jeudi 31 mai 2018

L’éducation à la sexualité ... sans les hommes !

...inclusive et non genrée ainsi que multiraciale. On ne définit ni sa propre couleur, ni celle de ses mères. Il n’y a pas de rapport ?

Dès six ans.  À cet âge, on est « amoureux ». La sexualité avec passage à l’acte est rare. Quelques découvertes sont tentées mais toujours à l’abri des regards des adultes. Les enfants n’aiment pas parler de  « « ça ». Ils gardent leurs amours secrètes.

Le viol psychologique existe aussi.

Pauvres petites filles dont on a exclu les hommes de leur paysage...quelle solitude ! Et les garçons ?

Un petit garçon de 6 ans qui assiste à ce déballage ... mais comment se sent-il ?

Il est nié. Un petit garçon de 6 ans c’est vraiment un « innocent » sur ces sujets...

Pauvres enfants...

Laissez-les tranquilles ! Même les plus idiots ont toujours compris comment « ça » marche !


















11 commentaires:

  1. L'écriture genrée me fait clignoter la cervelle O_O

    RépondreSupprimer
  2. Il faut prévoir l'éducation sexuelle avec des poulets (animaux et non policiers) car les laboratoires rockefeller par le biais d'un chercheur "Ali" sont en train de créer des chimères et de croiser des cellules humaines avec des embryons de poulet. Et leur horreur a produit des résultats!

    https://www.nouvelobs.com/sciences/20180529.OBS7394/des-scientifiques-ont-cree-un-embryon-hybride-mi-humain-mi-poulet.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir ça !!!!

      Incroyable !!!!!!!

      Supprimer
  3. Après, il est certain que les pédos vont s'orienter vers des métiers en rapport avec les enfants, pédagogistes par exemple. Mon avis sur les pédos : la peine de mort.

    Au delà, on est simplement dans la poursuite de la destruction de notre société par la prise presque totale de pouvoir des marxistes culturels dans les universités. Le pire dans cette affaire, c'est que cela ne mènera pas à une société heureuse, juste à une déconstruction permettant une autre construction. Autre que chrétienne donc, et je doute que ce soit l'Islam, désolé pour eux. Je me demande encore une fois (((qui))) peut être derrière tout ça ?

    https://www.zupimages.net/up/18/22/pdgr.jpg

    Oh ! Au fait ! Avez-vous vu l'apparition de ce nouveau mouvement ? Minor Attracted Persons (MAP's) ? Groupe qui est en passe d'être normalisé. Bref, si vous avez des enfants : cachez-les !

    https://www.zupimages.net/up/18/22/lxbl.jpg

    Et après on me dira que je suis parano alors que j'ai raison depuis des années. C'est simple pourtant, toute la dégénérescence nous arrive des USA. Donc il faut observer les USA. Et ça pue...

    RépondreSupprimer
  4. Donc selon le planning familial (de quoi se mêle-t-il?) on devrait exxpliquer aux enfants que nul ne peut toucher leurs parties intimes sauf s'ils sont d'accord.

    Ce qui, l'air de rien, est un révolution légale : Selon la loi, nul ne peut toucher les parties intimes des enfants sauf si les parents sont d'accord et bien évidemment uniquement pour des gestes de soin.

    L'enfant n'est pas majeur, il n'a pas ma capacité à autoriser quiconque à le tripoter ou plus si affinité. De même il n'a pas la capacité à refuser que ses parents le lavent ou le soignent, directement ou via une nounou ou le fassent examiner par le docteur. Evidemment les adultes ne peuvent abuser de ce droit parental.

    Les mineurs n'ont pas de capacité de consentement.

    Ce qui se cache derriere cette afaire c'est l'étape suivante, déjà affirmée par la déclaration des droits des enfants : le droit à la sexualité.

    Autrement dit, les parents qui protègent leurs enfants de l'intrusion de l'êducation sexuelle forcée, facon Planning familial, ou LGBT (qui se sont donné comme mission d'aller endoctriner les gosses dans les écoles), ces parents, donc, seront coupable de porter atteinte aux prétendus droits sexuels de leurs bambins. La sexualité des enfants appartient aux ONG.

    Etape finale, pas pour tout de suite, mais on y va : si le bambin endoctriné "consent" à avoir des relations intimes avec un autre gamin voire un adulte, les parents qui s'y opposeraient serait considérés comme les montres de l'affaire. Les empecheurs de s'epanouir sexuellement en rond. Vous comprenez maintenant pourquoi la loi a déclassé la penétration d'un mineur de crime à infraction. Crime = assises + Procureur de la République (l'état défends le bambin) . Infraction = litige privée.

    En droit ce n'est pas seulement ce qu'on dit qui compte, c'est aussi ce qu'on néglige de dire.

    Le règne de l'iniquité progresse.
    Kyrie eleison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lire 'les monstres de l'affaire' et non les montres...

      Supprimer
    2. Je suis 100% d’accord. Merci pour cette mise au point.

      Et comme dit Anonyme : on ne peut pas les laisser rêver de prince et de princesse ?

      Ces gens n’ont jamais eu d’enfant ? Il ne les aiment pas ?

      Ni amour, ni respect, ni bienveillance dans ce texte.

      Supprimer
  5. J'ai été élevée dans une famille pas du tout catho, coincée et balai-dans-le-cul mais là çà va vraiment trop loin ! Ils ne peuvent pas laisser ces pauvres gosses rêver aux princes et aux princesses ?

    Cela me rappelle le roman le meilleur des mondes il me semble qu'à un moment il y a une scène où les enfants sont encouragés aux ébats sexuels.

    RépondreSupprimer
  6. En parlant de pédophiles, les obsèques de la petite Maelys lâchement assassinée par son (ou ses) prédateur(s) auront lieu ce samedi 2 juin à 14h30 à l'église de la Tour du Pin avec l'évêque du diocèse de Grenoble ; 40 gendarmes sont prévus, 1500 personnes attendues (une simple fleur blanche naturelle demandée par personne)et des barrières installées dans la ville; le corps de l'enfant a pu être restitué à la famille après autopsie.

    Si vous voulez laisser un message de soutien à la famille
    avis de décès
    https://www.libramemoria.com/defunts/de-araujo-maelys/4d34528d6108483b9817ac9ba089ebfd

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/maelys-sera-inhumee-dans-l-intimite-familiale-apres-une-ceremonie-publique-samedi-a-la-tour-du-pin-1527743563

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.