jeudi 24 mai 2018

« Qui protège la police ? ».



C’est vrai, qu’ensuite, quand tu les appelles à 2h du matin, à la porte de La Chapelle ... sont pas vraiment motivés...

😏

9 commentaires:

  1. Des flics contre des flics. Quel cinéma !

    RépondreSupprimer
  2. @timebuster. Arrêtes le tiens, de cinéma !

    La France est tombée dans ce qu'il y a de pire enlisement avec un charlot a sa tête.
    Je vois vraiment pas comment ça pourrait s'améliorer, Beaucoup de gens sont sur les dents, plus rien a perdre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Black Bloc, syndicalistes, employés, chômeurs, ziva, casseurs etc etc ... c'est la fête du slip.
      Qui aurait imaginé simplement il y a quelques années un mannequin du président français brulé en place publique autrement que dans un pays du moyen orient !?

      Supprimer
    2. Tu ne sors pas beaucoup! Dans tous les carnavals de France on trouve ce genre de parodie.
      On pourrait comparer autre chose si tu permets.
      Dans les pays un peu "limites" sur le trucage des votes on voit des défilés avec de multiples photos des candidats, ou plutôt DU candidat .
      Chez nous on a le niveau au dessus: tous les médias remplissent cette fonction avant, pendant et après les élections. Macron était , est et sera le bon , le méchant, et toutes les images mentales possibles.
      On appelle ça "occuper" les esprits.
      Il s'incruste dans l'imaginaire quand il est un pantin de carnaval brûlé en public.
      C'est comme ça qu'on invente l'histoire , la petite et la grande.

      Supprimer
    3. réponse à Ano 02:51
      Aurait-on imaginé aussi il y a quelques années un président apprenti banquier qui détruit une nation, casse tous les acquis sociaux , appauvrit les plus pauvres, démantèle la nation, facilite les licenciements, modifie la constitution, transfère toutes les richesses aux plus riches, se gave avec ses courtisans à nos frais...Et tout cela en affichant ouvertement son mépris de classe. Parle-t-on de la violence sociale de toutes ces familles dont le parent sera au chômage? Ce qui arrive au peuple de France est autrement plus grave que cette parodie de carnaval qui n'est que la réponse à l'agresseur commettant des violences beaucoup plus dévastatrices.

      Supprimer
    4. Je suis à bout de nerfs avec ce gvnmt !!!!!!!!! Vraiment !!!

      Supprimer
    5. Coluche balançait nettement plus et maintenant il n'aurait pas sa place dans les médias.
      Wendy , toi qui est à bout de nerfs,les nerfs de ta main ont glissé QUOI dans l'urne du 2ème tour?
      Même si tu n'as pas voté tu peux comprendre la désolation de ceux qui l'ont fait.
      Chez moi le slogan du quartier c'est:Macron piège à cons !

      Supprimer
  3. Ce que je voulais indiquer, c'est que le brulage d'effigie est un marqueur important, rien a voir a un carnaval !!? Le pamphlet d'humoristes historiquement inscrit dans la culture française n'est même plus admis par nos dirigeants. Les soupapes sautent les unes après les autres vers une violence populaire légitime. Pour l'instant, le peuple brule des mannequins, les banlieues s'entretuent a la kalash... c'est quoi la prochaine étape !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi le micronus se bidonne? Parce que c'est un carnaval (pour lui!).
      Le propre d'un tricheur est de ne pas se tracasser. Pourquoi? Parce qu'il sait avant tout le monde le résultat qu'il va obtenir.
      La vraie manipulation est de faire des choses qui mènent le peuple là où on l'attend. Le résultat est clairement annoncé en permanence. Ce n'est pas la méthode Coué. C'est la lecture des "lignes du temps".
      Ce que tout le monde prend pour du volontarisme n'en est pas vraiment.
      Certitude du résultat = aucune inquiétude.
      On peut même se foutre de la gueule des gens. Les effigies brûlées passent pour des gamineries à ses yeux.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.