vendredi 15 juin 2018

« La propriété c’est le vol ».

Surtout celle des autres !

Des zintellectuels ont demandé un amendement de la constitution.

« Le bien commun prévaudrait sur la propriété privée ». pour une spoliation réussie !

En ce moment, c’est extraordinaire cette puissance d’ingéniosité dont certains font preuve!

Selon ce principe si ton jardin gêne la construction de 10.000 maisons en 3D chinoises pour héberger la veuve et l’orphelin, tu vas planter tes choux ailleurs !

Définir « bien commun » : Toutes les ressources naturelles gratuites, y compris la terre, l’air et l’eau. (Allô, Total, Véolia...)

Ce qu’on fait chez soi des ressources naturelles gratuites c’est une transformation en un produit quel qu’il soit, donc on y agrège une valeur ajoutée. On vend la production et on en vit. Puis on agrandit son territoire pour s’enrichir. La définition de notre vieux capitalisme.

Mieux : on lègue un héritage ! On met ses enfants à l’abri.

Si la propriété privée devient variable l’insécurité est à son maximum. Et de plus : quel sens y aurait-il à travailler comme des Bœufs ?

On s’aime, ce qui est à toi est à moi ! J’ai pas remarqué !

La financiarisation de l’économie c’est pour les riches, les pauvres ont leur pavillon payé à crédit toute leur vie. Et même ça, c’est trop !

Ils veulent tout nous prendre, jusqu’à nos laitues ! Nos radis les intéressent ! :)



rigolo : si les capitalistes en sont là, c’est qu’ils sont à la rue.

Moins rigolo : les camps sont notre avenir commun. La mondialisation par et pour la spoliation des petits.

On verra, je table davantage sur un effondrement bancaire (en cours) et une réorganisation de la société.

L’enrichissement est bloqué, le commerce mondial tousse, ce système est à bout, ne remplit plus sa fonction (enrichir les riches).

Comme de coutume, les plus riches, toujours inventifs pour une appropriation réussie, reverront leur copie.

Dans un premier temps nous y gagnerons, puis comme depuis la nuit des temps, ensuite nous y perdrons.

Quand les plus riches ne s’enrichissent pas de 15% par an on peut être certain que quelques « lois »
(Les leurs) seront modifiées.

La surpopulation c’est surtout l’impossibilité pour chacun de prétendre à plus de 500mètres carrés de terre arable.

On prend la propriété des pauvres pour donner aux pauvres. Celui qui se charge de la re-distribution prend une com et lui, s’enrichit !!!

Des impôts qui passeront de publics à privés.

La levée des impôts sous l’ancien régime c’est  Vaux-le-Vicomte !
Le surintendant des finances qui rendit le roi jaloux....