mardi 22 mai 2018

Une branche pour la frange.

Enfin, un truc dans le genre... rien à comprendre... rien, vide.

Pensons printemps !

Une bonne nouvelle pour les ruraux qui se plaignent d’être abandonnés : on leur envoie des migrants, Cool ! Ainsi ce sera la banlieue où que l’on soit ! Fun !

Pendant que Macron se penche sur les banlieues, son budget 2018 met en danger de manière inédite les finances des bailleurs sociaux :


Autrement dit : à poil Borloo, toujours dehors les SDF ! 

Ils se foutent de nous en king size !
quelque situations et citations :








Clairement y’a plus un radis !!!!!!


LOL ! 


Vi ! (Rien).







;)




Vi, la même depuis 30 ans....






Pas de femmes ? J’écris à Schiappa !

Quand il n’y a plus Rien à liquider...le vide...



Chine, institut des perroquets morts...

6 commentaires:

  1. 2 sites pour se rendre compte de la réalité économique française

    https://www.score3.fr/liste-defaillances-entreprises.shtml

    http://www.interencheres.com/fr/materiels-professionnels/calendrier-ventes-aux-encheres.html

    total collapse ... rien ne va plus ... la TVA ne rentre plus ni les cotisations des PME ...
    Aussi il va falloir supprimer du social ...
    Qui vont ils plumer ? Roger ? Robert ? ou bien vont ils supprimer les aides à Mouloud et Mamadou ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. augmentation des frais notariés en vue, à travers une hausse des droits de mutation, contrairement aux promesses électorales = mesure supplémentaire pour mettre fin à la propriété privée

      Supprimer
  2. discours présidentiel = racisme antiblancs, sexisme antimâles, discrimination positive en faveur d'une communauté, appel à l'autodéfense et à la justice privée, promotion de la délation, culpabilisation des français, laxisme de l’État,absence de mesure concrète pour sécuriser les zones de non droit, préservation de l'électorat communautaire...poudre de perlimpinpin

    RépondreSupprimer
  3. politique sécuritaire hallucinante du président gérontophile : sanction du chef de gang-exécuteur des banlieues armé d'une kalach par une "remise à maman" du vilain garçon et à titre de sanction un "panpan cucul". Pourquoi pas une armée de Brigitte pour faire obéir les petits sauvageons des cités? "mes petits chéris, dit maman, il ne faut pas tuer à plusieurs l'africain avec des chaises et des barres de fer, ce n'est pas bien..."

    RépondreSupprimer
  4. L'ancien agent du KGB Anatoly Golitsyn a prévenu depuis 50 ans qu'une pseudo Pérestroïka de l'URSS déboucherait sur une vraie Pérestroïka du capitalisme.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Anatoliy_Golitsyn

    Ses 2 livres :

    https://ia600305.us.archive.org/27/items/AnatoliyGolitsyn/Golitsyn-ThePerestroikaDeception-TheWorldsSlideTowardsTheSecondOctoberRevolution1995.pdf

    https://ia800807.us.archive.org/4/items/newliesforold2/New%20Lies%20For%20Old%20%281990%29.pdf

    Le plan pour communiser le monde est probablement le plus vicieux que j'ai jamais vu, après la fausse dissolution des jésuites en 1773.

    La similitude d'ailleurs est frappante entre la dissolution de 1773 et le "suicide" de l'URSS en 1990.

    Il est quoi le Pape déjà ?

    La marque du communisme en régime de croisière, ce sont ses apparatchiks.

    En France on dit énarques.

    A Bruxelles, on dit fonctionnaires européens.

    Les propositions Macron pour les banlieues s'inscrivent dans ce cadre : surveillez vous les uns les autres.

    Evidemment, personne ne reparlera de communisme.

    L'Islam est un terreau rêvé (société communautaire auto-fliquée) pour le projet.

    "De chacun selon des capacités, à chacun selon ses besoins", avec la sono "Arbeit macht Frei" en musique d'ambiance.

    Ils vont la réussir cette synthèse.

    Si si !

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Article pour résumer :

      https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.trevorloudon.com/2015/04/the-clenched-fist-revisiting-golitsyns-predictions/&prev=search

      Tof

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.