoprix qui l’occupe avec un panier qui se monte à 437 €. 73 € de plus que le prix moyen du panier toutes enseignes confondues (364 €), et 95 € de plus que E. Leclerc !


8 commentaires:

  1. On m'a dit que Monoprix est la propriété des Le Pen...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et que Leclerc c'est la mafia ? Tout comme Fiat?
      gag!!!!!
      Non non ce n'est pas par ce bout de la lorgnette qu'il faut chercher où sont les fortunes.
      Les prix ne veulent rien dire. Leclerc qui nourrit les pauvres est celui qui les fabrique . Tout fournisseur qui veut travailler avec doit travailler sans marge et sous payer ses salariés...qui eux-mêmes achèteront chez Leclerc faute de moyens!
      La vraies astuce est dans les murs. Tout comme les entreprises industrielles les murs sont propriétés de SCPI qui engraissent des spéculateurs. Pour la grande distribution ce sont des familles qui trustent cette affaire. Alors que les exploitants ne sont que les locataires qui margent très peu .
      Les prix liés aux magasins ne sont pas un indicateur fiable. Les prix sont en lien direct avec la population locale et ses revenus.

      Supprimer
  2. Bonjour Wendy, ce qui est intéressant, ce sont aussi les rayonnages des grandes surfaces. À Sevran, par exemple, le rayon alcool est minuscule comparé au rayon alcool de Landerneau. j'ai été surpris la première fois que j'ai fait les courses en Ille de France. Ici, Finistère, 3 à 4 rayons liche. Chez vous, un demi rayon. Juste un constat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par chez moi, il n’y a presque plus de rayon charcuterie.

      D’annee En année de moins en moins...trouver un saucisson correct est souvent impossible...impossible, carrément !

      Le rayon charcuterie se résume au jambon sous vide ...

      :)

      Supprimer
    2. Votre situation donne envie dites-moi. :malade:

      Par chez-moi un boucher de qualité+++ a ouvert une autre boutique dans mon "bled". Et il n'est pas hallal, ni cacher. Ben oui, il y a de la demande. Signe de non-invasion donc. ;)

      Paris était la capitale de la France.

      Paris est quoi quant aux différents peuples de gaules ? Une verrue actuellement. Si Hidalgo déclare l'indépendance de sa métropole à majorité immigrée ben les campagnes ferment l'arrivée d'eau, d'électricité et de nourriture.

      A quoi sert Paris à la France en 2018 ? Une vraie question ?

      Wendy, sauve-toi... Paris est allemand...

      Supprimer
  3. Carrefour est hors prix comme Monoprix ; Leclerc : pas toujours frais, produits de provenance parfois douteuse (ex boeuf origine irlande); leclerc a multiplié quasiment par deux les prix des fruits et légumes en peu de temps; belle concurrence aussi du lidl qui a multiplié par deux sa surface de vente et commercialise des produits de marque; ils sont montés en gamme. Je vais dans mon petit auchan pour sa sécurité (2 gardiens) mais j'enrage à cause des méthodes malhonnêtes ; ils vident les rayons de certains produits pour contraindre le client à consommer à un prix plus élevé.

    RépondreSupprimer
  4. alors ayant habité dans le var , à la seyne , et étant parti dans la creuse je peux vous dire que la carte ne reflète pas la réalité ! les prix était beaucoup moins cher dans le sud ( beaucoup de population pauvre , et oui ( hlm) )alors que dans la creuse , c est bonbon !!! et pas moyen de trouver des fruits de qualités , et meme les pommes qui viennent d ici sont le double de ce que je payais dans le var !
    isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le lieu de résidence! Tout est lié aux revenus des habitants et de sa région. Les départements paumés payent un max pour tout (carburant, nourritures). Dans le sud effectivement les prix sont peu chers à condition de choisir la ville parce que là c'est le grand écart.Si tu veux te loger et te nourrir à Aix prépare ton porte monnaie .
      Si tu montes à Manosque c'est le coin des pauvres.Mais tout change avec l'effet TGV. Les friqués qui descendent de Paris font monter les prix de tout.
      On devrait montrer qu'il y a 2 France: celle des autoroutes et des TGV et celle qui n'a rien que des ....routes à 80 ! Pas sure que les prix vont ralentir!

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.