jeudi 31 mai 2018

Stérilité préoccupante du mâle africain aussi !

C’est la dépopulation par l’infertilité. Tous continents confondus. De gros bénéfices pour les labos pharmaceutiques qui ne pallieront pas la diminution des spermatozoïdes, mais vendront des palliatifs, des PMA, des GPA, des clones. Quid de l’infertilité féminine ? Quid des modifications de la sexualité humaine induite ? À suivre...


—————— :

Preuves de la diminution du nombre de spermatozoïdes dans la population africaine de 1965 à 2015



Cette méta-analyse, après nos rapports précédents, a documenté une diminution globale de 57% de la concentration moyenne de spermatozoïdes dans le monde au cours des 35 dernières années et une diminution de 32,5% au cours des 50 dernières années dans la population européenne

nous avons trouvé un total de quatorze études qui ont été menées au cours de cette période sur la modification de la concentration de spermatozoïdes chez le mâle africain.

Résultats: Suite à l'analyse des données, un déclin dépendant du temps de la concentration de spermatozoïdes ( r = -0,597, p = 0,02) et une diminution globale de 72,6% de la concentration moyenne de spermatozoïdes ont été notés au cours des 50 dernières années. Le principal sujet de préoccupation est que la concentration moyenne actuelle (20,38 × 10 6 / ml) est très proche de la valeur seuil de l'OMS de 2010 de 15 × 10 6 / ml. 



Tous ces soucis afférents à la sexualité masculine/reproduction, du défaut d’érection à l’infertilité en passant par l’éjaculation précoce générent des profits immenses pour les labos pharmaceutiques (pétrochimie). On attend une croissance de ce marché évaluée à 6% pour les 3 prochaines années !!!!

L'infertilité masculine est un trouble répandu, qui se réfère à l'incapacité d'un homme à féconder sa partenaire féminine fertile. Elle se produit en raison de carences dans le sperme, d'une mauvaise qualité du sperme, d'un faible soutien hormonal et d'une éjaculation anormale.

Les analystes de l'industrie prévoient que le marché mondial de l'infertilité masculine progressera à un TCAC de 5,68% au cours de la période 2017-2021. 
Marché clé de l'infertilité masculine:
  • ASKA Pharmaceutique
  • ADN Halotech
  • Merck Serono
  • Zydus Cadila Santé
  • AbbVie
  • Apricus Biosciences
  • Aytu BioScience
  • Bristol-Myers Squibb
  • CooperSurgical
  • Systèmes électroniques médicaux
  • OvaScience
  • MedITEX
  • et Xytex Cryo International.
En Asie, en Chine, c’est pareil qu’en Afrique : 

 Le taux d'infertilité du pays est maintenant de 10 à 15 pour cent, selon Li Yuan, directeur du centre de santé reproductive de l'hôpital Beijing Chaoyang. Li a discuté de l' infertilité lors d'une conférence de presse dimanche à l'occasion du 30e anniversaire du premier bébé chinois né par fécondation in vitroSource

—— Harvey Weinstein détournait les produits « violents » favorisant l’érection. De nouvelles ventes de rues en vue : les produits par injections plus forts que le Viagra qui, lui, se vend déjà depuis longtemps sur les trottoirs. 


De la foi à la réalité.


La servante écarlate :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.