jeudi 24 mai 2018

« Quantique du quantique ».

L’échangisme, le candaulisme mais aussi l’asexualité ou l’aromantisme, ces pratiques témoignent de l’évolution de notre société vis à vis de la sexualité et de l’explosion des sexualités récréatives.

Source

Ça témoigne surtout de ce curieux besoin de catégoriser. Assigner tout le monde à une case, que chacun puisse revendiquer une identité créée en opposition aux autres et se croire légitime dans sa complainte. 

Nous, humains, avons la particularité de vivre toutes ces aventures ou postures dans le temps de notre vie. Ou pas. 

Même où plutôt surtout, vont-ils ou espèrent-ils transformer nos « passions » en algorithmes ?

Bonne chance ! A mon a-vie, il sera question de résolution d’équations à plus de 12 inconnues ! Si ce n’est davantage ! On aura bien besoin du quantique (des quantiques) ! 


Source : le cantique des cantiques. C’est chaud ! :)

1 commentaire:

  1. tout , absolument tout se mesure dans l'homme.
    La "chaleur" dont tu parles est la plus simple à mesurer et à provoquer.
    Ces manipulations en disent long sur ce qui oriente le troupeau.
    Être pris pour des animaux n'est pas à la gloire de l'espèce humaine.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.