jeudi 24 mai 2018

La « société cosmopolite » c’est sans les blancs.








Dans la ville d’Utrecht, au Pay-bas, a débuté le chantier d’une statue colossale pour célébrer la "chute" de l’homme blanc et de l'hégémonie occidentale.

Une source

L'œuvre controversée est un chantier de construction fictif qui a commencé  jeudi. 

les spectateurs peuvent regarder le (faux) chantier où les acteurs agissent comme des entrepreneurs et prétendent construire un monument.

Source



Cette statue célèbre la chute de l’hégémonique des pays de l’ouest, la montée en puissance de certains pays émergents, et a été réalisée par un artiste hollandais.

L'œuvre est appelée « Sic transit gloria mundi », ce qui signifie en latin :
 « Ainsi périssent les gloires de ce monde ».

Le monument qui est censé être construit sur la place, une statue d'un homme blanc déchu, doit représenter un mémorial. 

Une sorte de commémoration, sans honneur. 

——-

..un jour on dira « tu sais, avant, il parait qu’il y avait des hommes blancs, mais je ne me souviens pas ni où, ni quand... »

L’homme blanc disparaitra comme les pygmées et les aborigènes. Est-ce que les blancs-cassés auront leur chance ? Mystère...