vendredi 29 juin 2018

Ces graphiques qui propagandent.

Selon une étude réalisée par la Royal Society for Public Health, l'émotion retirée des réseaux sociaux dépend du temps passé dessus. Les personnes utilisant facebook moins de 25 minutes par jour se disent heureux, ceux passant plus de 40 minutes se considèrent comme malheureux.



Sauf que leur graphique ne veut pas dire grand chose. 

Tout est justifiable car on peut tout biaiser.