dimanche 24 juin 2018

La fin sans gloire de l’Airbus 380.






Deux A380 d' Airbus SE se dirigent vers la ferraille après que la recherche de nouvelles compagnies n'ait pas débouché sur des offres fermes.

Les négociations avec British Airways, Iran Air et Hi Fly, un spécialiste de la location portugaise, se sont terminées sans aucun accord, a annoncé le fonds d'investissement allemand Dr. Peters, qui gère les avions, dans un communiqué aux actionnaires. 

Les avions sont sous hangars dans les contreforts des Pyrénées françaises, où ils seront vendus en pièces détachées.

Il n'y a pas de marché de l'occasion bien établi pour l'A380, le rendant plus difficile la vente à un nouveau propriétaire. Source

.....R.I.P. 

5 commentaires:

  1. Quel gaspillage, qui va entrainer combien de faillites? A voir trop gros...

    RépondreSupprimer
  2. Déja au moment des premières études la question de sa viabilité avait été évoquée.Trop grand,trop gros,pas adapté a la taille de nombreux aéroports,temps d'embarquement trop long.Bref l'avion de tous les superlatifs.Belle réussite technologique,comme Concorde,il connait la méme fin.

    RépondreSupprimer
  3. Les a380 déjà vendus ont des gros problèmes structuraux, 4 moteurs, des frais d'entretien très élevés pour une rentabilité illusoire sauf pour les compagnies au pétrole pas cher... Donc

    RépondreSupprimer
  4. Faut pas les casser! Pensez vous, 853 passagers d'un coup! C'est l'outil ideal pour la remigration...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou le transport de troupes !

      Suffit de refaire la peinture !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.