jeudi 17 mai 2018

Paris et son nouveau métro, (fin des années 50)


En supplément  :

Le train « Le Mistral ». 1956. Quand la Riviera était la Riviera.


5 commentaires:

  1. Que les Français profitent bien d' un service Public pour le Public. Sans autres interet que de leur rendre.. Merci Wendy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien. Ça fait de la peine de voir où on en est...

      Je soutiens les cheminots. :)

      Supprimer
    2. donc tu chemines?

      Supprimer
  2. La qualité au détriment de la quantité..on profitait plus du temps qui passe. Nostalgies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi tu dis ça? Rien ne t'empêche de continuer à ton rythme. Toute la frénésie de notre monde laisse le choix à ceux qui ne veulent pas vivre à ce rythme. Mais il faut être très observateur et se faufiler entre les mailles du filet . La famille, les relations , le travail, les loisirs sont des obstacles car ils font pression pour éviter la différence.
      Tout est possible et même de se poser pour faire le point et respirer. Beaucoup se mettent en arrêt de maladie quand la dose est trop forte. C'est mieux de ne pas attendre ce moment pour changer d'air et de ...rythme.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.