vendredi 11 mai 2018

Pakistan : pénurie absolue d’eau attendue.


"Nous avons même trouvé de l'arsenic dans de l'eau en bouteille", remarque Lubna Bukhari, en charge de la qualité de l'eau au PCRWR.
Faute de pluies régulières, les pompes puisent de plus en plus profondément dans les nappes phréatiques, où la teneur en arsenic est naturellement plus importante.
La situation est préoccupante, alors que le Pakistan, dont la population est en plein essor, se retrouvera d'ici 2025 en situation de "pénurie absolue" d'eau, selon l'ONU. 
Il n'y a pourtant aucun plan national pour dépolluer l'eau, et encore moins pour la préserver. Les questions environnementales relèvent des provinces, dans l'incapacité financière de remédier à des problèmes qui les dépassent.
Selon les analyses conduites depuis 2012, entre 69 et 85% des eaux pakistanaises sont polluées et/ou impropres à la consommation.
La plupart des patients qui l'ont consulté souffraient de neuropathie - un dysfonctionnement nerveux qui peut causer des difformités, ainsi que l'engourdissement ou un affaiblissement des membres -, généralement liée selon lui à "l'eau polluée par les toxines des usines alentour". Certains cas pourraient aussi avoir des causes génétiques.
La concentration d'arsenic dans l'eau est particulièrement préoccupante au Pakistan.

.... Ils viendront en Europe, the place to be.