mardi 5 juin 2018

la CAF garante de l’ordre public..

La Caisse d'allocations familiales (CAF) de Dordogne a décidé de suspendre l'agrément et les financements qu'elle octroie à deux maisons de quartier de Bergerac, rapporte France Bleu Périgord, lundi 4 juin. Source
L'organisme public reproche à la ville d'ouvrir les centres de la Brunetière et "Germaine Tillon" jusqu'à 1 heure du matin pendant la période du ramadan, constituant une rupture des principes de neutralité et de laïcité, selon elle.
Le directeur de la Caisse d'allocations familiales de Bergerac en a informé le maire de la commune au cours de la semaine écoulée. Le maire "ne comprend pas cette décision" qui concerne ces centres situés dans les quartiers de La Catte et de Naillac, à Bergerac. Selon l'élu ouvrir ces lieux situés dans des quartiers prioritaires où la population musulmane est importante représente une simple mesure d'ordre public.
—- on le savait
Bergerac.
LOL !

3 commentaires:

  1. cé celui qui paye qui dicte les règles!!!
    Les CAF regardent de plus en plus ce qu'elles subventionnent . Qui se souvient quand la prise en charge des enfants handicapés a été supprimée en cas de parents non naturalisés français? Les profiteurs du système sont apparus au grand jour ....

    RépondreSupprimer
  2. "Tout pour les étrangers d'abord !"

    Futur slogan du FI : Front des Immigrés.

    Bref, suppression de la CAF et donc de la pire pompe aspirante qui soit. Dieu retrouvera les siens...

    RépondreSupprimer
  3. CYRANO (apres un temps):
    Vous m'avez fait venir pour me dire cela? Je n'en sens pas tres bien l'utilite, madame.
    ROXANE:
    Ah, c'est que quelqu'un hier m'a mis la mort dans l'ame, Et me disant que tous, vous etes tous Gascons Dans votre compagnie. . .
    CYRANO:
    Et que nous provoquons
    Tous les blancs−becs qui, par faveur, se font admettre Parmis les purs Gascons que nous sommes, sans l'etre? C'est ce qu'on vous a dit?
    ROXANE:
    Et vous pensez si j'ai Tremble pour lui!
    CYRANO (entre ses dents): Non sans raison

    Autre temps, autres moeurs.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.