mercredi 20 juin 2018

Humains bientôt bien seuls.

Trois mois après la publication d’une étude choc par le CNRS et le Muséum d’histoire naturelle, le bilan 2018 de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), publié lundi 18 juin, le confirme : les populations d’oiseaux connaissent un déclin vertigineux.

Ce projet participatif, piloté par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d’organismes en métropole et outre-mer, montre notamment une baisse des espèces d’oiseaux agricoles de 30 % entre 1989 et 2017.

Les oiseaux ne sont pas les seuls menacés. Le rapport de l’ONB met aussi en évidence une diminution considérable des effectifs de chauves-souris, mammifères insectivores : près de 40 % en dix ans. Une tendance « à mettre en perspective avec la diminution de 76 % de la biomasse en insectes volants, constatée par une équipe de recherche entre 1989 et 2016, dans les aires protégées en Allemagne »Source et plus.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.