lundi 14 mai 2018

Panne énorme dans les télécommunications !

Même les numéros d'urgence 18 et 112 sont momentanément indisponibles depuis certains opérateurs.
Orange, Free, SFR et Bouygues sont touchés par une panne majeure concernant le mobile et l'internet fixe.

c'est l'infrastructure d'Orange qui a été d'abord malmenée et les soucis techniques se seraient ensuite propagées aux autres opérateurs. 




Panne ou attaque virale contre Orange ? À suivre...Une source

Cela me fait penser au caténaire sectionné ce matin entre Paris et la Normandie... acte de « malveillance »...

13 commentaires:

  1. Dans certaines régions des USA, ils sont ou vont bientôt tester de vivre 72h (ou plus) sans électricité, simulant une attaque EMP.

    RépondreSupprimer
  2. Un avertissement ?

    http://lesakerfrancophone.fr/un-millier-de-boules-de-feu

    "La question reste de savoir quel est le niveau minimal d’action militaire requis, ce que je nomme « un millier de boules de feu » en hommage au « millier de points de lumière » de George Bush père, pour ramener la paix selon des termes favorables à la Russie. Il me semble que 1000 « boules de feu » est numériquement suffisant. Il s’agirait de relativement petites explosions, suffisantes pour détruire des bâtiments ou des installations industrielles, avec un minimum de victimes. Ce dernier point est crucial, car l’objectif est de détruire le système sans frapper directement les gens."

    "Neutraliser le réseau électrique américain est absurdement facile [Comme celui de la France d’ailleurs, NdT], car leur système est hautement intégré et interdépendant, consistant en seulement trois sous-réseaux nommés «interconnects» : Ouest, Est et Texas. Les éléments les plus vulnérables du système sont les Large Power Transformers (LPTs) qui atteignent une tension de millions de volts pour la transmission et la redistribution en aval. Ces unités ont la taille de maisons, construites sur mesure, elles coûtent des millions de dollars et il faut plusieurs années de travail pour les remplacer. Elles sont en majorité fabriquées hors des États-Unis, et tout comme le reste de l’infrastructure dans le pays, la plupart de ces LPTs sont vieux et sujets aux pannes. Il existe des milliers de ces pièces d’équipement, mais comme le réseau électrique américain roule à pleine capacité, avec plusieurs goulots d’étranglement critiques, le réseau complet serait neutralisé si une poignée seulement de ces LPTs stratégiques étaient détruits. Aux États-Unis, toute panne de courant prolongée dans les centres urbains causera automatiquement des pillages et des émeutes. Certaines estimations placent à deux semaines la durée nécessaire d’une panne à grande échelle pour que la situation atteigne un point de non-retour, ou le dommage aux infrastructures ne serait plus réparable."

    RépondreSupprimer
  3. neutraliser le réseau peut servir une cause mais encore faut-il pouvoir fonctionner autrement . Quel autre réseau peut servir celui qui le provoque? Qui connait un autre moyen en dehors du tamtam ou des signaux de fumée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le zinc du bar tabac...

      Supprimer
    2. s'il y a quelque chose dans les verres!

      Supprimer
  4. qu'est-ce qui est le plus grave? Ne pas avoir de réseau ou pas d'eau, rien à manger?
    Être ou ne pas être là est la question.
    On n'existe que dans le regard des autres.
    Donc nous n'existons plus!
    Comment prouver que nous existons encore?
    Impossible car nous rêvons .

    RépondreSupprimer
  5. J'suis d'accord pour le zinc et surtout les verres pleins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à une époque très lointaine il y avait du picrate dans les verres pour affronter le monde.
      Maintenant les yeux sont baissés dans une soumission volontaire. Regardez aux terrasses des café! C'est la version 2018 de l'espèce humaine.
      Plus de fraise au bout du dard mais des yeux grands comme des soucoupes rivés sur le petit miroir.
      allo maman bobo

      Supprimer
    2. On ne fume plus, on ne boit plus, etc...

      « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ».

      Il y a les drogués et les alcooliques mais il n’y a plus de fêtes, de « bacchanales » institutionnalisées comme il y en a toujours eu.

      Depuis toujours... parce que les gens ont besoin d’oublier et d’inverser les codes sociaux...

      Je suis persuadée que c’est un facteur de frustration.

      Supprimer
    3. et mieux encore : les patrons laissent les salariés utiliser leur smartphone au boulot pour la simple raison que dans ce cas ils sont plus "tranquilles" et manipulables.
      Mauvaise tactique car les performances sont nettement moins bonnes puisque ces personnes ne sont pas concentrées sur leur travail.

      Quand à la frustration elle ne se soigne pas par des addictions . Bien au contraire elles ne font que l'enfoncer plus profondément dans le psychisme.
      Les fêtes et bacchanales sont toujours là mais tu ne dois pas être au courant? Le but est simplement de déverrouiller, décoincer les raideurs liées au travail et autres contraintes. Tout le monde a une partie joyeuse qui ne demande qu'à s'exprimer quand on oublie le reste.

      Supprimer
  6. 😉☺️✌🏻🤸‍♀️👍🏻

    Un petit banquet ou la tournée des bars,,, bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as repris la phrase célèbre d'une "......"

      j'ai gagné mon pari

      merci

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.