mercredi 30 mai 2018

Paris, Fluctuat et Mergitur.



Le 24/05. Petit parcours en M° En partant de « République »... (tout est dit sur son état !).

Comme le dit Lazare, en commentaire : 

La France est un pays en voie de sous-développement.

Quant aux touristes américains qui viennent encore (contrairement aux riches chinois) ils iront de l’Hôtel Crillon à leur cantine rue de Grenelle en taxi. Comme toute personne sensée.

Notons ensemble le nombre de vues de cette vidéo-pub en 3 jours ... 
....pas engageant pour « la saison ».

Vidéo/source

L’américain cinéaste amateur pose une bonne question : 
«  mais où passe l’argent des français ? ».

8 commentaires:

  1. "Il est temps de tirer un trait sur l'avenir et de regarder ensemble vers le passé qui nous attend"​ - Desproges

    RépondreSupprimer
  2. on voit bien dans la vidéo que Paris rend les vieilles radieuses et épanouies :)

    RépondreSupprimer
  3. Paris en 1970 mêmes images , on ne fait que du copié collé . Il suffit de changer les pancartes des Syriens ou autres et de mettre des chevelus barbus baveux et crasseux héros de mai 68 prolongés! L'état du métro était déjà pas mal déglingué et surtout l'odeur!!!!
    Ceci est le regard d'un parisien qui l'a quitté en 74....Ce sont des souvenirs et je pense que chacun a les siens.
    J'ai une amie qui habite au 8ème étage dans une sorte de gourbi de pauvre. Vu son grand âge (99 ans) elle n'est pas descendue depuis plusieurs années.Elle est dans un immeuble qui ressemble à l'état du métro de la vidéo. La vie d'en bas , au niveau de la rue est un monde qui lui fait peur car tout est mystérieusement factice. Elle est horrifiée quand elle voit les hommes fardés ou coiffés comme des filles. Elle ne reconnait rien dans les usages . Quand on parle de la dépendance on oublie souvent les différentes réalités qui se côtoient.
    Le métro c'est le melting pot du beau et du sale.

    RépondreSupprimer
  4. c'est vraiment pas les infiltrations de flotte qui me choquent dans cette vidéo !

    RépondreSupprimer
  5. En Chine, la cohabitation se passe différemment.

    Un Kazak soupçonné de radicalisation a été 'rééduqué' facon maoïste, mais cette fois, en plus des citations du petit livre rouge, il a dût aussi ingérer du porc et de l'alcool!

    Des limites de l'intersectionnalité.

    Ca nous donne une idée de comment ce mélimélo de dogmes contradictoires va finir :

    Islamistes contre féministes, marxistes contre islamistes, partisans de la sharia contre laicards, féministes de couleur contre féministes blanches, pro-palestiniens contre antiracistes, anarchistes contre européistes, islamistes contre homosexuels, syndicalistes contre sociétalistes, antiracistes contre racisés ségrégationnistes, végans contre nature humaine.

    Il suffit d'une chose, une seule : que l'ennemi commun de toutes ces factions s'efface. L'homme blanc cisgenré hetéronormatif patriarcal privilégié.

    Et déjà, sur d'importants territoires, ces factions sont déjà en face à face.

    Faites vos paris. Qui l'emportera, de la rééducation avec autocritique à la clef, ou des haadiths avec fatwa à la clef, ou du dépassement des normes genrées avec opération chirurgicale à la clef?

    https://francais.rt.com/international/50839-porc-alcool-pour-musulmans-prison-chinoise


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la rééducation occidentale est directement liée aux inductions médiatiques + les technologies intrusives non officielles.
      On mène le troupeau là où on l'on veut. Chacun peut spéculer sur l'issue .
      Le contrôle chinois a l'avantage (pour nous) d'être assumé en grande partie. Quid des russes, des ricains et autres sociétés hypnotisées?

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.