mardi 5 juin 2018

la CAF garante de l’ordre public..

La Caisse d'allocations familiales (CAF) de Dordogne a décidé de suspendre l'agrément et les financements qu'elle octroie à deux maisons de quartier de Bergerac, rapporte France Bleu Périgord, lundi 4 juin. Source
L'organisme public reproche à la ville d'ouvrir les centres de la Brunetière et "Germaine Tillon" jusqu'à 1 heure du matin pendant la période du ramadan, constituant une rupture des principes de neutralité et de laïcité, selon elle.
Le directeur de la Caisse d'allocations familiales de Bergerac en a informé le maire de la commune au cours de la semaine écoulée. Le maire "ne comprend pas cette décision" qui concerne ces centres situés dans les quartiers de La Catte et de Naillac, à Bergerac. Selon l'élu ouvrir ces lieux situés dans des quartiers prioritaires où la population musulmane est importante représente une simple mesure d'ordre public.
—- on le savait
Bergerac.
LOL !